RANDO — Le guide des sorties nature aux portes de Stockholm

©Fabrice Edde

Stockholm bénéficie des avantages des grandes villes mais s’en distingue par la présence d’une nature abondante, facilement accessible. La Suède en Kit vous donne une vingtaine de très bonnes et belles raisons d’abandonner votre canapé le dimanche, quelle que soit la saison. Au programme des lacs et des forêts évidemment, mais aussi des runes vikings, le plus vieux phare de Suède, des maisons de pêcheurs, des tours d’observation, des plages… et le calme absolu en pleine nature, à seulement quelques minutes de la ville.

Que vous viviez à Stockholm ou soyez de passage seulement quelques jours, la nature dans et aux portes de Stockholm mérite votre attention, et un peu d’effort qui sera largement récompensé ! Faites votre choix dans cette sélection de balades et randonnées et cliquez sur le lien pour obtenir toutes les informations pratiques : temps et mode de transport, durée, difficulté, etc ! Chaque sortie est accessible en transports en commun et vous emmène en ville, dans le jardin d’un château royal, sur une presqu’île, sur une île, dans une réserve naturelle, dans un Parc National…

Et par où commencer ? Pour les promeneurs moins sportifs, et pour ceux qui disposent de moins de temps, direction Hellasgården dans Nackareservatet (3 itinéraires au choix). Pour une vraie immersion dans la nature le temps d’une journée, les randonneurs choisiront le parc national de Tyresta (3 itinéraires au choix) ou la réserve plus petite mais tout aussi belle de Paradiset. Pour une balade en bord de mer, et un aperçu de l’archipel sans prendre le bateau, rendez-vous à Gålö ou à Björnö. Pour découvrir une île de l’archipel, embarquez pour Grinda ou Utö.

©F.EDDE

En ville !

Connue pour Skansen, Gröna Lund ou encore le Vasamuseet, l’île de Djurgården — le « jardin des animaux » — est aussi une oasis de verdure en plein Stockholm. Cette île, parmi les 14 que compte la capitale, fait partie du premier parc national urbain du monde, créé en 1995.

  • Promenade insolite à Djurgården (#1) : en route pour une courte promenade sur Djurgården, l’île aux loisirs de Stockholm, mais en dehors des hordes de touristes ! Au programme : des vieilles maisons, une marina cachée, un chantier naval historique et le célèbre bateau Vasa…
©Fabrice Edde
  • Djurgården, promenade royale au cœur de Stockholm (#2) : cette rando urbaine, certes facile et rapidement accessible, n’est pas pour autant dénuée d’intérêt avec des paysages variés et quelques curiosités à découvrir en chemin. Le parcours peut se faire toute l’année : à l’automne, les arbres se parent de très belles couleurs, en hiver les ombres des arbres se dessinent sur l’étendue blanche des eaux gelées, au printemps la nature se réveille, en été les températures sont plus favorables pour un fika à la terrasse d’un café ou pour un pique-nique…
©Fabrice Edde

Autour de Stockholm

En empruntant un métro, un bus, un pendeltåg et/ou un bateau, vous attendent réserves naturelles, Parcs Nationaux, îles et presqu’îles :

  • Nackareservatet, la nature aux portes de Stockholm (#3) : cette randonnée à seulement 15 minutes en métro du centre de la capitale (qui dit mieux ?) vous propose un itinéraire dans l’une des réserves les plus prisées des Stockholmois, mais à l’écart des foules. Au bord des lacs Dammtorpssjön et Söderbysjön, admirez les reflets miroitants des arbres et profitez de très beaux points de vue « insolites » échappant aux marcheurs et joggeurs qui se limitent aux parcours balisés de la réserve.
©Fabrice Edde
  • Lovö naturreservat et son sentier historique (#4) : cette randonnée facile et courte se déroule dans Lovö naturreservat. En plus des traditionnels passages en forêts ou en bord de lac dont on ne se lasse pas… les ruines d’un fort, une étrange pierre de rituel creusée, des stèles vikings ou encore des restes de latrines (!) vous attendent au cours de cette promenade historique, pour jouer aux archéologues amateurs !
©Fabrice Edde
  • Des airs de Méditerranée à Gålö (#5) : il ne manque que les cigales à ce « sentier littoral » situé dans la réserve naturelle de Gålö, avec mer azur, ciel pur, ombre agréable des pins, voiliers blancs au large… Vos efforts seront récompensés par un sublime chemin, des points de vue en hauteur sur la mer, des plages de galets le long du parcours, et à l’arrivée, la plus grande plage de sable de l’archipel de Stockholm.
©Fabrice Edde
  • Promenade royale autour du château de Drottningholm (#6) : cette randonnée à tiroirs se déroulant dans Lovö naturreservat s’adresse à tous types de marcheurs. Les moins endurants marcheront environ 6 km dans la nature avant d’atteindre le parc du château de Drottningholm, les plus motivés crapahuteront plus de 11 km. Bien que située sur le lac Mälaren, à seulement quelques kilomètres du centre de Stockholm, l’île de Kärsön a des airs d’archipel et offre surtout une vue unique sur la demeure royale, située sur l’île voisine.
©Fabrice Edde
  • Tyresta, le tour des 7 lacs (#7) : les 5 000 hectares du Tyresta Nationalpark abritent près de 8 000 espèces animales, une forêt primitive avec des pins vieux de 400 ans, mais aussi des bâtiments du XVIIIème siècle. Cette randonnée est certes un peu longue mais votre effort sera récompensé non pas par un, ni par deux, mais par sept lacs et deux sites historiques.
©Fabrice Edde
  • Ängsö, l’île d’Adam et Eve (#8) : couvrant les 73 hectares de l’île et une bande de mer Baltique autour, le parc national d’Ängsö a pour but de préserver le paysage agricole du XIXème siècle et la riche flore. Au printemps, Ängsö, qui signifie littéralement « l’île aux prairies », se pare de couleurs grâce à sa grande variété de fleurs, dont une orchidée baptisée Adam och Eva en suédois…
©Klas-Rune Johansson / nationalparksofsweden.se
  • La pointe sauvage d’Utö (#9) : Utö figure parmi les plus grandes îles habitées de l’archipel de Stockholm et possède hôtels, résidences secondaires, restaurants et tout un éventail d’activités. Réputée pour ses plages et son ensoleillement, ses visiteurs louent généralement un vélo pour la parcourir… mais Utö est aussi une destination idéale pour randonner !
©Fabrice Edde
  • La traversée de Tyresta par les trois lacs (#10) : l’itinéraire proposé permet de découvrir le parc en le traversant du Sud au Nord et en prenant pour le retour un autre bus. Le parcours se déroule principalement dans une forêt de pins, avec les habituels et salutaires pontons pour les passages marécageux. Les abords des lacs permettent de profiter d’une vue dégagée — parfois panoramique — et de s’accorder une pause ensoleillée sur les rochers.
©Fabrice Edde
  • Vaxholm, un avant-goût de l’archipel (#11) : Vaxholm est la première grosse île accessible depuis Stockholm, et pour beaucoup de Stockholmois et de touristes, la seule de l’archipel qu’ils visiteront. L’île a deux visages : son petit port et son centre pris d’assaut aux beaux jours, et, à l’opposé, une partie plus préservée avec forêt de conifères et plage.
©Björn Tesch/imagebank.sweden.se
  • Landsort, la plus méridionale des îles de l’archipel de Stockholm (#12) : avec ses maisons rouges blotties derrière les rochers, Landsort, l’île la plus au Sud de l’archipel de Stockholm, a des airs de côte Ouest suédoise. L’île abrite le plus ancien phare préservé de Suède, construit dans les années 1670. Maisons en bois, doux rochers et nature préservée vous attendent.
©Fabrice Edde
  • Hansta et Järvafältet : un grand lac, des vieux chênes, des pierres gravées et des vaches écossaises ! (#13) : pour les promeneurs blasés des lacs entourés de rochers et de pins, ces deux réserves accessibles en métro constituent une sortie aux airs de campagne, facile et très riche. Järvafältet offre à la fois de grands pâturages aux herbes ondulant au vent, abritant des vaches écossaises (!), et un grand lac, refuge de nombreuses espèces d’oiseaux à observer depuis une tour. Hansta réserve pour sa part de belles surprises avec de magnifiques chênes centenaires et des pierres runiques datant de la période viking.
© Fabrice Edde
  • Tyresta, immersion dans la nature sauvage du parc national (#14) : la marche jusqu’au lac Stensjön est l’occasion de découvrir les différents visages du parc national, entre paysage pastoral, forêts de feuillus ou de conifères et lac aux eaux noires… Quelques points de vue plus dégagés révèlent un étrange paysage de troncs d’arbres morts couchés sur le sol ou encore fièrement dressés vers le ciel, témoins de l’incendie qui s’est produit en août 1999. Depuis la forêt s’est naturellement régénérée.
©Fabrice Edde
  • Ulvsjön, le lac caché d’Hellasgården (#15) : Hellasgården est l’une des sorties les plus prisées des habitants de Stockholm, été comme hiver.  Cette rando vous propose une alternative à l’écart des foules, plus sauvage. Au bord du lac Ulvsjön, admirez les reflets miroitants des sapins et offrez-vous un grand moment de solitude, dans le bon sens du terme !
©Fabrice Edde
  • Hellasgården, le tour du lac par les rochers (#16) : cette randonnée en boucle vous propose de sortir des sentiers battus pour trouver un peu d’isolement et de très beaux points de vue depuis les rochers. Au bord du lac Källtorpssjön, prenez de la hauteur et, au-dessus des cimes des pins, votre regard embrassera même Stockholm !
© Fabrice Edde
  • Paradiset, un petit coin de paradis à deux pas de Stockholm (#17) : comme son nom l’indique, Paradisets Naturreservat est un parc divin avec forêts et lacs enchanteurs, pins, bouleaux, bruyères, tourbières, rochers recouverts de racines, myrtilles, champignons… Vous risquez d’avoir la tête dans les nuages, mais veillez à garder les pieds sur terre !
© Fabrice EDDE
  • Björnö naturreservat, la presqu’île aux trésors (#18) : pas besoin de prendre un ferry pour découvrir cette presqu’île très populaire l’été pour ses petites plages et ses rochers propices à la baignade. Mais ceux qui troqueront leurs tongs contre des chaussures de marche ne le regretteront pas. Du haut de la tour d’observation, le point de vue sur l’archipel est à la fois rare et magnifique.
© Fabrice EDDE
  • Des maisons en bois, des ruines et des runes… à la découverte de Sigtuna ! (#19) : si Sigtuna est connue pour son joli centre aux maisons en bois colorées datant du XVIIIème siècle, mais la plus ancienne ville de Suède recèle d’autres curiosités. Profitez d’une journée ensoleillée pour en découvrir encore plus : une promenade au bord de l’eau, en forêt et à travers champs vous mènera d’une pierre runique cachée à une pittoresque ferme préservée, et enfin à un curieux château !
©Fabrice Edde
  • À la découverte de l’île de Grinda et ses falaises (#20): Grinda est une des îles les plus populaires de l’archipel de Stockholm, après Vaxholm, en raison de sa proximité avec la capitale, de ses petites plages et rochers lisses propices à la baignade et de ses nombreux équipements destinés aux touristes. Embarquement pour une excursion d’une journée, commençant par une promenade dans la forêt et sur les falaises offrant des vues splendides sur l’archipel, avant de finir sur les rochers au bord de l’eau…
©F.EDDE
  • Strandvägen et Lövhagen, promenade en bord de mer (#21) : envie d’un grand bol d’air marin à seulement une heure de Stockholm ? Cette sortie vous emmène du port de Nynäshamn à des petites plages de sable (pas fin) et de galets, en passant par de jolies maisons colorées, un rivage aux pins tourmentés ou encore un café caché dans les bois. Une promenade en bord de mer facile et modulable, que vous pouvez écourter ou prolonger selon votre motivation ou votre énergie…
©F.EDDE
  • Tattby naturreservat, le lac caché de Trehörningen et la plage d’Erstavik (#22) : cette boucle courte mais très riche, offre un condensé de nature suédoise en quelques heures seulement ! La randonnée qui traverse des forêts agréables (mais gare aux moustiques parfois) et variées de pins, sapins ou feuillus, permet de découvrir non seulement 3 lacs mais aussi une partie du littoral. La très belle plage de sable d’Erstaviksbadet invite à passer un long moment les pieds en éventail…
©F.EDDE
  • La traversée d’Erstavik (#23) : Hellasgården et la réserve de Nacka n’ont plus de secret pour vous ? Cap vers le sud pour cette rando plongeant dans une forêt enchanteresse de pins avant de rejoindre la mer. Cette très belle et riche promenade permet de voir à la fois trois lacs, des forêts, des prairies et pâturages, un manoir et pour finir une très belle plage de sable… ce qui fait oublier sa longueur !
©F.EDDE

En hiver

Lorsque la nature revêt son manteau blanc, couvrez-vous et ne ratez surtout pas ce spectacle merveilleux et silencieux, même si les journées sont courtes et que le froid pique la peau :

  • Strandvägen et Lövhagen, promenade d’hiver en bord de mer(#20) : envie d’un grand bol d’air marin à seulement une heure de Stockholm ? Cette sortie vous emmène du port de Nynäshamn à des plages gelées, en passant par de jolies maisons colorées, un bord de mer aux pins tourmentés ou encore un café caché dans les bois. Une promenade d’hiver en bord de mer enneigé, une expérience forcément magique…
©Fabrice Edde
  • Nackareservatet en hiver, traversée blanche par les 3 lacs(#21) : un itinéraire à seulement 15 minutes en bus du centre de la capitale, dans l’une des réserves les plus prisées des Stockholmois. Depuis les rives et sur les eaux glacées des lacs KälltorpssjönDammtorpssjön et Söderbysjön, cette courte randonnée offre des points de vue variés au niveau de l’eau — ou plutôt de la glace — et en hauteur avec un point de vue « insolite » depuis des rochers.
©Fabrice Edde
  • Tyresta en hiver, la traversée du lac Årsjön gelé(#22) : Tyresta Nationalpark, l’un des parcs les plus populaires autour de Stockholm, s’apprécie pleinement et tranquillement avant l’arrivée du printemps et des nombreux promeneurs. L’eau encore gelée permet une traversée magique du lac Årsjön.
©Fabrice EDDE
  • Paradisets naturreservat en hiver : bienvenue dans le paradis blanc(#23) : la version hivernale de “Paradiset, un petit coin de paradis à deux pas de Stockholm” permet de découvrir le parc de manière plus sauvage et plus tranquille qu’en été. Selon votre motivation et l’état du chemin, vous pouvez vous contenter d’aller jusqu’au lac Trehörningen, ou vous aventurer jusqu’au lac Långsjön.
©Fabrice Edde

En anglais

Pour nos lecteurs — ou leurs amis — non francophones :

©Fabrice Edde

Le kit du promeneur 

Sauf mention contraire, les itinéraires empruntent des chemins balisés et bien tracés. De grands panneaux avec des cartes (et parfois même des brochures papier) se trouvent généralement aux points d’entrée des réserves. La Suède est un pays plutôt plat mais les chemins enchaînent souvent montées et descentes, sans grand dénivelé toutefois. Quelques conseils pratiques :

  • emporter de quoi se couvrir et découvrir facilement, pour se protéger du froid, du vent, de la pluie, voire de la neige.
  • éviter les chaussures à semelle lisse, peu adaptées en cas de terrains rocheux ou boueux.
  • prendre eau, pique-nique et fika pour faire des pauses prolongées, sur un rocher ensoleillé au bord d’un lac ou sur un bout de plage. Lorsque la météo est clémente, il faut en profiter et rester le plus longtemps dehors !
  • ne pas partir trop tard en hiver, le soleil se couchant très tôt et la luminosité étant faible en particulier dans les bois. Les horaires de bus sont également plus restreints et nécessitent un minimum d’organisation et de planification.
  • mettre dans son sac à dos crème solaire et répulsif anti-moustiques en été, sinon gare aux coups de soleil et aux démangeaisons ! Et pour se protéger des tiques, un pantalon reste bien souvent la meilleure solution.
  • pour les plus courageux, ou les moins frileux, prévoir un maillot de bain (ou s’en passer, “à la suédoise”) et une serviette pour goûter aux joies de la baignade en lac. L’eau est plus chaude à la fin de l’été.

Liens utiles

  • naturkartan.se, la Bible : commune par commune, les cartes interactives des réserves avec des descriptifs, des itinéraires, des liens vers les sites des réserves…
  • stockholm.se : la liste des réserves de la ville de Stockholm, avec pour chacune la carte et la brochure en format pdf.
  • visitsweden.fr : brève présentation, en français, de l’archipel de Stockholm à travers 3 îles (Utö, Sandhamn et Vaxholm).
  • visitsweden.fr : brève présentation, en français, des parcs, lacs et canaux de la capitale.

[Instagram : fabisverige]

A propos Fabrice E 133 Articles
En Suède depuis quelques années, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

8 Commentaires

  1. Bonjour,
    bravo pour tout ce travail de compilation et de documentation très précis.
    Je cherchais justement des promenades natures accessibles de façon simple depuis Stockholm.
    Avec mon fils nous en profiterons cet été.
    Merci beaucoup

    Cordialement
    Béatrice

  2. Merci pour tout c’est article, il est vraiment génial ton blogue, parvint ré j’ai une petit question je compte partir avec mes 2 enfants en rando , ou pouvons dormir ? car j’ai entendu dire qu’on pouvais dormir partout, es vrai ? Merci 😁

    • Bonjour Melissa, selon “allemansrätt”, vous avez le droit de planter votre tente en plein nature tant que vous ne génez personne d’autre. Toutefois, dans les réserves naturelles, nous vous recommandons de respecter les instructions indiquant les emplacements camping ou les cabanes où s’abriter.

  3. Merci pour toutes ces informations !
    De quoi nous donner envie de sortir et d’admirer tous ces endroits plus beaux les uns que les autres !
    Belle journée à vous.

    • Merci Barbara ! Et de nouvelles idées de rando sont encore à découvrir cette semaine et les semaines à venir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.