RANDO — Paradiset, un petit coin de paradis à deux pas de Stockholm

© Fabrice EDDE

Comme son nom l’indique, Paradisets Naturreservat est un parc divin avec lacs et forêts enchanteurs : pins, bouleaux, bruyères, tourbières, rochers recouverts de racines, myrtilles, champignons… Vous risquez d’avoir la tête dans les nuages, mais veillez à garder les pieds sur terre !

La réserve naturelle est entièrement située sur la municipalité de Huddinge, avec une superficie totale de 759 hectares, à majorité de forêt et de tourbières. Cette sortie nature est l’opportunité unique de découvrir le « mur des lamentations »… en Suède ! Le Klagomuren est en fait un ancien système de canalisation d’eau.

Selon votre motivation, plusieurs itinéraires sont possibles soit en aller-retour soit en boucle : le lac Trehörningen est facile d’accès tandis que le lac Långsjön se trouve un peu plus loin et est moins fréquenté.

Comment s’y rendre

De T-Centralen, prendre le pendeltåg J36C direction Södertälje centrum et s’arrêter à Huddinge. Le trajet est de 18 minutes. Depuis Huddinge, emprunter le bus 709 direction Länna Handelsplats et descendre à Ådran. Le trajet est de 29 minutes.

Attention aux horaires du bus 709 ! Se renseigner à l’avance pour les horaires du retour, en particulier le week-end.

Parcours

Compter 5 heures (pique-nique d’une demi-heure et pauses fika incluses) depuis l’arrêt de bus Ådran jusqu’à l’arrêt de bus de Lissma Skola. Les temps indiqués entre parenthèses dans le texte sont calculés à partir de l’arrêt de bus Ådran. De nombreux passages sur des pontons évitent de s’embourber !

Les points d’intérêt majeurs du parcours sont numérotés dans le texte et sur la carte.

© Fabrice EDDE

Depuis l’arrêt de bus [1], continuer sur la route principale (le bus lui fait demi-tour). Longer le lac Ådran, et au bout de la route desservant les dernières maisons, prendre le chemin qui monte à travers la forêt et redescend sur le parking principal marquant l’entrée du parc [2] (+20 minutes). Toilettes et panneaux d’information. Prendre la route qui longe la prairie – à noter son enclos traditionnel en troncs – jusqu’à de nouveaux panneaux, avec de nouveaux plans. Prendre à gauche et suivre désormais le fléchage jaune !

Le chemin est large et gravillonné jusqu’à la première intersection [3], suivre le fléchage jaune tout droit. Le sentier couvert de racines est aménagé avec des pontons aux endroits humides. Arrivé au lac Trehörningen (+50 minutes), redescendre légèrement à droite pour profiter du point de vue au bord de l’eau. Puis revenir sur ses pas pour retrouver le chemin balisé et longer le lac par la gauche. Nombreux points de vue propices à une pause.

© Fabrice EDDE

Aux panneaux suivants continuer le chemin (à droite le chemin mène à un abri). On s’éloigne du lac,  nombreux pontons dans la forêt. Au carrefour [4],  continuer sur le ponton et prendre le sentier avec le fléchage orange/jaune sur la droite. À l’intersection [5],  prendre le sentier jaune sur la droite qui nous amène au bord du lac Långsjön (+1h30).

© Fabrice EDDE

Continuer le chemin jusqu’à un panneau d’information avec une carte [6], il faut alors trouver le chemin non balisé qui continue près du lac (le ponton dans les herbes hautes est peu visible, derrière un rocher). Peu après, point de vue dominant depuis un petit promontoire rocheux. Continuer le tour du lac. Plusieurs endroits possibles pour pique-niquer. Le sentier non balisé rejoint le chemin orange.

© Fabrice EDDE
© Fabrice EDDE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l’embranchement [5],  reprendre le chemin jaune/orange de l’aller à droite (sinon vous refaîtes le tour du lac !). Au carrefour suivant [4], prendre cette fois-ci à droite le chemin rouge/vert. Ou retourner au parking [2] et à l’arrêt de bus [1] par le chemin de l’aller.

Suivre désormais le fléchage vert.

Ruines du Klagomuren peu après (+2h35).

Possibilité de faire un petit crochet jusqu’au lac Öran. Au petit poteau avec 2 flèches vertes [7], prendre le sentier tout droit (non fléché). Arrivé à la route, tourner à gauche et traverser la prairie pour se rapprocher de l’eau, sans jamais l’atteindre malheureusement.  Vue plus intéressante depuis la petite butte [8] (+3h.).

© Fabrice EDDE

A partir de là, soit faire demi-tour et rejoindre le chemin vert à l’intersection précédente [7], soit continuer sur la route – peu passante – et récupérer le chemin vert plus loin [9].

© Fabrice EDDE

Très beau chemin au milieu des tourbières, des rochers et des arbres : plus accidenté, moins plat… moins fréquenté.

Suivre le chemin jusqu’à Näset [10]. De là, deux possibilités :

– se rendre jusqu’à l’arrêt Bruket [11] de la ligne de bus 709 puis reprendre le pendeltåg à Huddinge.

– se rendre jusqu’à l’arrêt Lissma Skola [12] pour prendre le bus 709 ou surtout le bus 865 (beaucoup plus fréquent). Soit prendre le pendeltåg à Huddinge, soit prendre la ligne rouge de métro depuis Masmo. Attention au moment de traverser : l’arrêt de bus se trouve de l’autre côté de la route très passante.

Plus d’informations

Paradiset Naturreservat (en suédois)

Lien direct vers la carte

L’utilisation que vous pouvez faire des informations contenues dans cet article est de votre propre responsabilité et n’engage que vous. Il appartient à chacun de s’assurer à l’avance des conditions météorologiques et des horaires de bus.

A propos Fabrice E 43 Articles
Seulement en Suède depuis 2 ans, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*