Ängsö, l’île d’Adam et Eve

©Bergslagsbild AB / nationalparksofsweden.se

Couvrant les 73 hectares de l’île et une bande de mer Baltique autour, le parc national d’Ängsö a pour but de préserver le paysage agricole du XIXème siècle et la riche flore. Au printemps, Ängsö, qui signifie littéralement « l’île aux prairies », se pare de couleurs grâce à sa grande variété de fleurs, dont une orchidée baptisée Adam och Eva en suédois…

À 50 km au nord-est de Stockholm, la petite île d’Ängsö se visite le temps d’une excursion à la journée. Hormis les aménagements créés pour les visiteurs du parc (abri, toilettes, poubelles, tables de pique-nique…), l’île est restée presque inchangée depuis deux siècles. Aucune route, voiture, maison récente, café, loueur de kayak. Lors de la création du parc en 1909, l’objectif de préserver l’île intacte, sans intervention de l’homme, s’est révélé une erreur, les arbres et arbustes envahissant progressivement les prairies. Depuis les années 50, celles-ci sont de nouveau fauchées, les champs cultivés — suivant les méthodes traditionnelles — et les pâturages peuvent être broutés pour restaurer l’apparence originelle du parc et préserver la flore de l’île.

©County administrative board / nationalparksofsweden.se

Comment s’y rendre ?

Le trajet en bateau, d’environ 2 heures et demie depuis Stockholm, est opéré uniquement en été (mi-mai à mi-août), quelques jours de semaine, et soit le dimanche, soit le samedi ! Un bateau de la compagnie Waxholmsbolaget part de Strömkajen en début ou milieu de matinée, vous disposez au minimum de 3 heures et demie sur l’île, avant de retourner à la capitale. Exemple d’horaires en juin : aller Strömkajen 10.45 (bateau à destination de Arholma) > Nationalparken Ängsö 13.05, retour Nationalparken Ängsö 16.40 > Strömkajen 19.15.

L’aller-retour coûte 2 x 116 kr, le ticket s’achète à bord et n’est demandé qu’au moment de débarquer (attendre le passage par Vaxholm). Si vous avez une carte SL, vous pouvez charger du crédit correspondant au coût de la traversée sur n’importe quelle borne en ville. Horaires et informations ici. Sur le bateau, un café propose boissons, en-cas et même des plats chauds. Comme pour toutes les îles de l’archipel, arriver 1/2 heure avant le départ est conseillé les jours de grand beau temps.

Les orchidées Adam et Eve ©Klas-Rune Johansson / nationalparksofsweden.se

Quand visiter Ängsö ?

La période idéale se situe du printemps au début de l’été, lorsque l’île aux prairies se couvre de fleurs. Vous pourrez notamment observer les spécimens suivants :
  • l’orchidée Adam och Eva est l’attraction de l’île. L’orchis sureau (Dactylorhiza sambucina), constelle les prairies de ses fleurs jaunes ou mauves.
  • le ramslök, ou ail des ours (Allium ursinum), couvre les sous-bois frais et ombragés de ses fleurs blanches et enivre ses environs d’une odeur légère d’ail selon l’odorat français, ou d’oignon selon l’odorat suédois !
  • la curieuse mélampyre des bois (Melampyrum nemorosum) dont les fleurs jaunes et les feuilles supérieures violettes rappellent les couleurs du drapeau de la Suède, raison pour laquelle elle est appelée « svenska flaggan » (drapeau suédois). Ses deux couleurs lui valent aussi un autre surnom : natt och dag (nuit et jour).
©Jouko Lehmuskallio
Outre ses fleurs, l’île est un havre de paix offrant un très beau sentier côtier, des forêts de feuillus et de conifères, une faune riche (pour les oiseaux, jumelles et patience indispensables), des enclos en bois et une ferme traditionnels…

À noter que l’accès à la réserve ornithologique, sur la côte Est, est interdit du 1er février au 15 août.

Le tour de l‘île

Ne pas croire la brochure du parc, car à moins de rester 3 heures dans la prairie à regarder pousser les fleurs, vous emprunterez des sentiers relativement sauvages en longeant le littoral ! Le chemin, non balisé, est alors une série de courtes descentes et montées, ponctuées de troncs couchés, myrtilliers envahissants, racines et rochers. Sans magasin, restaurant ou hébergement, pensez à apporter pique-nique et fika !
©Fabrice Edde

Durée totale : environ 3h30 avec pauses.

Les points d’intérêt majeurs du parcours sont numérotés dans le texte et sur la carte.

Depuis l’embarcadère [1], visiter la maison du parc sur la gauche qui offre un abri en cas de mauvais temps et des informations sous forme d’exposition (maquette, photos des fleurs, etc) ainsi que la brochure… ou commencer l’exploration de l’île avant les autres passagers, en pressant le pas !
Des panneaux sont placés aux différents points d’intérêts de l’île, avec dessins, carte et un résumé en anglais.
En quittant l’aire de pique-nique entourée de vieux chênes, le chemin traverse tout d’abord les bâtiments en bois rouge de la première ferme établie au XVIIIème siècle, Hemudden [2].
©roslagen.se
Les prairies se trouvent au centre de l’île. Passer une première barrière [3], puis continuer sur le chemin direction Nord, sans en sortir afin de préserver les fleurs.
À l’intersection [4] après Stormaren, bifurquer à droite, passer un petit ponton, et s’engager dans la forêt de feuillus où vos narines seront peut-être titillées par le parfum de l’ail d’ours.
©Fabrice Edde
Le chemin débouche de l’autre côté de l’île, à Svartviken [5]. Tourner à droite au panneau en direction de Blackudden, la pointe Nord-Est de l’île. Le sentier devient alors sauvage, étroit et plus ou moins bien marqué.
À travers les pins, chercher sur la gauche du chemin des vues sur la petite baie et ses eaux émeraude (selon le soleil !), avant d’atteindre son extrémité [6] et faire demi-tour. La partie Est de l’île est interdite d’accès pour protéger les oiseaux.
De retour à l’intersection [5], prendre sur la droite pour longer la côte. Le sentier sauvage évolue sous les arbres mais toujours à proximité de la mer, et certains passages sont plus dégagés sur les rochers.
En sortant de la forêt Norrskogen, un ponton permet de traverser la prairie Långängen [7], tourner ensuite à droite pour continuer sur le littoral (ou rejoindre le port par les prairies, à gauche), en jetant un oeil à la plage de Norrviken.
©Fabrice Edde
Au niveau du panneau du parc à proximité d’un petit embarcadère [8], tourner à gauche, traverser la forêt puis des enclos avant de rejoindre le chemin principal au centre de l’île [3].
Prendre à droite pour retourner au port [1].

Plus d’informations

Autres îles à visiter dans l’archipel

…et autres idées de sortie nature autour de Stockholm

A propos Fabrice E 84 Articles
En Suède depuis 3 ans, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.