RANDO — Nackareservatet, la nature aux portes de Stockholm

©Fabrice Edde

Besoin urgent de nature ? Cette randonnée à seulement 15 minutes en métro du centre de la capitale (qui dit mieux ?) vous propose un itinéraire dans l’une des réserves les plus prisées des Stockholmois, mais à l’écart des foules. Au bord des lacs Dammtorpssjön et Söderbysjön, admirez les reflets miroitants des arbres et profitez de très beaux  points de vue « insolites » échappant aux marcheurs et joggeurs qui se limitent aux parcours balisés de la réserve.

Après Hellasgården, le tour du lac par les rochers et Ulvsjön, le lac caché d’Hellasgården, ce troisième itinéraire dans Nackareservatet longe les rives des lacs Dammtorpssjön et Söderbysjön, reliés par un étroit canal, alternant des points de vue au niveau de l’eau et en hauteur depuis des rochers. La réserve naturelle paye le prix de sa proximité avec la capitale et perd sa tranquillité le week-end, mais comme toujours, il suffit de s’éloigner des parkings pour pleinement apprécier la nature et retrouver le calme.

©Fabrice Edde

Comment s’y rendre depuis Stockholm ? 

Le trajet est de seulement 15 minutes depuis T-Centralen : prendre le métro de la ligne verte direction Skarpnäck pour rejoindre Björkhagen. Horaires ici. L’entrée de la réserve se trouve à environ 200 mètres de la station.

L’itinéraire se fait en aller simple, le bus du retour se prenant à l’arrêt Hellasgården.

Parcours

Pour éviter les parcours principaux de la réserve, aménagés pour des poussettes, et donc très fréquentés, la randonnée se déroule en grande partie sur des sentiers secondaires non balisés, accidentés et plus ou moins bien tracés. La sortie s’adresse à des marcheurs un brin aventuriers et vigilants, mais pas de panique : la réserve est sillonnée de chemins en tous sens, il est donc difficile de s’y perdre, et il est aussi très facile de changer d’itinéraire en cours de route, selon votre fatigue ou simplement vos envies.

La marche jusqu’au premier lac, Dammtorpssjön, se fait sur un chemin large, gravillonné et même éclairé (si vous êtes des lève-tôt), ce qui permet d’atteindre assez rapidement le coeur de la réserve.

Durée totale : environ 4h30 avec deux pauses déjeuner et fika de 1 heure incluses, soit 3h30 de marche.

Les points d’intérêt majeurs du parcours sont numérotés dans le texte et sur la carte. Les temps indiqués entre parenthèses sont calculés à partir de la station de métro Björkhagen.

Depuis l’arrêt de métro [1], suivre la direction Naturreservat, à droite, puis descendre la rampe, traverser la route et prendre le chemin gravillonné en face. Entrer dans la réserve (panneau avec carte) et continuer toujours tout droit jusqu’à l’espace de gym [2] (+0h10). Poursuivre dans la même direction sur le parcours de Björkhagsslingan et Sörmlandsleden, balisage trait orange.
À l’intersection avec les panneaux accrochés à un pin [3] (+0h20), suivre Hellasgården à gauche, balisage point rouge. En bas du chemin [4] (+0h30), prendre à droite le sentier non balisé Björkhagsslingan qui longe le lac. En cas de doute sur l’itinéraire, privilégier de manière générale la trace qui reste au plus près de l’eau. Après un point de vue dégagé sur le lac Dammtorpssjön (+0h50), le chemin prend de la hauteur au niveau de la jonction avec le second lac [5] (+1h10).

Le sentier redescend ensuite au niveau de l’eau et atteint un premier pont [6] (+1h25)… qu’il ne faut pas franchir !

©Fabrice Edde

Poursuivre désormais le long du lac Söderbysjön, sur un chemin plus facile, large et balisé avec un point rouge. Une clairière sur la gauche (avec une balançoire) ou les rochers plats et ensoleillés au bord de l’eau de l’avancée boisée [7] (+1h35), un peu plus loin, sont propices à une première pause (d’une durée de 30 minutes pour le calcul des temps).

©Fabrice Edde

Revenir sur le chemin gravillonné (+2h05) au balisage de trait orange, Sörmlandsleden. À l’embranchement suivant (poubelle métallique à la croisée), prendre à gauche pour s’engager dans la forêt, et encore à gauche pour continuer l’ascension ! Quelques mètres après, prendre le sentier à gauche, toujours balisé d’un trait orange, jusqu’à un point de vue dégagé [8] (+2h20).

©Fabrice Edde

Ne pas retourner sur le chemin principal mais continuer sur le sentier qui longe le lac, non balisé, pour accéder à un second point de vue (+2h25), moins haut, mais avec moins d’arbres au premier plan.
Les choses se compliquent désormais : ne pas chercher à descendre mais remonter en suivant quelques traces, à travers les arbres, pour revenir sur le Sörmlandsleden, balisé orange, qui mène au second pont [9] (+2h40).

Franchir le pont, et prendre l’escalier de gauche pour un peu plus d’aventure (ou continuer sur le Sörmlandsleden à droite). Suivre des traces longeant la rive à distance pour atteindre un nouveau belvédère [10] (+2h55) depuis de grandes dalles rocheuses ensoleillées, avec de très beaux pins…

©Fabrice Edde

Sans descendre au niveau de l’eau, continuer le tour du lac, en repérant une sorte de vire. Les cailloux du Petit Poucet sont ici remplacés par quelques malheureux graffitis sur des rochers ou des troncs. Vos efforts seront récompensés par un nouveau point de vue, dans un bras du lac, avec de très beaux reflets (+3h05).

Le sentier retrouve le chemin balisé orange [11] (+3h15), tourner alors à gauche, puis à l’intersection, encore à gauche, sur le Solsidan direction Hellasgården. Pour ne pas changer les bonnes habitudes, quitter assez rapidement ce chemin pour prendre le sentier parallèle, sur la gauche, pour ne pas perdre de vue le lac. Les rochers sont une invitation à profiter du soleil le temps d’un fika (+3h20) (d’une durée de 30 minutes pour le calcul des temps).

©Fabrice Edde

Le chemin nécessitant parfois de s’aider de ses mains rejoint finalement le premier pont [6] (+4h00)… qu’il ne faut toujours pas franchir ! Continuer le tour du lac, en prenant le chemin balisé d’un point rouge. Au niveau du point culminant, au sommet de la colline, faire un aller-retour sur la gauche, en suivant un sentier non balisé, jusqu’à un dernier et très beau point de vue [12].

Revenir sur le chemin rouge pour descendre vers une grande clairière, rester alors sur le chemin de gauche, et atteindre Hellasgården. Emprunter le tunnel, l’arrêt de bus [13] (+4h25) se trouve de l’autre côté de la route.

Article écrit après une sortie début octobre 2018. 

L’utilisation que vous pouvez faire des informations contenues dans cet article est de votre propre responsabilité et n’engage que vous. Il appartient à chacun de s’assurer à l’avance des conditions météorologiques et des horaires de bus.

Plus d’informations

  • la carte interactive avec les chemins de randonnée naturkartan.se
  • la carte de la réserve format pdf
  • des informations en suédois sur la réserve stockholm.se

Autres idées de sortie nature autour de Stockholm

et en hiver…

[Instagram : fabisverige]

Lisez aussi ces articles !

A propos Fabrice E 100 Articles
En Suède depuis quelques années, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

4 Commentaires

  1. Les photos sont d’il y a trois jours ?
    Je planifie ça pour la semaine prochaine. J’espère qu’il y aura toujours cette belle lumière !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.