RANDO — Lovö naturreservat et son sentier historique

©Fabrice Edde

Cette randonnée facile et courte se déroule dans Lovö naturreservat. En plus des traditionnels passages en forêts ou en bord de lac dont on ne se lasse pas… les ruines d’un fort, une étrange pierre de rituel creusée, des stèles vikings ou encore des restes de latrine (!) vous attendent au cours de cette promenade historique, pour jouer aux archéologues amateurs !

Lovö naturreservat couvre 3 228 hectares et englobe les îles de Lovön, Kärsön et Fågelön. La réserve est facile d’accès, à seulement 1/2 heure du centre de Stockholm par les transports en commun, avec peu d’attente à l’aller comme au retour, aux arrêts de bus desservis par trois lignes. L’itinéraire commence où se termine la randonnée Promenade royale autour du château de Drottningholm.

Bien que court, l’itinéraire offre des passages très variés : bois dense et sombre de feuillus, forêts clairsemées de conifères, vastes prairies pour chevaux et enfin un belvédère depuis un promontoire rocheux, but de la promenade, pour un pique-nique ou un fika ensoleillé au-dessus du lac Mälaren.

Le chemin emprunte principalement le Fornstigen, un parcours avec de nombreux sites historiques : ruines de maisons, défenses anti-aériennes datant de la seconde guerre mondiale, cimetières vikings… D’intérêt souvent limité, les ruines ou traces actuelles sont heureusement accompagnées et mises en valeur par des panneaux explicatifs récents, avec des textes en suédois et en anglais, et surtout de précieuses illustrations :

©Fabrice Edde

Comment s’y rendre depuis Stockholm ? 

Le trajet est de seulement 33 minutes depuis T-Centralen : prendre le métro de la ligne verte direction Hässelby Strand pour rejoindre Brommaplan, puis un des nombreux bus passant par le château royal Drottningholms Slott (les repères sont indiqués à la sortie de la station de T-bana, pour guider les touristes !) jusquà l’arrêt Lovö Edeby. Horaires ici.

Parcours

Le chemin ne présente pas de grande difficulté, est parfaitement balisé et très peu fréquenté, principalement par quelques VTTistes. Malheureusement, le sentier croise ou longe à plusieurs reprises le chantier des tunnels de l’autoroute E4, plus d’informations ici (pdf en suédois).

Durée totale : environ trois heures et demie avec une pause déjeuner/fika de 45 minutes incluse, soit 2h45 de marche.

Les points d’intérêt majeurs du parcours sont numérotés dans le texte et sur la carte. Les temps indiqués entre parenthèses sont calculés à partir de l’arrêt de bus Lovö Edeby.

Depuis l’arrêt de bus [1], emprunter la piste cyclable à gauche jusqu’au chemin qui s’engage dans la forêt, indiqué par un panneau bleu Fornstigen et une carte de la réserve. Contre un arbre, une carte plus ancienne montre les points d’intérêt du parcours. Suivre le sentier balisé par un carré bleu à travers une forêt dominée par les bouleaux, puis les pins, où se cache le premier site historique [2] (+0h10) datant de la seconde guerre mondiale.

Après avoir traversé l’impressionnant tapis mécanique reliant le chantier du tunnel au lac, faire éventuellement un aller-retour au site dénommé Bråten [3] (+0h25) : les fondations des maisons ne sont pas visibles, mais possibilité de voir le cellier, un peu après le panneau explicatif.

Le chemin sort de la forêt 1/4 d’heure plus tard et débouche sur de grandes prairies pour chevaux (+0h40). Longer la clôture blanche sur la gauche, passer sous le tapis roulant du chantier, puis prendre le sentier sur la droite.

©Fabrice Edde

Au panneau Skålgropssten (300m) [4] (+0h45), faire éventuellement un aller-retour d’environ 10 minutes pour voir une simple pierre légèrement creusée servant à de mystérieux rituels (voir la seconde illustration de l’article).

Lorsque le chemin Fornstigen rencontre le Lovö runt [5] (+1h05), prendre alors à droite aux panneaux et suivre désormais le balisage à point orange. La forêt épaisse est l’occasion parfaite pour se rendre aux latrines, à gauche au panneau Latringrop ! Au XIXème siècle, la fosse aux latrines servait au compostage et recyclage du contenu des cabinets d’aisance de Stockholm, qui, mélangé à des ordures et de la tourbe, était transformé en engrais, puis répandu dans les champs de la capitale… juste retour des choses !

Il est encore question de se décomposer six pieds sous terre avec le site patrimonial suivant : un cimetière (+1h15).

À l’intersection [6] (+1h20) après un nouveau passage sous le tapis roulant du chantier, laisser le chemin bleu sur la droite et continuer sur le chemin orange. Éviter le champ d’orties près des arbres et marcher dans le champ en suivant à distance les repères orange (possibilité sinon de poursuivre sur le chemin balisé bleu). Le sentier plus sauvage, visiblement très peu fréquenté, mais toujours très bien balisé traverse ensuite une nouvelle forêt.

Au bout du chemin [7] (+1h30), prendre à gauche sur la route forestière, et encore un sentier à gauche jusqu’à Borgen, où se trouvait un fort, mais qui offre surtout un très beau point de vue plongeant sur le lac Mälaren [8] (+1h35).

Trouver son petit coin de paradis pour un pique-nique ou un fika au soleil, sur les rochers au milieu des magnifiques pins. Un sentier vers la droite mène aux ruines proprement dites, consistant en un gros tas de pierres !

Après une pause de 3/4 d’heure (ou + !), revenir sur ses pas et entamer le chemin du retour.

À l’intersection [7] (+2h20), ne pas reprendre le chemin orange sur la droite mais continuer tout droit sur la route de terre (double balisage point orange et carré bleu-blanc). Au carrefour avec les trois panneaux Fornstigen [9], prendre à droite, et suivre le balisage carré bleu. Peu après, le site de Gravröse sur la gauche est indiqué par un panneau bleu (+2h25).

©Fabrice Edde

Revenir sur le chemin qui traverse ensuite non pas un, non pas deux, mais trois cimetières vikings, avec quelques pierres tombales dressées… les panneaux illustrés sont encore une fois indispensables pour comprendre à quoi ressemblaient ces sites !

Retourner enfin sur le Lovö runt emprunté à l’aller [6] (+2h50). Au carrefour [5] (+2h55), ne pas reprendre le chemin bleu et continuer sur une nouvelle portion du Lovö runt, à droite.
S’accorder une dizaine de minutes de pause au bord de l’eau (sur un ponton privé… mais chuuuuut !), puis après avoir longé un champ, quitter le chemin orange (+3h15) pour contourner par la gauche la maison et son garage, et rejoindre une route en graviers. À l’intersection avec Lindöbrovägen, prendre à gauche et au bout tourner à droite sur Tillflykten.

Rejoindre la route Ekerövägen, traverser prudemment en l’absence de passage pour piétons pour rejoindre l’arrêt de bus Tyllfikten [10] (+3h25), très bien desservi. Prendre au choix le bus 176, 177 ou 311 pour revenir à la station de métro Brommaplan, en 10 minutes environ.

Article écrit après une sortie début septembre 2018. 

L’utilisation que vous pouvez faire des informations contenues dans cet article est de votre propre responsabilité et n’engage que vous. Il appartient à chacun de s’assurer à l’avance des conditions météorologiques et des horaires de bus.

Plus d’informations

  • la carte interactive avec les chemins de randonnée naturkartan.se
  • la carte de la réserve format pdf
  • des informations en suédois sur la réserve sfv.se

Autres idées de sortie nature autour de Stockholm

et en hiver…

[Instagram : fabisverige]

Lisez aussi ces articles !

A propos Fabrice E 105 Articles
En Suède depuis quelques années, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.