RANDO — Hellasgården, le tour du lac par les rochers

© Fabrice Edde

 

Hellasgården est l’une des sorties les plus prisées des habitants de Stockholm, été comme hiver.  Cette randonnée vous propose de sortir des sentiers battus pour trouver un peu d’isolement et de très beaux points de vue depuis les rochers. Au bord du lac Källtorpssjön, prenez de la hauteur et, au-dessus des cimes des pins, votre regard embrassera même Stockholm !

Nackareservatet paye le prix de sa proximité avec la capitale et perd sa tranquillité le week-end. Comme toujours, il suffit de s’éloigner des parkings pour pleinement apprécier la nature et retrouver le calme… et quelques paires de fesses se dorant au soleil au détour d’un rocher, Suède oblige.

L’itinéraire est partiellement hors des chemins proprement balisés, avec des montées et des descentes, pour profiter au mieux des points de vue surplombant le lac Källtorpssjön, qui vous surprendra par son étendue.

© Fabrice Edde

 

Comment s’y rendre

Le trajet est de seulement 15 minutes depuis Slussen ! Du terminal de bus, prendre la ligne 401 direction Ekstubben. Le week-end, arriver en avance pour éviter de se retrouver dans une longue file d’attente. Bus toutes les 20-30 minutes. Descendre à Hellasgården.

Parcours

Le sentier balisé jaune Källtorpssjön runt fait le tour du lac en 5 km. La variante proposée ici consiste à sortir de ce chemin balisé pour garder au maximum la vue sur le lac et éviter un long passage en forêt. En contrepartie, il faudra vous repérer sur un chemin un peu moins tracé — voire pas du tout tracé sur les rochers —, mais le lac sera votre précieuse boussole.

Depuis Hellasgården, compter au minimum 3 heures pour la promenade complète avec une pause pique-nique ou fika. Pour les familles — ou les petits marcheurs —, l’aller-retour jusqu’à Källtorpsbadet et le premier point de vue en hauteur depuis les rochers, sans faire la boucle, constitue une promenade très agréable.

Les points d’intérêt majeurs du parcours sont numérotés dans le texte et sur la carte.

À l’arrêt de bus [1], traverser la route en utilisant le tunnel pour votre sécurité.
Vous trouverez tout, ou presque, à Hellasgården : le traditionnel panneau d’informations sur la réserve, des toilettes, un grand café avec sa terrasse au soleil pour un déjeuner (vrais plats chauds de restaurant) ou un fika, un mini-golf, un espace utegym pour entretenir votre corps d’athlète, un mini-café qui se transforme en loueur de patins l’hiver, des cabanes pour passer la nuit au bord du lac et le fameux sauna avec plongeon obligatoire – avec ou sans maillot – dans le lac…

Prendre tout droit le chemin au milieu des cabanes pour atteindre le rivage et avoir une vue d’ensemble du lac depuis une barge en bois [2]. Prendre ensuite le chemin à gauche et suivre le balisage avec points jaunes.

© Fabrice Edde

Le chemin, large et plat, longe le lac jusqu’à Källtorpsbadet [3], lieu de baignade aménagé avec des pontons en bois pour faciliter votre « mise à l’eau » et une grande pelouse en pente pour un barbecue en famille (une prochaine fois).

A partir de là, l’itinéraire se fait sur un sentier, avec racines et rochers, toujours balisé en jaune. Progressivement le chemin s’éloigne du lac et prend de la hauteur, au milieu des pins.

© Fabrice Edde

Lorsqu’en levant les yeux au ciel, se dressent face à vous les deux mâts-antennes (voir photo ci-dessus), chercher sur la droite du chemin des flèches orange fluo tracées à la bombe [4]. Abandonner le sentier balisé jaune et suivre désormais le fléchage orange au sol ou sur les troncs. Si le tracé du sentier est plus délicat, la marche se fait sans difficulté sur des gros rochers ou des tapis d’aiguilles de pins.

Sur le replat, s’éloigner de quelques mètres du sentier (sur la droite) pour obtenir une vue sur le lac et Källtorpsbadet, à travers les pins. Il est nécessaire de revenir sur le chemin fléché ensuite, afin de contourner les gros rochers par la forêt.

A l’intersection suivante [5], ne pas rejoindre le chemin principal balisé jaune sur la gauche, mais prendre à droite, en continuant de suivre les flèches orange. Le chemin plus large commence à descendre, prendre alors un des sentiers sur la droite pour atteindre un point de vue culminant, au-dessus des « falaises » visibles depuis Hellasgården : rochers recouverts de bruyère en fleur (l’été), pins, lac aux couleurs changeantes avec le vent et même une île blanche, refuge naturel des oiseaux.

De là, deux options :
– revenir sur vos pas pour regagner le sentier fléché (orange et/ou rouge)
– continuer à longer le lac depuis les rochers, en empruntant un sentier parallèle sous les arbres, non balisé.
Ne surtout pas tenter de descendre directement au bord de l’eau en désescaladant la barre rocheuse.

Une fois arrivé au bord de l’eau [6], il faut alors remonter, en suivant quelques traces au mieux ! De nouveau une très belle vue sur le lac vous attend, au-dessus de la cime des arbres en contrebas. 

Ne pas hésiter à quitter le sentier (qui est au niveau des premiers arbres) pour s’approcher du lac, mais revenir sur le chemin afin d’entamer une seconde descente.

De nouveau arrivé au bord de l’eau [7], même scénario : il faut remonter ! L’itinéraire le plus facile consiste à prendre le chemin sur la gauche, mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Soit continuer tout droit, dans une sorte de passage entre les rochers. Soit prendre un début de sentier sur la droite (voir la vidéo ci-dessous), avant de crapahuter sur les rochers, à l’aide des mains si besoin.

S’approcher de la barre rocheuse pour la vue, faire une pause pique-nique ou fika, puis regagner les premiers arbres pour retrouver le chemin balisé avec les points jaunes [8]. Fin de la partie aventure !

Le chemin continue à monter légèrement avant d’entamer une grande descente à travers la forêt.
A la pointe du lac, suivre la direction Hellasgården à l’intersection avec les panneaux en bois [9]. Encore 1,2km…

© Fabrice Edde

Après un passage moins agréable avec la proximité de la route, le chemin offre quelques points de vue sur le lac à travers les arbres ou en empruntant des sentiers secondaires en prenant notamment à droite à l’intersection juste après les jardins [10].
Pour les marcheurs à bout de force, possibilité de reprendre le bus pour Slussen à l’arrêt Källtorp.

Après un passage par la « plage » (badplats) très fréquentée l’été en raison du parking tout proche, retour à Hellasgården et sa foule de promeneurs du dimanche. Reprendre le bus pour Slussen, après avoir éventuellement dégusté les gaufres — maison — à la terrasse du café…

© Fabrice Edde

 

Plus d’informations

Nackareservatet

Lien direct vers la brochure  (pdf)

Lien direct vers la carte  (pdf)

L’utilisation que vous pouvez faire des informations contenues dans cet article est de votre propre responsabilité et n’engage que vous. Il appartient à chacun de s’assurer à l’avance de sa propre condition physique, des conditions météorologiques et des horaires de bus.

Autres idées de sortie nature :

 

[Instagram : fabisverige]

A propos Fabrice E 48 Articles

Seulement en Suède depuis 2 ans, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées.
Instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*