Réveillez votre balcon, c’est le moment des plantations !

Fleuriste à Göteborg
©Marie Ullnert/imagebank.sweden.se

Envie de vert et de verdure, de croquer dans un radis, de déguster vos tomates cerise ou d’agrémenter vos salades estivales de fleurs comestibles et de vos herbes aromatiques préférées ? Si vous avez la chance de posséder un balcon, c’est possible ! À condition de miser sur des plantes annuelles faciles à vivre et pas trop onéreuses car la saison est : concentrée à Umeå, relativement courte à Stockholm, comptez un mois de plus en Scanie, mais presque continentale sur l’île de Ven.


Choisir ses plantations

Suivant l’orientation de votre balcon, toutes les plantations ne vous sont pas permises. Majoritairement à l’ombre en journée, misez par exemple sur la ciboulette (gräslök), le persil (persilja), la coriandre (koriander) et l’aneth (dill) mais aussi sur les salades. Côté fleurs, une cobée grimpante (klokranka), un hortensia, un fuschia et des capucines (krasse) seront du plus bel effet et se contentent d’un ensoleillement partiel.

Si votre balcon est exposé sud, optez pour des plantes qui supportent bien la chaleur, telles les mini-tomates, les radis, les cascades de fraises remontantes et les piments plus ou moins forts et de toutes les couleurs. Achetés prêts à repiquer, chaque plant de tomate cerise, mini concombre ou de piment demandent un pot profond et 10 litres de terre bien drainée. Par contre, les fraisiers et les herbes aromatiques se satisfont de pots d’environ 15 cm de profondeur. Les radis et salades se sèment ; on trouve des graines en jardinerie mais aussi en grande distribution.

Chez le fleuriste
©Simon Paulin/imagebank.sweden.se

Pour les fleurs, les odorantes lavandes évoquant notre sud natal ou les pélargoniums sont les champions toutes catégories des increvables du balcon. Au bout d’un mois, la terre est appauvrie en nutriments, un arrosage avec un engrais est indispensable, une bonne occasion de recycler votre pipi du matin (1 dl d’urine pour 1 l d’eau) ou le marc de votre café au pied de votre hortensia – répétez l’opération une fois par mois.

Les jardinières ne sont pas autorisées en suspension sur l’extérieur du balcon pour des raisons de sécurité. Si votre choix se porte sur un carré à planter (pallkrage), il faut également veiller aux contraintes de poids des balcons : contenant + contenu (plantes, terreau, gravier de drainage, eau) peuvent rapidement approcher les 200 kg. Les plantes grimpantes pérennes comme les lierres ou la vigne vierge demandent une autorisation de la copropriété, si elles s’accrochent au mur.


Spécial débutant et gourmand : un petit coin d’herbes aromatiques

Beaucoup d’herbes, en particulier les herbes à feuilles grises et tiges ligneuses telles que la sauge, la lavande, le thym, peuvent résister au soleil et à une relative sécheresse. Les épices à feuilles comme le basilic et le persil nécessitent plus d’arrosage et un sol bien drainé. Dans les magasins de jardinage, mais aussi chez Ica ou Coop, vous trouvez des plantes prêtes à consommer et à replanter : basilic, thym et sauge avec différentes couleurs de feuilles mais aussi coriandre, cumin, mélisse, aneth, persil, menthe et d’autres herbes moins communes comme le millepertuis. Achetez un sac de terre de bonne qualité en jardinerie ou grande distribution. Vos plantations n’ayant pas de réserve d’eau à disposition, pour leur épanouissement, veillez à ce que le terreau ne se dessèche pas. Néanmoins, évitez de trop les arroser.

© SRH


Pâques au balcon, Saints de glace et järnnätter

Le dicton français qui invite les doigts verts de l’hexagone à planter et repiquer tout ce qui prend racines, ne convient guère en Suède : à Pâques, il fait encore trop froid pour les fleurs, même les plus rustiques. Vous connaissez sans doute Saint Mamert et Saint Pancrace dont les frasques climatologiques font trembler les jardiniers européens depuis le Moyen-Âge. En Suède, ce sont les gelées de la mi- juin, järnnätter ou nuits de fer, que redoutent les amoureux des fleurs de jardinières (relisez notre article à ce sujet). Les pensées survivent au gel mais les autres plantations doivent être recouvertes d’une protection ou passer la nuit à l’intérieur. Alors, patience, planifiez vos achats, visualisez votre oasis de verdure et préparez votre balcon, des tabourets et une petite table, et bientôt, vous dégusterez votre menthe en infusion ou à l’apéro en toute modération…

NJUT av balkonglivet!

La vie en plein-air
©Patrik Svedberg/imagebank.sweden.se
A propos Sylvie R 157 Articles
En Suède depuis plus d' une trentaine d'années, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après trois décennies comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, je suis doula, coach de grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.