RANDO — Hansta et Järvafältet : un grand lac, des vieux chênes, des pierres gravées et des vaches écossaisses !

© Fabrice Edde

Pour les promeneurs blasés des lacs entourés de rochers et de pins, ces deux réserves accessibles en métro constituent une sortie aux airs de campagne, facile et très riche. Järvafältet offre à la fois de grands pâturages aux herbes ondulant au vent, abritant des vaches écossaises (!), et un grand lac, refuge de nombreuses espèces d’oiseaux à observer depuis une tour (jumelles indispensables). Hansta réserve pour sa part de belles surprises avec de magnifiques chênes centenaires et des pierres runiques datant de la période viking.

Comment s’y rendre

Le trajet en transports en commun est de 21 minutes depuis T-Centralen : prendre la ligne bleue du métro jusqu’à son terminus Akalla. Sur le quai, prendre la sortie Akalla by ; en haut des escalators, en surface, suivre les panneaux Hanstaskogen. Un supermarché Ica permet de se ravitailler. Le passage au milieu des immeubles peut rebuter mais vous vous retrouvez rapidement en dehors de la zone urbanisée. Depuis la station de t-bana, il faut marcher 1,2 km avant d’atteindre l’entrée de la première réserve, Hansta naturreservat [1]. À noter : des travaux en août 2017 obligent à faire un détour par la gauche, en empruntant la piste cyclable.

© Fabrice Edde

Parcours

Le chemin large et gravillonné au milieu des enclos (à partager avec les cyclistes) se transforme en sentier dans les parties boisées, sans jamais présenter de difficultés. En raison des bêtes et/ou des zones marécageuses, prévoir un anti-moustiques !

Depuis la station de t-bana Akalla, compter environ 4 heures pour la promenade complète avec une pause pique-nique ou fika.

Pour les familles — ou les petits marcheurs —, l’aller-retour jusqu’à la tour d’observation au bord du lac, sans faire la boucle, constitue une promenade très agréable et variée.

Les points d’intérêt majeurs du parcours sont numérotés dans le texte et sur la carte.

© Fabrice EDDE
A la première intersection quelques mètres après le panneau de Hansta naturreservat [1], aller voir la pierre gravée datant de l’époque viking avant de prendre à gauche direction Jakobsberg. Des explications sont disponibles en suédois.
© Fabrice Edde
Rapidement vous pénétrez dans la seconde réserve, Järvafältet Naturreservat, et après quelques pins et chênes, le chemin se faufile entre des enclos en bois abritant notamment des vaches écossaises.
© Fabrice Edde
À l’intersection suivante [2], prendre à gauche (le panneau avec les indications de direction est à terre en août 2017).
Après un parking, entrer dans la forêt de chênes et repérer immédiatement un sentier sur la droite [3] dans l’angle de l’enclos, qui vous emmène jusqu’à la tour d’observation principale [4].
© Fabrice Edde
La tour constitue un point de vue unique sur le lac Säbysjön dont les rives sont trop marécageuses pour s’approcher de l’eau (malheureusement exposé aux bruits de l’autoroute), à la fois ludique et pédagogique grâce aux panneaux présentant les différents oiseaux susceptibles d’être observés. À condition de s’armer de patience et d’une bonne paire de jumelles !
Pour les plus curieux, une seconde tour d’observation [5], beaucoup plus rustique et donnant sur une zone marécageuse et une prairie, se trouve à quelques mètres de là. Pour l’atteindre, il vous faut enjamber l’enclos (repérer l’unique barrière sans barbelés).
Rebrousser chemin jusqu’à l’intersection [2] ou couper à travers le pâturage depuis le sentier dans la forêt, si les vaches ne vous effraient pas (un escalier raide permet de passer au-dessus de la barrière).
A l’intersection [2], prendre à droite pour retourner au métro ou à gauche pour prolonger la sortie.
© Fabrice Edde
Au carrefour suivant [6], prendre à droite et avant la barrière rouge et jaune, s’engager sur le sentier à gauche qui s’enfonce dans la forêt mêlant chênes et conifères. Rejoindre le chemin balisé de triangles orange [7] et prendre alors à droite.
Au carrefour suivant, continuer sur le chemin orange, à droite.
La traversée de la zone Natura 2000-område vous offre en spectacle des chênes remarquables, vieux de plusieurs centaines d’années, à la fois gigantesques et torturés (ne pas hésiter à sortir du chemin pour s’en approcher).
À la sortie de la forêt, Le sentier débouche sur un chemin plus large [8], continuer quelques mètres à gauche jusqu’au carrefour et prendre alors à droite pour contourner le motocrossbana. Rejoindre l’intersection avec la pierre gravée de l’aller, puis l’entrée de la réserve [1] et enfin la station de métro Akalla.

Plus d’informations

Brochures (en suédois) : Norra Järvafältet et Hansta naturreservat

Carte figurant les 2 réserves : Karta naturreservat

L’utilisation que vous pouvez faire des informations contenues dans cet article est de votre propre responsabilité et n’engage que vous. Il appartient à chacun de s’assurer à l’avance des conditions météorologiques et des horaires de bus.

[Instagram : fabisverige]

A propos Fabrice E 54 Articles
Seulement en Suède depuis 2 ans, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d' humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*