RANDO — Tyresta, le tour des 7 lacs

©Fabrice Edde

Les 5 000 hectares du Tyresta Nationalpark abritent près de 8 000 espèces animales, une forêt primitive avec des pins vieux de 400 ans, mais aussi des bâtiments du XVIIIème siècle. Cette randonnée est certes un peu longue mais votre effort sera récompensé non pas par un, ni par deux, mais par sept lacs et deux sites historiques.

La marche depuis l’entrée Nord de la réserve jusqu’au lac Stensjön est l’occasion de découvrir les différents visages du parc national : paysage pastoral, forêts de feuillus ou de conifères et lacs aux eaux noires…

Comment s’y rendre ? 

Le trajet est d’environ 40 minutes depuis T-Centralen : prendre le métro pour rejoindre Gullmarsplan, puis le bus 873 direction Nyfors, jusquà son terminus. Horaires ici.

Partir de Nyfors, et non de l’entrée principale du parc, présente deux avantages majeurs :
  • un temps de trajet plus court depuis Stockholm et un arrêt mieux desservi, avec un bus toutes les 20 minutes environ
  • des chemins très peu fréquentés : vous rencontrerez plus de  randonneurs aux abords du lac Stensjön (venant de l’entrée principale)
©Fabrice Edde

Parcours

Jusqu’à Långsjön, la marche se fait en grande partie sur une route de terre, large et plate, ce qui permet d’atteindre assez rapidement le coeur de la réserve et le parc national. Le chemin est ensuite plus accidenté, avec racines, rochers, troncs couchés et quelques courtes montées et descentes.
Les rives des lacs LångsjönStensjön et Tyresö-Flaten sont magnifiques, avec leurs pins et quelques vues plongeantes sur les eaux sombres.
Chaque lac est différent, par sa forme, ses rives et sa végétation.
La randonnée traverse torrents, prairies, marécages, sous-bois humides de feuillus, forêts de sapins ou de pins et même des ruines à deux reprises !

Durée totale : environ 6h15 avec trois pauses, soit 5 heures de marche (partir entre 10 et 11 heures).

Les points d’intérêt majeurs du parcours sont numérotés dans le texte et sur la carte. Les temps indiqués entre parenthèses sont calculés à partir de l’arrêt de bus Nyfors.

Depuis l’arrêt de bus [1], suivre le panneau Sormlandsleden, emprunter le sentier dans la forêt en tournant rapidement à droite,  au panneau orange. Suivre le balisage avec un trait orange et en bas du chemin, tourner à gauche sur la route.

Au panneau d’entrée du parc [2] (+0h15), continuer à gauche — balisage orange — et traverser le curieux site de Nyfors dont les écluses, ponts et vieilles pierres témoignent de son passé industriel, remontant au XVIème siècle !
Longer le premier lac, Albysjön, et à la première intersection [3] (+0h30), abandonner le marquage orange qui s’engage dans la forêt à droite et continuer tout droit (ferme Rundmar sur la gauche). Rester sur la route en terre, direction Långsjön et ignorer les différents chemins sur les côtés.
Après les petites maisons dans la prairie de Grändalen (+0h50), continuer toujours tout droit et, à la sortie du virage, prendre un sentier peu marqué sur la gauche pour avoir un point de vue sur le lac Grändalssjön [4] (+0h55) ; ou attendre de passer Skansen pour suivre un petit chemin jusqu’au rivage, au bout de la barrière en bois rouge.
©Fabrice Edde
Au carrefour suivant, poursuivre tout droit, direction Långsjön 1,9 (+1h10). En entrant dans le National Park (+1h20), la route de terre se transforme en chemin, mais toujours large et plat.
Après un très beau passage dans une nature offrant une palette de verts, le troisième lac, Långsjön, apparaît enfin à travers les arbres (+1h30) [5] ! Faire une pause fika au bord de l’eau (+1h45), au pied de la cabane, avant de longer le lac par la gauche, direction Tyresta By 8. Le sentier est plus étroit, avec racines, rochers et de nombreux troncs rongés par les castors à enjamber ou contourner.
En s’écartant un peu, plusieurs points de vue permettent d’apprécier la longueur du lac (d’où son nom !) et la forêt brûlée en face.
Passer le quatrième lac, Mörtsjön, et continuer à gauche, balisage orange et vert (+2h10). Au carrefour après le passage sur des pontons (+2h15) [6], prendre à gauche direction Stensjön et atteindre le cinquième lac (+2h20).
©Fabrice Edde
Tourner à gauche aux panneaux (Storskogsslingan) [7] pour longer le lac, en suivant le balisage vert / vert-blanc. Explorer le rivage pour avoir de beaux points de vue avec les pins au bord de l’eau.
Le chemin tourne ensuite le dos au lac, et après une courte montée, puis de petits pontons en escalier (+2h40), aboutit à fornborgen , de mystérieuses ruines de murs remontant à l’âge de fer (!). Panneau avec explications en suédois.
Quitter alors le chemin principal et passer à travers les anciens murs pour atteindre le sommet de la butte. Un sentier sauvage descend jusqu’au rivage, mais en restant à gauche, un autre sentier mène au sommet du promontoire rocheux (+3h00) [8], pour une vue plongeante sur les îlots du lac, et en face, sur la forêt ravagée par un incendie en août 1999. Depuis la forêt s’est naturellement régénérée au pied des troncs d’arbres morts, encore dressés vers le ciel.
Après un pique-nique bien mérité avec vue (+3h35), revenir en arrière et reprendre le chemin de l’aller, balisage vert / vert-blanc, après les ruines (+3h50). À l’intersection [7] (+3h55), suivre à droite Långsjön, balisage orange et vert, et encore à droite aux pontons [6] (+4h00).
©Fabrice Edde
De retour à la cabane [5] (+4h30), passer à gauche, franchir le ruisseau et longer le lac sur un sentier non balisé mais clairement tracé. Au bout du lac [9](+4h40), ignorer le chemin à gauche et continuer tout droit, cap Nord. Contourner le sentier d’origine, situé en zone marécageuse et devenu impraticable, via un sentier parallèle par la droite au-dessus des rochers. Une borne Naturreservat (+4h50) marque ensuite la sortie du National Park, dans une forêt de feuillus, sombre et beaucoup plus humide… et donc boueuse.
En cas de fortes pluies les jours précédents, ou pour un retour plus tranquille par le chemin large et balisé de l’aller : depuis la cabane [5] retourner au carrefour [3] et prendre alors à gauche.
Traverser un chemin plus large [10] (+5h00) avant d’atteindre le sixième « lac » qui est en fait… un marais !
©Fabrice Edde
À l’intersection suivante [11] (+5h15), prendre à gauche sur le large chemin de terre, puis aux panneaux en bois [12], s’engager à droite dans la forêt, flèche orange (+5h20). Le septième et dernier lac, Tyresö-Flaten, apparaît finalement derrière les arbres. Près du rivage, délaisser le chemin qui part sur la droite, continuer au bord de l’eau (balisage orange également) et emprunter le petit pont de bois — palette ! – avant de vous attaquer à un passage raide, un peu plus délicat. Au sommet, la vue plongeante depuis les rochers est saisissante [13] (+5h35), une dernière pause s’impose !
Reprendre le sentier (+6h00) jusqu’au site de Nyfors [2], sortir du parc, remonter la rue Nyforsvägen et prendre à droite le chemin balisé orange, après la maison rouge. L’arrêt de bus est au bout, à gauche [1] (+6h15).

Prendre le bus 873 direction Gullmarsplan jusqu’à son terminus, puis le métro pour rejoindre T-Centralen.

Plus d’informations

Article écrit après une sortie en juin 2018. 

L’utilisation que vous pouvez faire des informations contenues dans cet article est de votre propre responsabilité et n’engage que vous. Il appartient à chacun de s’assurer à l’avance des conditions météorologiques et des horaires de bus.

 

Autres idées de sortie nature autour de Stockholm

et en hiver…

[Instagram : fabisverige]

A propos Fabrice E 90 Articles
En Suède depuis quelques années, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.