RANDO — La pointe sauvage d’Utö

©Fabrice Edde

Utö figure parmi les plus grandes îles habitées de l’archipel de Stockholm et possède hôtels, résidences secondaires, restaurants et tout un éventail d’activités. Réputée pour ses plages et son ensoleillement, ses visiteurs louent généralement un vélo pour la parcourir… mais Utö est aussi une destination idéale pour randonner !

La randonnée part à la découverte de la pointe nord de l’île, étroite et rocheuse, et se déroule entièrement dans Utö naturreservat. La réserve naturelle englobe l’ensemble du nord de Utö avec son archipel environnant, et comprend les plus anciennes mines de fer de Suède (datant des années 1100) et des bâtiments préservés de la communauté minière du XVIIIème siècle.

Les anciennes mines ©stockholmarchipelago.se

Le chemin en boucle suit le littoral, souvent à la lisière de forêts de conifères, explorant successivement la côte Ouest et la côte Est aux paysages et ambiances diffèrents. La première partie de la randonnée alterne petites plages et criques aux eaux cristallines, tandis que l’autre visage de l’île est plus beaucoup plus rocheux et offre des vues dégagées surplombant la mer.

Comment s’y rendre

Le trajet dure entre 1h35 et 1h50 heure depuis T-Centralen : prendre le pendeltåg 43 direction Tungelsta ou 42X direction Nynäshamn. S’arrêter à Västerhaninge station pour prendre le bus 846 direction Årsta slott (repère E). De l’arrêt Årsta brygga, prendre le bateau de la compagnie Waxholmsbolaget pour Utö. La traversée coûte 79 kr. Arrivée au port Gruvbryggan. Horaires bus+bateau sur sl.se et bateau uniquement sur waxholmsbolaget.se avec les tarifs.

En été, un bateau part du centre de Stockholm et vous emmène sur l’île en deux heures et demie. Informations sur waxholmsbolaget.se en cherchant Strömkajen (Stockholm) et Gruvbryggan.

Parcours

Le parcours emprunte en partie l’itinéraire Utö runt de 15 km proposé par le site internet de l’île (pdf) mais revient directement au port depuis Rävstavik ce qui permet de visiter le site des anciennes mines et le moulin, et surtout de pouvoir faire une excursion à la journée. Vous pouvez néanmoins télécharger la carte sur Google maps en utilisant ce lien.

Bien que parfaitement balisé, le chemin ne figure sur aucune carte de l’île et longe la côte ! Très peu fréquenté, le sentier, étroit, peu visible et relativement sauvage, est un enchaînement de courtes montées et descentes sur tous types de terrain : mousse, rochers, myrtilliers, hautes herbes, galets, et même moules et algues !
La randonnée s’adresse donc à des marcheurs un brin aventuriers et vigilants, capables de suivre et repérer le balisage — en jaune et bleu — aussi bien sur des troncs qu’au sol sur la roche.

 

 

Durée totale : un peu moins de 5 heures, mais avec pauses pique-nique et fika (sans baignade). Possibilité de raccourcir le circuit à la fin.

Au préalable, pensez au pique-nique et/ou au fika de l’après-midi et faites vos provisions à la boulangerie Utö Bakgård : très bons bullar, pains et sandwich. Adresse : Bygatan. Informations et jours d’ouverture : utobakgard.se.

Les points d’intérêt majeurs du parcours sont numérotés dans le texte et sur la carte. Les temps indiqués entre parenthèses sont calculés à partir du port.

©Fabrice Edde

 

Du carrefour avec l’office du tourisme et les panneaux d’information [1], prendre à gauche Krokavägen et passer devant Seglarbaren. La route de campagne longe des jardins de maisons discrètes et des prairies aux barrières en bois rouge.
À l’intersection avec des panneaux en bois (+0h15) [2], prendre à gauche direction Barnens bad. Derrière les bouleaux et les pins se cache une plage de sable blanc aux eaux peu profondes, idéales pour les enfants ! [3] (+0h20)
©Fabrice Edde
Depuis le bout de la plage, à droite, prendre le sentier et suivre le balisage jaune et bleu.

 

 

Une série de petites plages et criques aux eaux claires et aux gros rochers polis jalonnent le parcours avant de tourner le dos à la mer (+1h05) : il est temps de rejoindre l’autre côté de l’île…
À la cabane rouge avec carte de la réserve (+1h10) [4], prendre à droite ; ne perdez pas votre temps, le chemin à gauche ne mène pas à la pointe, la zone étant interdite d’accès (nous avons essayé !)
Retour sur le chemin du départ, Krokavägen, large et plat, au milieu de l’île. Au petit hameau de Krokarna (+1h20), ouvrir le portail en bois [5] en face de la dernière maison (des marques jaune et bleu se trouvent sur l’enclos). Le sentier redevient alors sauvage et longe la côte Est.
Après une courte montée, le plateau rocheux au-dessus de l’eau parsemé de pins offre une vue panoramique sur l’archipel (+1h35).
Continuer encore un peu jusqu’au bord de l’anse et trouver un petit coin de paradis pour une pause pique-nique [6].
Regagner le chemin (+2h20). Après une nouvelle plage, le sentier traverse des orties et retourne en forêt, À l’intersection, continuer tout droit, toujours le balisage jaune et bleu (+2h30).
Le chemin sort de la forêt (+2h40) et débouche sur une très belle vue. L’itinéraire devient plus sportif jusqu’à Rävstavik (+3h10) [7] : quelques cabanes de pêcheurs autour d’une baie aux eaux calmes.
Ne pas prendre le premier sentier sur la droite (panneaux Gruvbyn / Svartkobb), mais continuer à suivre le balisage jaune et bleu pour faire le tour de la baie pour atteindre de très vieilles cabanes de pêcheurs et un ponton branlant (+3h30) [8]. Si les forces ou le temps font défaut, retourner au village sans passer par les points 8 et 9 !
©Fabrice Edde
Avant de faire demi-tour, possibilité d’avoir un point de vue sur les îlots au large en coupant à travers le sous-bois, sans faire la boucle du chemin jaune et bleu (+3h40) [9].
©Fabrice Edde
Faire une pause fika au milieu des pins, sur les gros rochers au milieu de la baie (+3h50)… des airs de côte méditerranéenne !
Prendre le chemin direction Gruvbyn (= village du port) qui s’engage dans la forêt au niveau du grand panneau informatif avec poubelles et toilettes [10] (+4h05).
Avant d’entrer dans le village, observer à travers le grillage les plus anciennes mines — gruvor – de fer de Suède qui ressemblent dorénavant à des canyons remplis d’eau, dont certains atteignent 215 mètres de profondeur [11] (+4h20).
©Fabrice Edde
Faire ensuite un aller-retour pour voir et éventuellement visiter (entre midsommar et mi-août) le moulin à vent construit en 1791 en empruntant le second chemin à gauche, direction Kvarn (+4h35) [12].
Descendre au port par la route goudronnée (+4h45).
Revenir en bateau à Årsta brygga, prendre le bus 846 direction Västerhaninge station jusqu’au terminus, puis le pendeltåg pour retourner à T-centralen (emprunter le passage souterrain).

 

Plus d’informations

Article écrit après une sortie en mai 2018. 

L’utilisation que vous pouvez faire des informations contenues dans cet article est de votre propre responsabilité et n’engage que vous. Il appartient à chacun de s’assurer à l’avance des conditions météorologiques et des horaires de bus.

Autres idées de sortie nature autour de Stockholm

et en hiver…

[Instagram : fabisverige]

A propos Fabrice E 84 Articles
En Suède depuis 3 ans, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.