RANDO — Tyresta, immersion dans la nature sauvage du parc national

Les 5 000 hectares du Tyresta Nationalpark abritent près de 8 000 espèces animales, une forêt primitive avec des pins vieux de 400 ans, mais aussi des bâtiments du 18ème siècle. La marche jusqu’au lac Stensjön est l’occasion de découvrir les différents visages du parc national : paysage pastoral, forêts de feuillus ou de conifères et enfin lac aux eaux noires…

Comment s’y rendre

Le trajet est de 1h11 depuis T-Centralen : prendre le pendeltåg 35 vers Älvsjö Västerhaninge (départ toutes les heures en été).  S’arrêter à Handen Station pour prendre le bus 834. Malheureusement, il faut compter généralement 25 minutes de battement dans cette ville de banlieue en chantier. Pour éviter d’attendre avec la « foule », à la bibliotek/konsthall ne pas suivre le panneau buss, mais tourner à droite. L’arrêt Handenterminalen se trouve près du bâtiment en briques Haninge Kommun. Prendre le Bus 834 vers Tyresta by jusqu’au terminus. C’est le trajet le plus court et le plus simple mais il existe d’autres itinéraires en enchaînant 3 bus.

Retour : toutes les heures, vérifiez les horaires à votre arrivée.

Parcours

La moitié de la rando se fait sur un chemin large, très fréquenté par les familles (avec poussette tout terrain) l’après-midi le week-end. La seconde partie du parcours se fait sur un sentier plus accidenté mais très bien aménagé avec des pontons pour éviter de mettre les pieds dans la boue et des escaliers en bois pour franchir les gros rochers sans trop se fatiguer. Vous croiserez des randonneurs chargés comme des mules venus passer une ou plusieurs nuits dans le parc.

Les points d’intérêt majeurs du parcours sont numérotés dans le texte et sur la carte.

© Fabrice EDDE
Depuis l’arrêt de bus [1], prendre naturellement le chemin principal, qui vous emmène de la maison du parc (avec toilettes) au café (sandwiches, boissons, gâteaux, glaces…) puis à l’écurie et à l’étable, tout ça au milieu des canards, moutons, vaches et chevaux… en enclos !
© Fabrice EDDE
Au premier carrefour, qui marque la véritable entrée dans le parc [2], prendre à gauche direction Bylsjöslingan 6. Le chemin large est balisé d’un trait orange et/ou blanc.
Passé les derniers enclos, le chemin vous amène dans une forêt assez dense de bouleaux et conifères.

A l’intersection suivante [3], continuer à droite direction Bylsjöslingan 6, avec un marquage double, triangle orange et carré vert et blanc. Votre pas foule désormais aiguilles de pins, racines et grands rochers plats.

Au carrefour [4], prendre à droite Stensjön, et suivre désormais le balisage triangle orange. Ce point marque environ la moitié du trajet aller, compter environ 1 heure depuis l’arrêt de bus et donc le même temps pour atteindre le lac Stensjön.

Rapidement, le sentier commence à monter pour atteindre une petite colline avec de grandes dalles rocheuses et il vous faut alors repérer les cairns — petites pyramides de pierres — pour trouver votre chemin. Cette partie du parcours offre quelques points de vue plus dégagés, révélant le soleil et une étrange ambiance, avec des troncs d’arbres morts couchés sur le sol ou encore fièrement dressés vers le ciel. Ce paysage de morts-vivants (100 % végétal) est le témoin de l’incendie qui s’est produit en août 1999. Depuis la forêt s’est naturellement régénérée.

© Fabrice EDDE
© Fabrice EDDE

Quelques dizaines de mètres plus loin, la descente vous offre un nouveau spectacle, beaucoup plus feuillu et touffu : le chemin se rétrécit soudainement en un passage entre hautes herbes, arbustes et petits arbres.

Après un très beau passage au bord de mares avec des reflets miroitants (gare aux moustiques). L’intersection suivante [5] marque l’arrivée au lac Stensjön dont on découvre d’abord un bras.
© Fabrice EDDE
Il ne vous reste plus qu’à trouver un endroit pour pique-niquer !
Suivre le panneau Stensjödal 1,9 et continuer sur la même rive (toujours le même balisage).

Après les différents passages de pontons, vous trouverez une zone rocheuse plongeant vers le lac avec moins d’arbres (donc plus de soleil) et une très belle vue [6]. Compter environ 2h depuis l’arrêt de bus.

Ne pas continuer plus loin de ce côté du lac. Revenir aux panneaux [5], franchir le pont et partir à la découverte du rivage Nord [7].  Au programme : pins, rochers, criques et petits recoins cachés pour bronzer… Ou piquer une tête !

Rebrousser chemin jusqu’au croisement avec le chemin large [4]. Aux panneaux, au lieu de reprendre le même chemin qu’à l’aller (Bylsjöslingan / Tyresta By), tourner à droite direction Bylsjöslingan 6.
Au carrefour suivant [8], prendre à gauche Tyresta By puis admirer le lac Bylsjön à travers les pins.
© Fabrice EDDE

Le chemin vous ramène au carrefour [2] puis au terminus du bus [1], sans oublier le café pour une éventuelle pause gourmande, bien méritée.
Horaire global : 5h30 pour bon marcheur avec une pause d’1h30 pour explorer les rives du lac Stensjön et lézarder au soleil.

Plus d’informations

Tyresta Nationalpark (en anglais) ou Tyresta Nationalpark (en suédois)

Lien direct vers la carte

L’utilisation que vous pouvez faire des informations contenues dans cet article est de votre propre responsabilité et n’engage que vous. Il appartient à chacun de s’assurer à l’avance des conditions météorologiques et des horaires de bus.

A propos Fabrice E 116 Articles
En Suède depuis quelques années, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.