Portraits avec la niaque ! Les entrepreneuses Eléonore, Olivia et Nolwenn

Depuis quelques années, la Suède en kit rencontre des Français installés en Suède et esquisse leur portrait en partageant leur parcours professionnel et leur intégration au sein de la société suédoise. Nos trois entrepreneuses font preuve d’un fort engagement sociétal en menant des projets éco-responsables qui s’inscrivent dans l’économie durable. Conscientes des enjeux climatiques, elles contribuent chacune de leur côté au développement d’une économie circulaire et vertueuse en jouant la carte de la transparence de leurs produits.

Eléonore Jan

photo: Tommy Akerman
© Tommy Akerman

La fibre commerciale, elle l’a de naissance, la niaque aussi ! Après quelques années dans la banque du Vésinet, et la restauration en Belgique, elle arrive en Suède enceinte de 6 mois, en 2018, avec son conjoint. Elle profite de son congé parental pour bosser le suédois avec SFI et dès que son petit entre en förskola, décroche un emploi de serveuse. Boulot vite perdu en pleine seconde vague de covid ! En janvier 2021, elle monte son projet de location de jouets.

La Suède en Kit : Que fais-tu actuellement en Suède ?

Nous sommes une famille de joueurs, nous habitons un appartement, pas très grand, qui croule sous l’amas de jeux et jouets, des machins cassés, des trucs sans piles, des puzzles incomplets. La vente des jouets délaissés me prend du temps, l’achat de nouveaux jouets répondant aux besoins changeants de mon enfant tout en respectant une démarche de consommation vertueuse est pour moi un casse-tête chronophage. Je veux un bon rapport qualité/prix pour accompagner mon enfant dans son développement moteur et intellectuel, en choisissant des jouets qui l’aideront à grandir. Je pense que je ne suis pas la seule.

Au début de l’année dernière, après avoir suivi une formation en entrepreneuriat, mon projet se structure. Méthodiquement, je réalise mon étude de marché, mon business plan et boucle mon plan financier. Je crois en la viabilité de mon projet et surtout en mon concept de location de boîtes de jouets éducatifs pour enfants de 0 à 6 ans. Lekobox est créée et la marque déposée ! Avec Lekobox, je propose à l’enfant une sélection de jouets de qualité adaptée à son âge, dans un concept de consommation éco-responsable, la location. Ce principe d’économie circulaire est vertueux : les jouets ont plusieurs vies, leur impact écologique est réduit et cela diminue à terme les besoins d’importation lointaine de jouets. C’est une nouvelle façon, plus raisonnée, de consommer sans encombrer les placards. Finis les problèmes de casse, de revente et de stockage pour les parents, les jouets sont assurés. Je veille à choisir des jouets durables en bois ou en plastique d’origine végétale issus des catalogues des meilleurs fabricants et répondant aux besoins de développement ludique des petits. Je passe beaucoup de temps à vérifier si le jouet répond à mon cahier des charges de jouets éthiques, éducatifs, en matériaux recyclables. Ainsi grâce aux 5 ou 6 jeux de ma box, les parents sont sûrs d’offrir à leur enfant, le bon jouet au bon moment, un rendez-vous ludique de qualité, chaque mois grâce à l’abonnement. J’assure moi-même la distribution de mes box, ce service de livraison me permet de rester en contact direct avec mes clients et d’avoir leurs retours. De plus, comme mon entreprise répond aux critères de qualification, je suis très fière de mon partenariat avec Zero Waste Stockholm.

La Suède en kit : Que feras-tu dans 5 ans/10 ans ?

Actuellement, Lekobox est accessible sur le grand Stockholm, mais un développement du concept au niveau des autres grandes villes suédoises est envisageable, une distribution via les entreprises peut-être sous forme de franchises ou de partenariat….

Plus de renseignements ici.



Olivia Murzabekov

Photo: M.Murzabekov
© Marat .M


Cette Versaillaise baigne dans l’amour de la Suède depuis ses 3 ans, accompagnant sa maman en post-doc à Göteborg, et revient souvent en Scandinavie durant son adolescence. Malgré ses nombreux voyages autour du monde, Stockholm est son port d’attache. Touche à tout artistique, elle écrit blog et conte de Noël, compose et illustre un florilège de comptines pour enfants. Professeure des écoles au Lycée Français Saint-Louis, elle transmet ce goût des mots et de la lecture à des cohortes d’élèves ravis d’avoir une enseignante si talentueuse et partage avec les enfants l’univers poétique coloré et onirique de son univers multiculturel.

photo : coll privée
© O. Murzabekov

 

La Suède en Kit : Que fais-tu actuellement en Suède ?

Je suis en congé parental encore quelques semaines, alors j’en profite pour avancer le 3ème tome des Chansons pour Eléonore, la prise de sons des chants et comptines et bien sûr, les illustrations. Je réalise tout à la main et à l’ancienne avec pinceaux et aquarelle ou gouache. La naissance de ma première fille a réveillé l’envie de partager avec elle les chansons qui ont bercé mon enfance et constituent un trésor culturel francophone. Alors, je sélectionne mes chansons enfantines préférées, mes jeux de doigts et comptines incontournables. Je m’enregistre simplement, parfois accompagnée de ma fille et surtout, je donne une seconde vie à ces chants traditionnels en les illustrant. Je fais imprimer en une centaine d’exemplaires, les recueils en couleurs avec la partition, le texte et mes dessins. Les deux premières éditions sont un succès et on me demande plus d’illustrations et surtout différents supports pour ma joyeuse baleine ou mes petits chats. Je viens de créer ma boutique en ligne. À la demande, mon joli chat bleu orne un body ou T-shirt, le hibou flamboyant décore un carnet ou une gourde s’égaye d’une rencontre onirique. Parallèlement à la conception de ce troisième florilège de comptines, j’écris un conte sur la nativité. Cette histoire de Noël se déroule dans une maison typiquement suédoise dont l’intérieur est inspiré du Sundborn de Karin et Carl Larsson. Recréer cette ambiance iconique et ces décors si caractéristiques dans mes illustrations est un vrai défi de création, qui me porte.

© O. Murzabekov

La Suède en kit : Que feras-tu dans 5 ans/10 ans ?

Je vais bientôt retrouver ma classe et mes élèves, j’ai hâte car j’adore mon métier. En plus, je cherche une maison d’édition ! Dans 5 ans, je me vois bien auteure/illustratrice à mi-temps, professeur à temps partiel et maman à plein temps…..peut-être avec un petit numéro 3.

Retrouvez l’univers d’Olivia ici.

 

Nolwenn Christensson

© N. Christensson


Erasmus en Suède, commerce international à Bordeaux, beaucoup d’allers-retours entre l’hexagone et le royaume, une famille bilingue. Notre bretonne de l’agro-alimentaire est passée par les lantchips, les pâtes et le jambon via les volailles de la Belle de France et le fromage de chèvre et s’installe définitivement dans la banlieue de Stockholm avec mari et enfants en 2013. La famille apprécie le climat et profite de la nature suédoise toute l’année, tous bien équipés au sec et au chaud. Sa découverte des galonbyxor suédois l’inspire et germe en elle l’idée d’une exportation du concept à destination des petits Français confinés dès que la météo est moins clémente. Faire un grand écart professionnel entre agro-alimentaire et textile n’est pas évident et le saut du fromage au tissu a lieu en 2018 avec la création des supers surpantalons Skiddis of Sweden.

© N. Christensson

La Suède en Kit : Que fais-tu actuellement en Suède ?

Je lance mon projet en 2018, je quitte mon job et fin 2020 je crée ma société sous statut AB. J’obtiens une petite aide financière grâce au programme de Starta eget et je commence le difficile parcours de l’entrepreneuse. Toute la famille est sollicitée pour nommer la société, Skiddis est un dérivé du mot suédois skydd qui veut dire protection et de kid (enfant). Pour finaliser mon projet et m’assurer que la fabrication de mes surpantalons répond parfaitement au cahier des charges que je me suis fixé, je cours et cherche les entreprises susceptibles de me fournir un tissu réalisé à partir de matières recyclées et fabriqué exclusivement en usine en Europe. C’est une designer suédoise qui réalise les patrons de coupe et d’assemblage destinés à mon usine de production située en Estonie. Ce surpantalon haut de gamme, facile à enfiler et à retirer est destiné au marché français et européen, pour permettre aux enfants de sortir même quand il pleut et de profiter d’activités en extérieur comme les petits Suédois. Mes enfants et d’autres petits testeurs de la hockeyskolan utilisent les prototypes, mes surpantalons ont la cote, car solides et seyants, chics par tous temps. La production commence par 300 surpantalons déclinés de la taille 74 à 152 et en plusieurs couleurs. Je dois m’adapter avec la pandémie et parer aux difficultés d’approvisionnement et aux problèmes de transport jusqu’à mon dépôt-entrepôt de Nantes. J’assure la distribution via mon webshop. Je commence à réseauter pour me faire connaître et partager le dicton suédois, pour inciter les gens à sortir : Det finns inget dåligt väder bara dåliga kläder soit « Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que de mauvais vêtements ».

La Suède en kit : Que feras-tu dans 5 ans/10 ans ?

Dans quelques années, Skiddis équipera les enfants de toute l’Europe non seulement en surpantalon mais peut-être aussi en veste et gants et en chaussures tout-terrain imperméables.
À terme, j’aimerai mettre en place pour ma clientèle un service de revente pour les Skiddis de seconde main et un programme de recyclage pour le surpantalon en fin de vie.

Plus de renseignements ici.

Replongez dans nos autres portraits :

A propos Sylvie R 160 Articles
En Suède depuis plus d' une trentaine d'années, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après trois décennies comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, je suis doula, coach de grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.