Söderköping, la médiévale entre eaux et glaciers

©Ö:H

Söderköping à la jonction entre Storån qui se jette dans la mer Baltique, et la route de Kalmar, est une charmante bourgade devenue l’une des villes portuaires les plus importantes du pays au Moyen-Âge. Les couronnements, les conciles d’évêques et les assemblées nationales témoignent de l’importance de Söderköping. Mais c’est grâce à la construction du canal Göta au 19ème siècle, son thermalisme et à son cadre idyllique servant de décors à différentes productions cinématographiques mais aussi à son incroyable fabrication de glaces aux parfums variés de ses 6 glaciers, que Söderköping est une destination touristique et gourmande incontournable à seulement 140 km de Stockholm.

©SRH



Un peu d’histoire

La médiévale

Pendant 300 ans, Söderköping, ville portuaire importante, est le centre du trafic maritime sur la Baltique avec Visby et Kalmar. Le château de Stegeborg forme une écluse efficace et une protection par mer, permettant de contrôler le commerce jusqu’au 18ème siècle. Mais, petit à petit, l’élévation des terres rend l’accès du port impossible aux navires marchands. L’État déplace ses magasins à Norrköping, et permet l’essor d’un nouveau port, Stockholm.

Söderköping la médiévale est également un centre religieux remarquable. La ville possède plusieurs églises, en plus d’un certain nombre de chapelles, mais aussi des hôpitaux, des écoles, un couvent de franciscains, une ferme royale, des bains publics, et même une imprimerie et une maison de la monnaie.

De nos jours, le centre ville de Söderköping est considéré comme un ancien vestige d’intérêt national. Sous la ville actuelle se trouve une autre ville. Dans les argiles denses de la ville, le matériau médiéval s’est exceptionnellement bien conservé, faisant la joie des archéologues. Déambuler dans les ruelles étroites et s’émerveiller des petites maisons en bois du quartier de Drothem, visiter son église datant de la fin du 13ème siècle et admirer son retable du Moyen-Âge est un retour dans le passé fort agréable. C’est dans ces décors réels que les films de Madicken, adaptés de l’oeuvre d’Astrid Lindgren ont été réalisés. Des visites guidées sont proposées à pied ou à bord du petit train touristique.

Près de l’entrée de Göta Kanal, sur une petite île, les ruines médiévales de Stegeborg, l’un des bastions majeurs de Suède, et son jardin d’herbes aromatiques offrent un magnifique point de vue. On peut télécharger l’application guide Storyspot.

© Ö.H

La thermale grâce à Ragnhild

La source Ragnhildskällan, connue au moins depuis le 16ème siècle, devient incontournable dès le 18ème siècle.
Selon la légende, une vierge diocésaine, égarée sur la montagne Ramunderberget, est retenue prisonnière par le géant Ramunder pendant sept jours. Accusée d’avoir échangé sa virginité contre sa liberté, à son retour en ville, on décide de sa mise au bûcher. Mais dès que les flammes commencent à lui lécher les pieds, une miraculeuse source d’eau jaillit et éteint le feu. Il faut attendre 1719 pour que l’activité thermale lancée par le médecin Magnus Gabriel von Block et la société des cures Brunnsällskapet, permettent à Söderköping de recevoir ses privilèges du roi Gustave III. Toute la haute société suédoise participe aux activités balnéaires et se gargarise des 24 verres d’eau quotidiens. À la fin des années 1960, le centre thermal devient l’ hôtel-restaurant Söderköpings Brunn, un spa moderne. Brunnskyrkan, l’église des bains, est utilisée pour les mariages et l’ancien hôpital Brunnslasaret appartient aujourd’hui à Bergaskolan.


La Söderköping du canal Göta

Au cours des années 1810—1832, le canal Göta est construit, marquant profondément la ville. Le quartier de Bergskvarteret est détruit et de nombreux bâtiments sont démolis ou déplacés. La ville est rythmée et animée par le creusement et la construction d’écluses, de maisons et de ports et par les soldats qui travaillent sur le canal. L’inauguration de l’ensemble du canal Göta a lieu en 1832 à Söderköping par le roi Carl IV Johan. Le canal aux 58 écluses, long de 190 km, coûte 9 millions de riksdaler. Néanmoins, le Göta Kanal n’est pas le coup de pouce espéré pour le transport commercial et le trafic de passagers. En 1930, le bateau à vapeur « Söderköping » est vendu et le trafic régulier des bateaux à vapeur cesse. Aujourd’hui, Göta kanal, le ruban bleu suédois, Sveriges Blå band, représente un monument identitaire culturel majeur et incontournable, attirant plaisanciers et flâneurs. Le canal sert également de décor à quatre films médiocres de série B dans le genre de la comédie populaire, qui remportent un succès non négligeable.

Manger des glaces n’est pas la seule activité

Les Suédois adorent les glaces et en dégustent toute l’année. La ville de Söderköping possède le plus grand glacier de Suède, Smultronstället, avec ses 200 places ! Cette institution familiale offre depuis 40 ans une soixantaine de compositions en crèmes glacées et autres sorbets et vend environ 75 000 litres de glaces par an. Le long du quai du canal,  cinq autres glaciers fabricants, dont le fameux Göta Glass et le réputé Jolla, complètent la variété des parfums proposés, jouant sur les textures à l’italienne, la provenance des produits et les saveurs originales.

©SRH

Aux portes du magnifique archipel de Sankt Anna, Söderköping la moderne diversifie son offre grandissante d’activités sportives destinées aux  familles, baigneurs, randonneurs, plaisanciers mais surtout aux kayakeurs.

Un programme culturel axé autour de la musique médiévale et de l’art religieux avec conférences et concerts rythme l’automne. Söderköping possède la plus ancienne librairie privée encore en activité : Söderköpings bokhandel est une véritable institution !

©SRH

En hiver, son marché traditionnel lors du premier de l’Avent attire ceux qui recherchent l’ambiance des Noëls anciens parfumés au glögg et les stands regorgeant d’artisanat et de produits locaux. Et c’est à la lumière des torches que les habitants se promènent le long de la rivière avant le réveillon du Nouvel An. 

©SRH

Söderköping, petite ville pleine d’atouts toute l’année, mérite vraiment une visite le temps d’un week-end ! 

 

Plus d’info:

  • sur Göta kanal (en anglais)
  • sur la ruine de Stegeborg (en suédois) :

Slottsruin

 

A propos Sylvie R 162 Articles
En Suède depuis plus d' une trentaine d'années, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après trois décennies comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, je suis doula, coach de grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.