Rosersbergs Slott : la vie de château… le temps d’un après-midi ou d’un week-end !

©rosersbergsslott.se

Par temps de coronavirus, Rosersbergs Slott offre une escapade royale aux habitants de Stockholm, à une demi-heure de route et facilement accessible en pendeltåg. En plus de la visite du château, les promeneurs peuvent profiter du parc, avec les eaux scintillantes du lac Mälaren en toile de fond, prendre un fika sur la terrasse du café, déguster la bière locale, ou encore randonner… Rosersbergs Slott accueille ses visiteurs le temps d’un après-midi mais aussi le temps d’un week-end, puisque ses ailes abritent un hôtel, pour dormir comme un(e) prince(sse) !

Construit dans les années 1630, Rosersbergs Slott est l’un des dix châteaux royaux de Suède, et une ancienne résidence d’été de Karl XIV Johan et sa femme, Desideria. Pour la petite histoire, celle qui épousa Jean-Baptiste Bernadotte, devenu le roi Karl XIV Johan de Suède, et fût couronnée reine de Suède et de Norvège sous le nom de Desideria, était… une jeune Marseillaise, de son vrai nom Désirée Clary, un temps fiancée à Napoléon Bonaparte ! Une excellente raison pour les Français de partir à la découverte de ce lieu chargé d’histoire, entre visite culturelle, détente et promenade…

Le parc avant l’arrivée des visiteurs ©F.EDDE

Le château : suivez le guide !

Chaque week-end de juin, juillet et août le château ouvre ses portes pour des visites guidées — dont une par jour en anglais — de 45 minutes, pour découvrir les pièces parfaitement conservées avec leur mobilier et décoration datant de 1795-1860. Informations ici. Pour en savoir plus sur le château et son histoire (en suédois et en anglais) : kungligaslotten.se.

Le parc du château

Le vrai luxe du château est de profiter de son parc, et c’est gratuit ! Ouvert au public, les promeneurs peuvent arpenter ses allées, les familles y viennent le week-end poser leurs serviettes dans l’herbe et même faire un barbecue au bord de l’eau au grillplats. Moins monumental et grandiose que celui de de Drottningholms Slott, le parc offre une atmosphère plus conviviale et de nombreux coins et recoins, entre la grande pelouse devant le château, les bancs à l’ombre des arbres majestueux, la pelouse devant les pommiers avec vue sur la marina…

©F.EDDE

Pour une courte mais belle promenade — et en plus peu fréquentée — partir vers l’ouest, et suivre le panneau grottgången. Admirer le large tronc mort d’un chêne vieux de 750 ans avant d’arriver au bord du lac, au grillplats, puis passer le portail à droite et continuer sur le sentier qui part dans la forêt. Au bout de quelques mètres, ne pas louper sur la droite une première pierre runique datant de l’ère viking (pierre érigée à la mémoire d’un défunt), et poursuivre jusqu’à la “grotte” : de gros rochers qui forment un abri. Contourner le rocher triangulaire à droite du banc pour découvrir ses inscriptions !

 

Reprendre la marche, et au carrefour suivant continuer tout droit. Tourner à droite au panneau mittelgången pour faire un détour par un joli pavillon en bois puis regagner le bord du lac par le berggången, avec une grande dalle rocheuse en guise de plage. Le chemin tourne ensuite le dos au lac, prendre à droite au carrefour suivant, direction djurgårdsgången. Cette partie de l’itinéraire se fait dans une forêt plus dense, à distance du lac. Ignorer ensuite les panneaux grottgången (vers la droite) et tempelgången (vers la gauche), pour tourner à droite sur skosgången. Sortir du chemin pour prendre un sentier sur la droite, peu visible, offrant un raccourci ou tourner un peu plus loin au panneau utsiktsgången. Après quelques efforts, se reposer sur le banc (!) et admirer la vue sur le lac !

 

Redescendre par le même chemin et regagner le château.

Pour plus d’informations sur le parc (en suédois et en anglais) : kungligaslotten.se.

Pour un fika ou +

Après les efforts, le réconfort :

  • Prendre un fika ou déjeuner au café : seulement ouvert de juin à août (se renseigner pour les ouvertures exceptionnelles en mai et septembre), le café offre sandwichs, pâtisseries et glaces à déguster au chaud dans deux très belles salles ou, si le temps le permet, sur la terrasse du château qui surplombe le jardin. Plus d’informations rosersbergsslott.se.
Salons et billard du café ©F.EDDE
  • Depuis 2014, le château fabrique sa propre bière, à consommer avec modération !,  au café ou au restaurant (85 kr la bouteille 33 cl de Rosersbergs Slottsöl). Plus d’informations rosersbergsslott.se.
©rosersbergsslott.se

Autour du château

Le château et le parc n’ont plus de secret pour vous ? Pas de panique, les environs de Rosersbergs Slott ne manquent pas d’intérêt :

  • Besoin de se rafraîchir en été ? Suivre les panneaux oranges de l’Upplandsleden vers le Sud, pour atteindre après seulement quelques minutes de marche une petite plage.
  • Envie de randonner ? Rosersbergs Slott est une étape du chemin de pélerinage Ingegerdsleden reliant la cathédrale de Stockholm et la cathédrale d’Uppsala. Pour en faire moins (!), suivre par exemple l’Upplandsleden, un sentier le long des rives du lac Mälaren, jusqu’à Runsa, où se trouvait une ancienne forteresse sur un promontoire rocheux (y aller pour la vue) et l’une des plus grandes “bateaux-tombes” viking de Suède, de 55 mètres de long. Pour en savoir plus : la carte sur  naturkartan.se et des informations en anglais upplandsstiftelsen.se.

Passer une nuit au château

Les deux ailes du château abritent de très belles chambres (l’hôtel est classé 4 étoiles), des salles de réunion, le café et le restaurant.

©rosersbergsslott.se

Mais les “petits” budgets se contenteront de dormir dans le Källarbacken, à seulement 100 mètres. Cette annexe moderne abrite des chambres certes moins confortables et spacieuses, mais largement suffisantes pour passer une nuit et profiter de ce cadre exceptionnel sans casser sa tirelire ! En plus, pas besoin de sortir pour profiter du sauna et de la salle de gym. Compter par exemple 1 000 kr pour une chambre double avec petit-déjeuner.

Källarbacken ©F.EDDE

Pour le dîner, le restaurant travaille avec des produits biologiques et locaux, et veut éviter le gaspillage alimentaire en proposant un menu de saison, fixe avec seulement une entrée, un plat et un dessert, ce qui limite donc le choix à 1 (245 kr), 2 (375 kr) ou 3 plats (495 kr). Pour connaître le menu à l’avance (uniquement en suédois) : weekendmeny.

Ce soir-là :

  • Asperges blanches, vinaigrette d’œufs de poisson, émulsion d’ail des ours, jaunes d’œuf marinés “gravad”.
  • Faux-filet de veau (à la cuisson parfaite), velouté d’estragon, légumes primeurs.
  • Baba au rhum au lemon curd, rhubarbe pochée au sureau noir, sorbet au yaourt.
©F.EDDE

Après une nuit royale, rien de mieux que de commencer la journée par un délicieux petit-déjeuner : en toute logique, le buffet est basé sur des produits frais, locaux (pastèque et ananas exclus !) et de qualité. Mention spéciale à la charcuterie, au saumon fumé, aux croissants frais irréprochables et aux gaufres à faire soi-même !

©F.EDDE

Comment s’y rendre ?

  • en transports en commun : un peu plus d’une heure de trajet en prenant depuis T-centralen un pendeltåg jusqu’à Rosersberg station, puis le bus 538 (ou 30 minutes de marche sur un chemin aménagé le long d’une jolie route de campagne).
  • en voiture : compter 35 minutes de Stockholm, 10 minutes depuis l’aéroport d’Arlanda.
  • en vélo : Rosersbergs Slott est un bon but de promenade pour un week-end sportif ! 37 km pour l’itinéraire le plus direct depuis le centre de Stockholm, 45 km en passant par les réserves naturelles de Igelbäcken et Västra Järvafältet (et ses vaches écossaises), le moulin d’Överby väderkvarn, Grindslanten Golfklubb, Vardaga Edsby Slott et Runsa (sans manquer le café Villa Ed pour une pause gourmande en chemin). Le retour peut se faire en pendeltåg.
Moulin à vent d’Överby ©F.EDDE

Retrouvez nos autres articles “escapade week-end”:

A propos Fabrice E 166 Articles
En Suède depuis quelques années, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.