Les bœufs musqués de Härjedalen, retour vers la préhistoire !

© Myskoxcentrum

Il y a 50 ans, cinq bœufs musqués migrent de Norvège en Suède sur les hauts plateaux de Härjedalen, et suscitent un intérêt médiatique dans le monde entier. Le petit troupeau – un mâle, deux femelles et leur deux petits – choisissent la région montagneuse à l’ouest de Tännäs comme résidence d’hiver permanente.

Un mammifère survivant du quaternaire

Le bœuf musqué est un bovin proche des chèvres, seul représentant du genre Ovibos, à l’épaisse toison laineuse et isolante, adapté au climat arctique. La tête est massive et le front bombé, ses cornes en forme de crochets, se terminent en pointes acérées remontantes. Ses pattes courtes et ses larges sabots doubles lui permettent d’évoluer aisément dans la neige. Il doit son nom à une glande sécrétant un liquide très parfumé, le musc, que les mâles possèdent, au dessus des yeux.


 Myskox Center, le centre suédois dédié aux boeufs musqués

© Myskoxcentrum

Un groupe de passionnés et Naturskyddsföreningen, l’Association pour la conservation de la nature de Västra Härjedalen, œuvrent pour la préservation et la survie du troupeau.
En 2010, ils créent le Myskox Center de Tännäs, centre de recherche, de reproduction et de quarantaine, qui s’impose rapidement comme une destination touristique très attractive. Le centre, ouvert une grande partie de l’année, offre aux visiteurs un parcours accompagné d’un guide, leur permettant d’approcher ces animaux primitifs, tout en appréciant la magnifique nature sauvage des 15 hectares du site.

© D. Persson

Idun, un nouvel espoir pour le troupeau

En 2013, la jeune vache Idun a été introduite dans le troupeau pour le régénérer et diminuer les risques de consanguinité. C’est la première tentative réussie d’introduction d’un bœuf musqué élevé en captivité dans un troupeau sauvage. Idun a été rapidement acceptée et a déjà mis bas plusieurs bouvillons ; c’est le nom donné au petit du bœuf musqué.

© D.Persson

Comment vous y rendre ?

Pour vous rendre dans le Härjedalen, vous pouvez prendre le train avec SJ ou l’avion, vers Östersund.

En voiture, la route européenne E14 dessert Östersund depuis Trondheim jusqu’à Sundsvall, en croisant la route européenne E45.

 

Plus d’infos

A propos Sylvie R 157 Articles
En Suède depuis plus d' une trentaine d'années, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après trois décennies comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, je suis doula, coach de grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.