Un week-end en famille à Tallinn

©vikingline.se

Avoir un ou des enfants ne veut pas dire rester chez soi ou ne fréquenter que les parcs d’attractions. Stockholm a pour avantage de permettre l’exploration facile des pays nordiques et baltiques, il serait dommage de s’en priver. On a testé pour vous Tallinn avec enfants. Voici quelques conseils pour un week-end en famille réussi dans la capitale estonienne.

#1 Préférez le bateau à l’avion

Oubliez le stress des aéroports, les restrictions de bagages à main, les heures d’attente ou encore devoir tenir les enfants calmes et assis sur leur siège : prenez le bateau !

Facile d’accès par le métro (10 minutes à pieds de Gärdet), le Victoria (ou le Baltic Princess) de la companie Tallink fait des aller-retour réguliers avec Tallinn. Consultez les horaires et réservez votre traversée ici. Arrivez 30 minutes avant le départ du bateau si vous êtes passagers piétons et accédez directement à votre cabine.

©CPottinger, Le Victoria, au départ du terminal Värtahamnen Stockholm

La traversée dure 16h15 (gloups) : départ à 17h30 de Stockholm, arrivée 10h45 le lendemain matin (en comptant une heure de décalage horaire). Sur le bateau, vous profitez du calme de votre cabine (certes exiguë et spartiate) ou vous laissez vos enfants s’ébattre et se fatiguer dans l’espace jeux prévus pour eux. Dans le Victoria, l’aire de jeux est juste à côté du bar… parfait pour surveiller vos rejetons tout en sirotant une bière.

En cabine, la nuit peut être courte et agitée (tout dépend de la population qui vous entoure…) mais elle sera mémorable pour vos enfants. Dormir sur une couchette, dans un bateau, c’est excitant!

©CPottinger

Le matin, respirez l’air du large et prenez l’option petit-déjeuner buffet, hors de prix mais pratique, et profitez d’un repas face à la mer. Le buffet propose des options sucrées et salées pour tous les goûts ; vos petits chéris seront bien repus avant d’attaquer la visite de la ville.

Une fois arrivés, si vous avez pris un logement dans la vieille ville, vous pouvez facilement vous y rendre à pied en 15-20 minutes (si vous n’êtes pas trop chargés bien sûr).

©CPottinger

#2 Concentrez-vous sur la vieille ville

La vieille ville de Tallinn est un bijou d’architecture médiéval. Elle est de taille modeste, donc peut être visitée à pied. On déconseille les poussettes, les trottinettes et les talons aiguilles : les rues sont pavées et les trottoirs étroits. Pour le détail complet, et un parcours détaillé dans le vieux Tallinn, référez-vous à cet article.

Pour ceux qui ne “marchent qu’à la carotte”, la ville regorge de cafés aux patisseries appétissantes:

  • Crêpes et pancakes en tous genres chez Kompressor
  • Maiasmokk, le plus vieux café d’Estonie
  • Pierre Chocolaterie, une touche française dans une petite cour charmante. Le chocolat chaud est à tomber par terre…
  • Et pour la liste complète des 36 cafés de la vieille ville, voyez ici
©visitestonia.com

#3 Allez-y plutôt en période basse

L’hiver a ses charmes et si vos enfants sont Stockholmois ils seront habitués et équipés pour le froid. Vous éviterez ainsi les hordes de jeunes (et moins jeunes) adultes venus boire des bières peu chères… qui menaceront par leurs cris nocturnes le sommeil de vos bambins (ou qui titillerons votre envie de faire la fête plutôt que de sagement rentrer coucher les petits).

D’octobre à avril, la ville est plus calme, les restaurants et attractions ne sont pas bondées. Certains endroits (comme l’ascension de la tour de l’Hotel de Ville ou du clocher de l’Eglise Saint Olav) sont fermés, mais il reste suffisamment de choses à faire pour occuper vos journées.

©wheressharon.com

#4 Adaptez le programme aux enfants

« C’est nul, je m’ennuie. Quand est-ce qu’on part? » Même en faisant de son mieux, il peut être difficile d’éviter ces ritournelles. Mais Tallinn propose de nombreuses visites et activités adaptées aux enfants. En voici quelques-unes :

  • ‘Musée’ de pâte d’amande, petite boutique un peu vieillotte mais qui expose des sujets impressionnants en pâte d’amande. Avec un peu de chance, vos bambins pourront également peindre leur propre petit personnage en massepain.
  • Musée des fortifications Kiek in de Kök : ce sont les passages souterrains des bastions (réservez à l’avance) qui présentent le plus d’intérêt. La Tour de la Vierge (Neitsitorn) offre de beaux panoramas mais le musée Lapidaire n’occupera que les chevaliers-en-herbe ou les passionnés de canons, arbalètes et instruments de torture médiévaux.
  • Musée de la marionette (NUKU) : top ! Ludique, interactif et en même temps instructif. Vos enfants seront ravis et vous ne vous ennuierez pas non plus.
NUKU ©CPottinger

Pour ceux qui désirent sortir des remparts :

Et il y en a d’autres, plus de choix ici. Mais attention à ne pas être trop ambitieux. On vous souhaite bien du plaisir (et du courage). Et même si votre week-end est un peu tendu, dîtes-vous que vous pourrez profiter du bateau au retour pour vous offrir une pause : l’espace enfant et le bar vous attendent !

Liens utiles

  • La companie Tallink, voyagez avec des enfants, en français ici
  • Le site Visit Tallinn, spécial famille, en français ici
  • Plan imprimable ici

Article écrit après un séjour fin février 2019 à la suite d’un week-end dépaysant mais épuisant avec deux enfants de 4 et 8 ans.

A propos Christelle P 11 Articles
J'ai quitté la France en 2005 et, après un long séjour en Angleterre je me suis installée à Stockholm en 2013. Vivre hors de France est riche et passionnant, et je suis ravie de partager ici mon experience. J'aime les découvertes, les échanges, la vie au grand air et les sorties culturelles.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.