Le 6 juin, mais qu’est-ce qu’on fête ?

Fête nationale suédoise
© Ola Ericson/imagebank.sweden.se

Si le 14 juillet a pour chaque citoyen français une forte charge historique et nationale, une portée culturelle reconnue dans le monde entier, il n’en est pas de même pour le 6 juin, la toute nouvelle fête nationale suédoise. Alors, qu’est ce qu’on fête ce jour-là ? On fête les belles couleurs du drapeau, le bleu du ciel et le soleil, des faits historiques vaguement fondateurs et on se prépare pour Midsommar.

La fête du drapeau — Svenska flaggans dag

Le 6 juin est devenu la fête nationale suédoise selon la légende grâce à Artur Hazelius et à son musée en plein-air tout récemment ouvert, Skansen. En 1893, les fêtes des drapeaux organisées par Hazelius plusieurs fois par an, avaient deux objectifs principaux : renflouer ses caisses en faisant payer les visiteurs de Skansen, et leur faire découvrir le drapeau suédois, peu connu alors de ses concitoyens, sauf par les marins. Concluant sur de fines analyses sur la propension festive des Suédois selon la météo, il décida qu’une journée avec un fort potentiel de beau temps au début de l’été aurait plus de succès qu’un jour pluvieux de novembre. Il s’attela donc à trouver une légitimité historique au 6 juin en s’arrangeant avec les dates et les changements de calendrier.
Bingo ! Gustav Vasa a été élu roi 6 juin 1523 et la Constitution a été adoptée le 6 juin 1809.

Cette fête du drapeau, Svenska flaggans dag, était, jusqu’au début du XXème siècle, une journée réservée aux Stockholmois, mais le besoin grandissant de reconnaissance nationale autour d’un symbole commun la transforma en une cérémonie officielle à Stadion sous patronage royal. En 1983, Svenska flaggans dag est déclarée journée nationale suédoise, mais il faudra attendre 2005 pour que ce jour devienne férié. La journée nationale de la Suède est donc le plus récent jour férié en Suède et la fête nationale qui a été célébrée pendant la plus courte période historique (depuis fin des années 1800).

Drapeaux suédois
© Emelie Asplund/imagebank.sweden.se

 

La pâtisserie de la fête nationale — Sverigerullen

Et voici  depuis 2010, le gâteau  officiel du 6 juin, Sverigerullen : un roulé aux fraises décoré  aux couleurs du drapeau suédois.

Les ingrédients pour 8/10 parts :

Pour le biscuit roulé :

  • 3 oeufs — ägg
  • 1 ½ dl sucre en poudre — strösocker
  • 1 ½ dl farine — mjöl
  • 1 cuillère à café de levure chimique — bakpulver
  • 1 cuillère à soupe d’eau

Pour le fourrage :

  • 250 g de fraises — jordgubbar
  • 1 ½ cuillère à soupe de sucre en poudre
  • 3 dl de crème fleurette — vispgrädde

Pour la garniture :

  • 2 dl crème fleurette
  • 400 g de pâte d’amande — mandelmassa
  • du colorant alimentaire jaune et bleu
  • 75 g de chocolat noir — mörk choklad
  • 150 g de fraises

Pour le roulé :

  1. Préchauffer le four à 250°C.
  2. Mettre du papier sulfurisé sur une plaque de cuisson, 30 x 40 cm.
  3. Fouetter les œufs et le sucre jusqu’à l’obtention d’une consistance mousseuse. Y ajouter la farine, la levure et l’eau en mélangeant bien.
  4. Étendre la pâte sur la plaque et cuire au milieu du four environ 8 minutes.
  5. Démouler immédiatement sur un torchon propre et humide. Retirer le papier de cuisson. Laissez  refroidir.

Pour le remplissage :

  1. Nettoyer et couper les fraises en tranches et les mélanger avec le sucre.
  2. Fouetter la crème en chantilly épaisse et l’ajouter aux fraises. Étaler ce mélange sur le gâteau et rouler.

Garniture finale :

  1. Fouetter la crème et en tartiner le gâteau.
  2. Étaler 300 g de pâte d’amande blanche et couvrir le gâteau. Lisser les bords avec un couteau.
  3. Ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire au reste de la pâte d’amande, de facon à réaliser deux  rubans, un bleu et un jaune.
  4. Faire fondre le chocolat dans un bain-marie ou micro-ondes.
  5. Couper les fraises en quartiers et les tremper dans le chocolat fondu.
  6. Garnir le gâteau avec les fraises et les rubans de pâte d’amande aux couleurs du drapeau suédois.

 

Related Post

A propos Sylvie R 84 Articles
En Suède depuis plus d' une trentaine d'années, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après trois décennies comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, je suis doula, coach de grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.