Apprendre le suédois ? C’est parti !

Nous vous proposons les différentes méthodes pour apprendre le suédois, de l’apprentissage des bases au niveau le plus avancé.

Les sites Internet/applications

Babbel : Cette méthode est recommandée aux débutants ainsi qu’aux curieux qui souhaitent d’abord découvrir la langue et les expressions de bases. Il est souvent proposé des listes de vocabulaire et de programmer des révisions régulières afin d’acquérir une connaissance de base de quelques mots et prononciations.

Les exercices proposés sont sous forme de textes à compléter et d’écoutes audio, le choix reste à l’utilisateur pour la configuration du niveau d’aide proposé. De même, on retrouve le même type d’exercice pour les conjugaisons et la grammaire avec un thème spécifique à chaque leçon.

L’apprentissage est progressif et le niveau s’adapte à votre avancement du niveau A1 au niveau B1. L’inscription à Babbel, ainsi que la première leçon de chaque cours sont complètement gratuites. Seuls les accès complets aux cours sont payants. Il faudra compter entre 5€ et 10€ par mois selon la durée de l’abonnement choisi.

Il existe Duolingo que l’on retrouve en version web ou mobile, tout comme Babbel. Cela est une très bonne alternative à Candy Crush et autres passe-temps pour les habitués des longs trajets en transport quotidiens.

 

La méthode papier

Assimil : Il est possible de se procurer différents livres du niveau débutant jusqu’au niveau avancé.La méthode Assimil propose des dialogues écrits en Suédois accompagnés d’un CD pour l’écoute. Chaque chapitre est composé du texte en Suédois, suivi de la traduction en Français. On y retrouve aussi des exercices de traductions inspirés du texte ainsi que des anecdotes illustrées sur la culture Suédoise.

Rivstart : Les manuels Rivstart sont les plus populaires pour l’enseignement de base. Ils sont écrits exclusivement en Suédois, tout en permettant une immersion progressive du niveau A1 au niveau B2. Ce sont les manuels qui sont utilisés si vous souhaiter vous inscrire au SFI par exemple.

 

Les cours

L’Institut suédois à Paris : Pour celles et ceux qui habitent à Paris et souhaitent s’initier au suédois, c’est possible ! A l’Institut suédois, on peut prendre des cours du niveau débutant au niveau avancé. Il y a plusieurs sessions par an qui s’étendent sur un semestre ou une année selon que l’on choisisse la version normale ou accélérée (1h30 ou 3h par cours), il faudra compter entre 200€ et 300€. Les cours sont généralement le soir à raison d’un cours par semaine, donc il est possible d’avoir un travail et d’étudier en même temps.

Hormis les cours, c’est aussi l’occasion de rencontrer des passionnés de la culture suédoise et éventuels futur expatriés. Cela permet d’échanger sur les projets de chacun, les motifs de l’apprentissage du suédois et d’avoir des témoignages de Français qui sont allés à Stockholm ou y ont vécu par exemple.

Folkuniversitetet : Il est possible de s’inscrire à des cours sur place à Folkuniversitetet. Les cours sont disponibles à Stockholm, Uppsala, Göteborg, Lund et UmeåJe vous recommande notamment les sessions intensives qui s’étendent sur deux à cinq semaines. Pour ma part, j’ai pu suivre les niveaux A2 et B1 en deux sessions de deux semaines à l’occasion de vacances en Suède, lorsque j’habitais encore à Paris. Les cours étaient le matin, laissant ainsi l’après-midi pour le tourisme ou passer du temps avec les amis. Vous pourrez même utiliser les livres achetés à Paris, la méthode Rivstart étant de rigueur pour les premiers niveaux A et B. Il vous faudra peut-être aussi acheter quelques cahier d’exercices mais l’inscription aux cours vous donne un rabais sur les achats de livres de cours en Suède. Les cours intensifs demandent beaucoup d’énergie, mais permettent une progression beaucoup plus rapide que n’importe quelle autre méthode et vous permettra aussi de rencontrer des étrangers qui comme vous envisagent de déménager en Suède. De plus, les enseignants qui dispensent les cours sont passionnés et invitent chaque élève à être participatif.

 

SFI : Le SFI (svenska för invandrare) ou suédois pour les immigrants est un enseignement proposé par les centres de formation pour adultes afin de permettre d’acquérir les bases de la langue et l’accès aux cours du niveau gymnasieutbildning (cours pour adulte à partir du niveau lycée).

Si vous êtes à cette étape, c’est que vous résidez en Suède et avez la chance d’avoir eu un personnummer. Dans le cas contraire, il vous faudra patienter ou payer les cours au Folkuniversitet.

Pour commencer, il faudra vous rendre au centre d’inscription SFI situé à Södermalm et passer un test de niveau. Suite à un entretien, vous pourrez choisir une école proche de chez vous. Je vous recommande d’effectuer cette démarche au plus tôt, les délais d’attente sont en général d’un mois minimum. Les cours sont répartis en 4 groupes de A à D (correspondant à A1 jusque B1), le dernier niveau vous préparant à l’examen national du SFI. Les cours sont par groupes de 20 à 30 personnes durant 5 demi-journées par semaine. A contrario des cours à Folkuniversitetet, les enseignants sont beaucoup moins investis ; votre professeur vous remettra une liste d’exercices à réaliser et réapparaîtra comme par magie après 4h pour annoncer la fin du cours. Niveau élèves, rares sont ceux qui ont vraiment choisi d’être ici ; l’assiduité aux cours étant le pré-requis pour percevoir l’aide sociale journalière.

© Agne Hörnestig

La qualité des cours dans les centres de Stockholm même serait beaucoup mieux et proche de ce que l’on peut attendre du SFI. Pour un débutant assidu, comptez 3-6 mois minimum pour réussir l’ensemble des niveaux, dans le cas contraire, il n’y a pas de limite d’inscription au SFI, j’ai rencontré des cas incroyables qui suivaient le même cours depuis plus de 10 ans. Durant ce temps, vous pourrez profiter des après-midi pour vos démarches administratives et recherche d’emploi. Après la réussite de l’examen, vous pourrez accéder au Komvux et vous inscrire aux cours de SAS (Svenska som andraspråk) au même endroit que l’inscription pour le SFI, l’enseignement correspond au niveau lycée et peut-être suivi à distance selon un schéma adapté.

Une question qui revient souvent : quel niveau faut-il pour pouvoir travailler ?

Dès lors que vous maîtrisez le dernier niveau du SFI, vous aurez acquis de bonnes bases pour pouvoir avoir des échanges, discussions, et compréhension de textes et d’articles. J’ai commencé mes recherches d’emploi après le SFI, et pu décrocher mon premier emploi comme ingénieur seulement un mois après. Mieux vous maîtriserez la langue, plus votre profil aura de la valeur, j’ai pu rencontrer des personnes beaucoup plus qualifiées que moi mais qui n’avaient pas d’emploi après plusieurs années en Suède ; elles avaient toutes un point commun, aucunes de mes connaissances ne parlaient suédois.

A propos Yoann T 6 Articles

Arrivé en Suède en 2015, je prends plaisir à découvrir et partager cette culture qui me passionne. J’adore la nature, le cinéma et passer du temps avec mes amis.

10 Commentaires

  1. Merci pour cet article tres interessant! Serait il neanmoins possible de parler du svenska som frammande språk qui est un programme delivré a l’université, gratuit, similaire au sas mais parrait il de meilleur qualité? J en ai entendu parlé recement…

    Florence

  2. Pour les européens, il n’est pas nécessaire d’avoir son person number pour commencer SFI, il suffit que la demande soit en cours.

  3. Personnellement, je prends des cours de Suédois à Malmö, et je ne pourrais pas espérer de meilleurs enseignants ! Ils sont très investis et proposent des cours très dynamiques et engageants.

    Je pense que le problème avec SFI (de ce que j’entends des amis dire lorsqu’ils parlent de leur propre expérience) c’est que c’est très variable. Je ne voudrais pas changer de cours ou d’enseignant même si je le pouvais, mais j’ai des amis qui ont eu une expérience contraire.

    Bon à savoir que c’est parfois bon, parfois moins, mais je tenais à nuancer les propos de l’article avec ma propre expérience 🙂

    • Tout à fait d’accord. J’ai entendu du bien d’amis ayant suivis les cours à Odenplan – Stockholm. A mon sens, la qualité est importante car les entreprises qui proposent ces cours sont financées via les impôts. Il devrait y avoir davantage de contrôle sur les differents centres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*