6 février, fête nationale des Samis

Drapeau sami

Les Samis, ou Sames (ou encore Lapons en français), est le peuple autochtone nomade/semi-nomade qui vit dans les régions tout au nord de la Norvège, la Suède, la Finlande et la Russie. Ce n’est pas un groupe ethnique ; ce qui les unit, c’est la langue same, appartenant au groupe finno-ougrien.

On estime que la population same s’élève à 80 000 personnes, dont environ 52 000-58 000 en Norvège et sur la presqu’île de Kola en Russie, environ 6 000 en Finland et environ 20 000 en Suède. Les Sames constituent une minorité nationale dans les pays nordiques. Les parlements sames, sameting, ont été reconnus par les gouvernements nationaux, en 1989 en Norvège, en 1993 en Suède, et en 1996 en Finlande. (Celui de Russie, fondé en 2010, n’est pas encore reconnu.) La langue same, quoiqu’il existe différents dialectes régionaux pas forcément intercompréhensibles, est reconnue langue minoritaire depuis 1999.

 

Samis
© Lola Akinmade Åkerström/imagebank.sweden.se

 Un peuple pour un drapeau

Le 6 février 1917 eu lieu à Trondheim en Norvège la première réunion du peuple same. Depuis 1986, le même drapeau rassemble les sames de Norvège, Suède, Finlande et Russie. Ce drapeau, créé par Astrid Båhl, se décline autour des couleurs symboliques sames que l’on retrouve également sur les kolts et autres vêtements traditionnels. Le drapeau same est une ode à la nature et aux quatre éléments : ainsi le vert symbolise la nature et les plantes, l’essence du pays Sapmi, le bleu l’eau, élixir de la vie, le rouge le feu, sa chaleur et l’amour, et le jaune, le soleil. Quant à l’anneau, symbole spirituel, il est l’entité qui lie les autres éléments. Le cercle rouge représente le soleil, le cercle bleu la lune. L’hymne national, Sámi soga lávlla, a été écrit en 1906 par Isak Saba, mis en musique par Arne Sörlie, et chante la nature et les saisons du territoire same.

 

La culture same

La culture same s’exprime à travers une littérature de tradition orale, la musique, entre autre le chant traditionnel a cappella jojk, la cuisine, à base de viande de renne, de poisson fumé et de nombreuses plantes et baies telles les airelles (lingon), les plaquebières (hjortron) et l’argousier (havtorn) — que l’on retrouve par ailleurs souvent dans la cuisine suédoise. Du côté de l’artisanat same, on trouve le travail du bois, de la corne, de l’étain, du cuir et des textiles, du rotin et de l’argent.

La série policière télévisée Jour Polaire (Midnattsol en suédois) a été en partie tournée en Laponie suédoise, autour de Kiruna.

 

Site officiel du peuple Same (en Suédois)

Lisez aussi ces articles !

A propos Sylvie R 87 Articles
En Suède depuis plus d' une trentaine d'années, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après trois décennies comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, je suis doula, coach de grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.