Växthuset, le vegan bien caché… à oublier ?

©F.EDDE

À la fois “maison des légumes” et “serre” en français, Växthuset est évidemment un restaurant consacré aux légumes, mais qui comme son nom ne l’indique pas, est aussi vegan, se trouve dans un nightclub et se cache sous un immense pont !

©F.EDDE

Autour de l’assiette 

Le restaurant en lui-même se trouve dans une vieille bicoque en bois, épargnée par un ouvrage titanesque en béton. Avant de parvenir à votre table, soyez prêt à passer par une entrée glauque dans un virage, un bar extérieur de bric et de broc, et enfin franchir un rideau à lanières en plastique de chambre froide, avant de traverser une boîte de nuit ! À l’intérieur, la décoration offre une ambiance de galerie avec murs blancs, vieux parquet usé et tableaux d’art contemporain et affiches graphiques. La musique d’ambiance ne couvre pas les basses du club, et il n’est que 20h30…
©växthuset

Deux clubs/boîtes de nuit partagent les lieux… un peu gênant pour un restaurant de ce standing ! Entre la musique, les vibrations et les gens bourrés à la sortie, oubliez le repas cosy et romantique le week-end. Trädgården, en plein air (mais abrité par le pont), n’ouvre que de mai à septembre ; Under Bron est ouvert toute l’année. Choisissez bien votre date !

Dans l’assiette 

Évidemment ni viande, ni poisson, ni aucun produit d’origine animale au menu, mais Växthuset travaille des légumes et plantes de qualité, préparés avec soin et inventivité, avec “ett skandinaviskt perspektiv” comme des pousses d’épicéa ou des plaquebières (voir notre article Hjortron, l’or du nord : la délicieuse plaquebière).
Une fois parvenu à table, il ne vous reste qu’un seul et unique choix à faire : un menu de 3 ou de 5 plats ? En effet, le restaurant ne propose seulement et uniquement que 5 plats… les 3 plats du petit menu (Lilla menyn) sont 3 plats du menu dégustation, demandez au serveur quels plats seront servis si vous le choisissez : 
Le menu de janvier 2020 ©växthuset

Au menu ce soir-là :

  • Rödbetscarpaccio med fermenterad mandelkräm, valnötter, lök (Carpaccio de betteraves à la crème d’amandes fermentées, noix, oignons) : très joli mais manque cruellement de goût(s)
©F.EDDE
  • Gröt på gryn, torkad ekmussling, inlagd svamp, granskott (Porridge de céréales, shiitake séché, champignons marinés, pousses d’épicéa) : un plat chaud, un peu plus riche en saveurs, même si l’annonce des ingrédients faisait bien plus saliver qu’une fois en bouche.
©F.EDDE
  • Kolgrillad vitkål, svenska linser, björksavsvinegrette (chou grillé, lentilles suédoises, vinaigrette de sève de bouleau) : du chou, des lentilles et de la mayonnaise… à la fois lourd et ennuyeux.
©F.EDDE
  • Friterad fänkål, tång, svart rotspuré, surkål, malt, krondill (fenouil frit, varech, purée de salsifi, choucroute, malt, aneth) : annoncé comme le plat principal du “petit menu”, mais encore un plat décevant et pauvre en goût ! Après une laborieuse explication du serveur sur la racine suédoise noire dont le cuisinier a extrait la peau, c’est encore plus décevant. Même le fenouil, frit, a perdu son goût anisé.
©F.EDDE
  • Vit choklad, hasselnötter, punschmarinerade hjortron (chocolat blanc, noisettes, plaquebières marinées au punsch) : nos papilles se réveillent avec le dessert, apportant saveurs et textures dans l’assiette. À la fois sucré et amer, collant, fondant et croustillant…
©F.EDDE

Malgré des composants et ingrédients suscitant la curiosité à la lecture du pseudo menu, les plats manquent globalement de goût. Dommage.

Nos conseils : consultez le menu sur le site du restaurant avant de réserver puisque vous n’aurez pas le choix ! Peut-être venir en été pour des légumes plus savoureux ?

Les +

  • Le menu qui change chaque mois
  • La touche scandinave dans presque chaque plat (même si les produits ne se ressentent pas forcément à la dégustation)
  • La présentation

Les –

  • L’absence totale de choix , à part 3 des 5 plats, ou l’ensemble des plats
  • Choix surprenant et assez important côté cidres, mais à des prix très et trop élevés : de 500 à 670 kr la bouteille !
  • Boîte de nuit juste à côté, le week-end
  • Le prix
  • Les quantités : en fin de repas les clients se rabattent sur le knäckebröd gentiment (ou intentionnellement ?) laissé sur la table
  • Service jeune et très décontracté, amateur et maladroit
©växthuset

L’addition !

L’addition est salée avec un petit menu (entrée-plat-dessert) à 380 kr et un menu dégustation composé des 5 plats à 590 kr. Ne venez pas avec une faim de loup !

Où ?

Depuis la station de métro Skanstull, descendre Skansbron en direction de l’eau, ou la rampe d’Eriksdalsbadet.
Entré B, Hammarby Slussväg 2, Stockholm. Voir le plan ici.

Quand ? 

Uniquement pour le dîner (avec la possibilité de manger dès 17h30… pour les Suédois). À noter, le restaurant est fermé 3 soirs par semaine mais pense aux oiseaux de nuit avec une fermeture à 4h du matin le samedi… enfin le dimanche ! Forcément, avec une boîte de nuit juste à côté…
  • Du mercredi au vendredi : 17h00-00h00
  • Samedi 17h00-04h00
Réservation fortement recommandée, s’y prendre à l’avance pour le samedi. Le site n’est pas traduit en anglais, cliquer sur “boka” avant d’avoir le choix de la langue (anglais ou suédois).
Deux options : le dîner (créneau horaire de 2 heures et demie à réserver de 17h30 à 21h30) ou le late night dining… qui en réalité ne se réserve pas !
Informations, menu du mois et réservation ici.

Retrouvez nos précédentes adresses gourmandes :

A propos Fabrice E 140 Articles
En Suède depuis quelques années, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.