Grill : le restau à viande où manger du boeuf japonais et du thon !

©Grill

Au menu du restaurant Grill, pas de boulette de viande avec de la purée, rien que des plats alléchants, de l’entrée au dessert ! Tartare, charcuterie, huîtres, agneau, sauce au vin, fondant au chocolat et crème brûlée sont autant de très bonnes raisons d’essayer cette table dans le centre de la capitale. La spécialité de ce restaurant est l’excellente viande saisie au grill, mais également le thon à faire cuire soi-même ! Une expérience forcément saignante.

Ouvert en 2003, le restaurant offre 9 décors différents permettant à ses convives de s’asseoir à bord de l’Orient Express, sous un chapiteau de cirque, dans une bibliothèque ou encore dans une cabane de chasseur. Dès l’entrée, les couleurs vives et la lumière tamisée créent une ambiance originale et surprenante. Un ballet de serveurs s’active entre les carcasses suspendues dans une armoire réfrigérée vitrée — servant à la maturation de la viande — et les poissons colorés et bien vivants d’un aquarium décoratif.

©Grill
©Grill

Au menu…

Le restaurant n’offre pas un grand choix de mets suédois, à part les löjrom (oeufs de poisson d’ablette) en entrée et les varma hjortron (fruits de la plaquebière, appelée aussi ronce des tourbières, en français) en dessert… et c’est tant mieux.

©Grill

Comme son nom l’indique, Grill est un restaurant dédié à la cuisine au barbecue et propose un choix de viandes de grande qualité saisies dans l’instant. La quantité exacte et la provenance et la viande sont précisées sur la carte pour vous aider à faire votre choix, à moins que ce ne soient les prix…

Les morceaux de viande sont amenés au dernier moment dans des plats à rôtir en inox et servis avec des pinces, dans les assiettes préalablement chauffées. Le cérémonial est parfaitement étudié et minuté pour savourer dans des conditions optimales un filet de boeuf d’Uruguay nourri au grain (420 kr), un faux-filet de boeuf de Nouvelle-Zélande nourri à l’herbe (295 kr) ou encore du bœuf Wagyu, une viande de luxe réputée la meilleure au monde dont il faut savourer chaque bouchée : il faut débourser 1190 kr pour 200 grammes ! Le restaurant rappelle que le boeuf de la race japonaise est choyé, massé, abreuvé à la bière et élevé avec de la musique.

Thon accompagné de maki frits ©Grill

Les plats phares de Grill sont aussi son agneau (295 kr) et son thon (320 kr). Impossible de traverser le restaurant jusqu’à sa table sans remarquer, et vouloir essayer, le thon à cuire soi-même sur une pierre chaude placée au milieu de la table. Le chef, c’est vous !

Pour ceux qui n’aiment ni la viande, ni le thon, la carte propose également du cabillaud (365 kr), des huîtres — au tabasco ! — et même un plateau de fruits de mer. Les végétariens ne sont pas en reste et peuvent se délecter d’un confit de céleri à la truffe (235 kr).

©Grill

En dessert, pour finir avec une note sucrée, la crème brûlée (95 kr) — sans faute d’orthographe sur le menu, fait rare — mérite vraiment d’être goûtée. La croûte est craquante à souhait, la crème bien vanillée ; seul minuscule bémol, la consistance. Après le bœuf Wagyu, il faut également savourer chaque bouchée du très bon fondant au chocolat mais très petit et très cher (125 kr)… et à ce prix-là les noisettes entières pourraient au moins être concassées !

Les +

  • le menu alléchant.
  • la qualité des produits.
  • le service rapide et efficace.
  • les horaires avec une fermeture tardive (pour la Suède) et une ouverture le dimanche.
  • la possibilité de venir en groupe et même de privatiser une salle.
  • le très bon rapport qualité/prix des formules buffet du lunch en semaine et du dimanche.

Les –

  • restaurant très grand, adapté aux groupes et donc malheureusement bruyant et pas forcément idéal pour un dîner romantique en tête-à-tête.
  • les prix un peu élevés.
  • la provenance des viandes venant d’autres pays, parfois même du bout du monde. Bon pour le palais, mauvais pour la planète.
©Grill
  • des univers un peu trop éclectiques, parfois sans réelle séparation
  • la fumée et les odeurs de cuisson du thon de la table d’à côté !
©Grill

Combien ?

Tout dépend de votre appétit, mais comptez environ 600 kr par personne, avec une boisson alcoolisée, un plat et un dessert.

Pour les plus petits budgets et/ou les appétits voraces, pensez à venir en semaine pour le déjeuner, le Grill’s lunch buffet n’est qu’à 125 kr, ou le dimanche, à partir de 15h, pour un buffet plus consistant et plus varié à 295 kr. Les deux buffets sont à volonté.

Où ?

Drottninggatan 89, 113 60 Stockholm. Arrêt de T-bana Rådmansgatan, ou en marchant plus, Odenplan et Hötorget.

Quand ?

  • Du lundi au vendredi : 11h—1h.
  • Le samedi : 16h—1h.
  • Le dimanche : 15h—21h.

Réservations ici.

Relisez nos précédents articles gourmands :

A propos Fabrice E 131 Articles
En Suède depuis quelques années, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.