RANDO VÉLO — Entre terre et mer sur l’île de Lidingö

©F.EDDE

Au programme de cette rando (qui peut également se faire sans vélo) facile car relativement plate : de beaux passages en bord de mer et en forêt, une réserve naturelle, une piste de ski (sur une île !), des paysages de campagne et une ferme avec notamment de nombreux moutons… En selle !

Cette sortie en boucle suit autant que possible le rivage dans sa première moitié, un chemin non goudronné mais plat et ensoleillé, avant de rejoindre une piste cyclable très agréable, principalement à l’écart de la route.

Hustegaholm ©F.EDDE

Le parcours

Durée totale : un peu plus de 3h30, avec deux longues pauses de 40 minutes chacune (à Hustegaholm et à la ferme), soit moins de 2 heures et demie de pédalage à un bon rythme !

Les points d’intérêt majeurs du parcours sont numérotés dans le texte et sur la carte. Les temps indiqués entre parenthèses sont calculés à partir de la station du Lidingöbanan à Ropsten, à une quinzaine de minutes en vélo de Stureplan, ou une vingtaine de minutes depuis Odenplan : suivre les panneaux Ropsten et Lidingö.

Cliquer sur la carte pour l’agrandir ©F.EDDE

 

Depuis le terminus du Lidingöbanan [1], prendre la piste cyclable direction Lidingö, traverser les voies ferrées puis le pont réservé aux piétons et cyclistes.
©F.EDDE
Une fois arrivé sur l’île de Lidingö [2] (+0h05), tourner à gauche en direction de Norra Kungsvägen. La piste cyclable suit la côte jusqu’à la station service avant de continuer le long de la route principale du nord de l’île, Norra Kungsvägen, continuer toujours tout droit direction Elfvik.
Après une descente, tourner à droite (sans panneau) pour passer sous la route [3] (+0h15), et lorsque la piste cyclable se termine, continuer dans la même direction et au bout de la rue, tourner à gauche.

Au carrefour suivant, traverser au passage piéton et traverser la pelouse tout droit pour rejoindre l’eau, ou faire le tour par la droite [4]. L’itinéraire suit désormais le rivage, sur un chemin gravillonné assez plat, à partager avec les piétons, très agréable.

©F.EDDE

Suivre la côte, passer par une marina, puis un charmant pont reliant la petite île de Boholmen à Lidingö, et arriver à un parking. Prendre la route qui part à gauche du panneau avec la carte de Hustegaholm [5] (+0h40), une petite péninsule offrant un cadre parfait pour une première pause. Partir à la découverte de cet havre de paix en allant au bout de la route, en passant entre les vieilles maisons, jeter un coup d’oeil à la piste de ski sur la colline de l’autre côté de l’eau (tire-fesse), puis continuer l’exploration dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, sur un sentier qui mène à une petite plage.

Passer ensuite le portail de la barrière en bois, et continuer à pied, vélo à la main, dans l’herbe. Depuis l’arbre majestueux dominant la prairie, avec sa balançoire, partir sans son 2-roues sur le chemin tout droit qui mène à un gros rocher avec vue sur le parcours à venir, et/ou prendre à droite pour se poser au soleil sur l’embarcadère ou les rochers plats près des roseaux (attention aux vagues au passage des bateaux !).
Ressortir par un second portail, à gauche, et revenir au parking [5] (+1h30) au bout de 50 minutes. Prendre ensuite le chemin de terre à gauche du panneau de la réserve d’Elfvik, avec un balisage “cavalier”. Pédaler entre mer et campagne, puis après un passage assez raide dans un petit bois (le pire de la sortie !), continuer tout droit à l’intersection [6] devant le portail de la maison, ou faire un aller-retour à droite avant de poursuivre.
©F.EDDE
Dans le virage, le chemin qui part ensuite sur la droite [7] (+1h45) — en bleu sur la carte — est malheureusement interdit aux cyclistes sur 200 mètres… il faut donc — pour respecter scrupuleusement le panneau — faire un détour en U : continuer sur la route, en haut de la montée, tourner à droite (attention aux voitures), continuer sur la route sans piste cyclable et juste après l’arrêt de bus, prendre à droite ! Peu de cyclistes se donnent visiblement cette peine.
Après avoir croisé le chemin interdit aux cyclistes, continuer jusqu’aux maisons au bord de l’eau et prendre alors le chemin à gauche.
La balade se poursuit de nouveau en bord de mer, passe quelques pontons privés, de petites marinas, et l’embarcadère devant Villa Elfvik Strand [8] (+1h55), pour une éventuelle pause de 5 minutes les pieds dans le sable à moins que vous ne préfériez attendre Sandstrand liten, la plage devant l’hôtel Lovik !
Au bout du chemin, poursuivre sur la route goudronnée, et monter jusqu’à Elfviksgård [9] (+2h10) : une ferme avec de vieux bâtiments dont une superbe grange en bois rouge, toujours en activité.
Pour cette seconde et dernière pause, partir à la rencontre des moutons, lapins, chevaux et poules, acheter des produits ultra-frais de la ferme ou s’offrir une pause sucrée (choix de gâteau très limité…) ou salée au café avec sa grande terrasse et sa petite salle intérieure pour les frileux.
Après une pause de 40 minutes (+2h50), la bonne nouvelle est que le retour ne se fait pas par la route principale mais par une piste cyclable : monter en direction de Revviken et tourner à gauche juste après le bâtiment rouge.
Il ne reste plus qu’à suivre les panneaux direction Stockholm (6 km) sur une piste cyclable 3 étoiles, goudronnée, éclairée, qui traverse d’abord enclos et forêt avant d’atteindre un parking et suivre d’un peu plus près la route mais toujours à distance.
©F.EDDE

Le chemin du retour passe ensuite par un étang et des zones résidentielles, serpente autour de la route, avant de la longer à partir du Lidingö tennisklubb. Après le carrefour avec le tunnel [3] (+3h20), continuer tout droit, toujours direction Stockholm, et reprendre le chemin de l’aller. Franchir le pont et revenir au point de départ [1] (+3h35).

Liens utiles

Nos idées “rando vélo” à Stockholm

A propos Fabrice E 162 Articles
En Suède depuis quelques années, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

4 Commentaires

  1. Merci Fabrice !
    Je ne sais pas exactement ce que c’est, mais je trouve particulièrement belle votre deuxième photo. Je crois que ça vient des deux vélos posés dans le paysage. Ca m’étonne mais l’effet est indéniable ! ✨⭐️✨

    • Merci Sophie ! Sur cette photo, les vélos donnent l’échelle de l’arbre, absolument majestueux… Une belle surprise ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.