RANDO VÉLO — Hagaparken et le château d’Ulriksdal

©F.EDDE

Plus qu’un simple tour en vélo pour se dégourdir les jambes en dehors du centre de Stockholm, cette sortie à deux roues est l’occasion de visiter des endroits plus difficiles d’accès en transport en commun. Plusieurs étapes le long du parcours sont des invitations à abandonner son vélo pour continuer à pied : un temple chinois, un temple de l’écho, deux châteaux, un jardin japonais, une terrasse italienne et même une plage vous attendent lors de cette rando-vélo !

La première partie, jusqu’au château d’Ulriksdal, peut se faire en aller-retour avec un vélo de ville, et présente peu de difficulté (hormis la montée finale !)
Pour la seconde partie de l’autre côté du lac, un peu plus sportive, il est recommandé d’avoir un vélo “mixte” ou un VTT.
Prévoir un pique-nique ou un fika pour profiter du lac ou de la pelouse du château en toute liberté, mais il est aussi possible de faire une pause à la terrasse d’un des cafés de l’itinéraire, au château ou au jardin botanique.

Parcours

Durée totale : en raison des nombreuses pauses possibles, difficile d’évaluer un temps global, mais compter au minimum 1 heure pour aller au château (avec les 3 arrêts sur la route) et entre 3 et 4 heures pour la boucle complète.

Le départ se fait depuis la marina et l’hôtel-restaurant Stallmästaregården, à la pointe Sud du lac Brunnsviken. Pour rejoindre l’entrée principale du parc Hagaparken côté centre ville de Stockholm : emprunter le passage piéton qui traverse Sveavägen, en venant d’Odenplan (via Norrtullsgatan) ou de Fridhemsplan/Sankt Eriksplan (via Sankt Eriksgatan).
L’itinéraire suit autant que possible les rives du lac d’eau saumâtre Brunnsviken (relié à la mer par un canal), avec une escapade en aller-retour au château d’Ulriksdal.
Les points d’intérêt majeurs du parcours sont numérotés dans le texte et sur la carte.
Depuis le restaurant [1], prendre le large chemin de terre vers la gauche (en étant face au lac) en faisant attention aux promeneurs à pieds et à pattes !
Après avoir perdu de vue l’eau, s’arrêter au pont (sur la droite) dont le portail est ouvert au public de 11h à 17h seulement : ce premier arrêt permet d’aller à la découverte du pavillon chinois (Kinesiska Paviljongen) [2], qui se trouve sur une petite colline, à gravir à pied ! Un lieu paisible et exotique, caché au milieu des arbres.
En selle pour la deuxième étape, à seulement quelques coups de pédale : un ponton ! [3]
La vue embrasse de gauche à droite le pavillon — jaune — de Gustav III, le temple de l’Écho (prochaine étape [4]) à peine visible, le Naturhistoriska riksmuseet (dans l’alignement du ponton) sans oublier les nombreux canards et les kayakistes !
Continuer ensuite le long du lac et s’en éloigner légèrement pour prendre le chemin qui passe juste devant le pavillon jaune (Gustav III’s Paviljong). Contourner le bâtiment pour prendre l’allée qui longe les grilles, vers la droite, et monter au pavillon de l’Écho [4]. Derrière les grilles se trouve le château de Haga (Haga Slott), résidence de la princesse héritière Victoria.
Rejoindre le chemin principal au bord du lac et continuer jusqu’au carrefour suivant [5], après une courte montée, au niveau de la petite marina Haga Båtklubb.
Le chemin le plus facile consiste à tourner le dos au lac et gravir la côte, passer devant l’entrée de Fjärilshuset et un parking visiteurs, pour arriver à un échangeur : prendre alors la piste cyclable à droite, direction Sollentuna, jusqu’à retrouver le lac.
L’autre option (en vélo mixte ou VTT) consiste à continuer au bord de l’eau et prendre à droite le chemin plus étroit fléché hälsans stig (parcours de santé) qui longe d’abord la marina puis se faufile entre les arbres. Après avoir passé le Radisson — qui a récemment honteusement fait couper les arbres pour donner une vue à sa terrasse — le parcours devient plus délicat avec des racines et des pierres, avant de rejoindre la piste cyclable, le long de l’autoroute.
Au carrefour suivant, continuer à droite pour rester sur le rivage, puis prendre le passage à gauche sous la voie rapide [6] en suivant le panneau Sollentuna et Ulriksdal slott. Suivre la signalisation et traverser les jardins ouvriers.
Après une montée et une descente, garer son vélo et continuer à pied [7] : les vélos sont interdits dans le parc du château !
Le parc de l’Ulriksdal Slott abrite notamment l’Orangerimuseet et l’Ulriksdals Slottscafé avec terrasse et tables sur la pelouse.
©F.EDDE
Reprendre son vélo et pour avoir un autre point de vue, suivre le chemin à gauche de la chapelle et monter sur l’embarcadère. Faire demi-tour, gravir la côte, traverser les jardins ouvriers et revenir au tunnel [6] : pour ne pas en faire plus, tourner à droite et revenir au point de départ par le même itinéraire. Pour les autres, tourner à gauche et s’attaquer à une montée assez raide.
Passer au milieu des immeubles de bureau et suivre les panneaux avec un cycliste Nationalstadspark. Après un passage dans une rue puis un chemin de terre, au bout de la barre du petit immeuble et ses cerisiers, ne pas louper le panneau et tourner à gauche ! Prendre ensuite à droite, pour passer sous les ponts ferroviaire et routier [9]. Des panneaux proposent soit de continuer en face direction Stocksundstorp soit de tourner à droite direction Täby. Pour les plus curieux, ne pas tourner à droite tout de suite et faire un aller-retour tout droit jusqu’à l’île de Bockholmen [10]. L’île est sans grand intérêt pour un cycliste, les chemins se terminant rapidement en cul-de-sac mais la marina est charmante, en été, et de nombreux kayaks empruntent le canal.
De retour au [9], prendre donc la piste cyclable direction Täby, et juste après le pont prendre le chemin de terre à gauche, descendre avec prudence et passer sous le pont (c’est étroit mais ça passe !)
Après une belle montée sous les arbres, rejoindre une route et tourner à droite au carrefour suivant pour atteindre Bergianska trädgården [11].
Laisser son vélo près du parking et commencer l’exploration à pied du jardin botanique en se laissant guider par les panneaux : jardin japonais (japanska dammen), serre (victoriahuset), belvédère avec des airs de Riviera avec sa balustrade blanche et son pin (italienska terrassen).
©F.EDDE
Sans oublier une pause gourmande ou rafraîchissante au café Gamla orangeriet.
Reprendre son vélo, et à la sortie du parking, longer à droite la voie ferrée et après une montée — assez raide ! — parvenir au pont de la station de train Universitetet [12]. Prendre alors à droite, puis le chemin de terre à gauche, direction Frescati Hage et Kräftriket.
Après un dur mais beau passage sous les pins, arriver à la plage de Brunnsviksbadet [13] !
En face, de l’autre côté du lac, il est assez facile de reconnaître le ponton [3].
Il suffit désormais de suivre le rivage, passer devant le Brunnsvikens Kanotklubb, emprunter pour un court moment la piste cyclable qui longe la voie rapide, et tourner à la barrière, à droite sur Brunnsviksvägen. Continuer jusqu’à retrouver le point de départ [1] !

Nos autres idées “rando vélo” à Stockholm

Nos idées “rando urbaine” à pied à Stockholm

Nos idées rando à pied autour de Stockholm

A propos Fabrice E 162 Articles
En Suède depuis quelques années, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.