Mettez les petits plats suédois dans les grands pour la Saint-Valentin

Bol de bonbons en forme de coeur
©Lieselotte van der Meijs

Même si vous n’adhérez pas complètement au concept du 14 février, difficile d’échapper à la Saint-Valentin ! Cette année, donnez de votre personne en cuisine, mettez-vous aux fourneaux, et bousculez les codes. Une jolie table, une belle nappe, des chandelles, une rose dans le soliflore, deux coupes de crémant ou de champagne et à vous de jouer ! C’est côté cuisine que ça se passe, et c’est 100 % succès et 100 % suédois ! Pour twister vos papilles, la Suède en Kit partage son menu typique, facile à réaliser, en version “chic pas cher”, pour ceux dont l’escarcelle est plus rebondie, une version upgrade glamour à souhait, et bien sûr l’incontournable version végane et sans lactose.

L’entrée : une coupe Skagen

Hors d’œuvre emblématique de la côte Est, le célèbre toast Skagen décliné ici en coupe ou verrine, doit son nom à un petit port de pêche situé aux confluents des courants de la Mer du Nord et de la Baltique mais également à un courant pictural scandinave passionné par la lumière envoutante de l’extrême pointe danoise.

Pour réaliser cette entrée, il vous faut :

  • 1 échalote ou un petit oignon rouge
  • 1 quartier de pomme verte ou acidulée
  • quelques brins d’aneth frais ou de l’aneth séché/congelé
  • 125 g de crevettes entières ou aubergines marinées
  • 1 boîte de ishavsrom (œufs de poisson qui ne déteignent pas !)  ou tångkaviar 
  • 0,5 dl de crème fraîche ou crème de soja ou d’avoine
  • 2 c. à s. de mayonnaise (à défaut une de moutarde)
  • une giclée de citron et un peu de son zeste (ou du gingembre), sel, poivre
  1. Hacher finement l’échalote et l’aneth, réserver 2 jolis brins pour la présentation.
  2. Décortiquer et couper en petits morceaux les crevettes, en garder 6 entières pour le dressage.
  3. Mélanger les crevettes, l’échalote, l’aneth, la crème fraîche et la mayonnaise dans un bol. Ajouter les œufs de poisson, le zeste de citron râpé, goûter et assaisonner avec le jus de citron, le sel et le poivre.
  4. Répartir le mélange dans 2 verres à pied, garnir avec les crevettes entières et un plumet d’aneth, ou quelques pétales de rose – comble du romantisme, les roses sont comestibles !

Version chic et glam : ajouter des œufs de truite forellrom ou d’ablettes lojrom, des lamelles de saumon fumé et servir avec une chips de parmesan.

Version végane : remplacer les crevettes par des aubergines marinées en cubes et tångkaviar.

Skagenröra
©Azusa Tamaru

Le plat principal : renne aux airelles et aux chanterelles

Un enchantement gustatif venu du grand Nord qui rassemble sur une assiette : l’or jaune des bois, les baies rouges si chères à la gastronomie suédoise et la viande de renne faible en lipides, reconnue comme un délice à la saveur sauvage très originale.

Pour réaliser ce plat, il vous faut :

Renskav
©S Renard
  • 1 paquet de renskav 240 gr (viande de renne en fines lamelles congelées)
  • 2 échalotes finement hachées
  • 100 g chanterelles congelées ou de cèpes (séchés ou frais)
  • 1 morceau de beurre (environ 20 g) et un peu d’huile
  • 2 cuillères à soupe de fonds de veau (kalvfond ou vildfond)
  • 1 dl de crème à fouetter (vispgrädde)
  • 2 dl de crème fraîche
  • 2 pommes coupées en cubes
  • sel, poivre, 4 baies de genièvre écrasées, du persil frais
  1. Dans une grande poêle, faire revenir les échalotes dans le beurre et l’huile.
  2. Ajouter les morceaux de viande, les séparer et les retourner, s’ils ne sont pas décongelés.
  3. Faire suer les chanterelles dans une autre casserole pour éliminer le liquide, puis revenir dans un peu de beurre, avant de les ajouter à la viande.
  4. Mettre également les morceaux de pomme dans la poêle et laisser cuire à feu doux quelques minutes.
  5. Ajouter la crème et le fond de veau, puis l’assaisonnement, sel poivre, genièvre et persil ciselé.
  6. Servir avec des pommes de terre en robe des champs et des airelles rouges décongelées, une petite salade, le tout joliment dressé sur vos plus belles assiettes.

Pour une version chic et glamour : miser sur du filet de renne (renfilé, acheté aux halles), des champignons des bois frais, un gratin dauphinois au fromage Västerbotten et ajouter un soupçon de cognac ou calvados dans la sauce.

Version végane : des sojabites, des filets de korn et deux jolis portabello.

Renskav, gratin de pommes de terre et airelles
©Azusa Tamaru

Le dessert : des cœurs en chocolat

Pour le dessert, à partir du grand classique kladdkaka, découper 2 cœurs à l’aide d’un emporte-pièce, entourer de framboises fraîches et garnir de crème fouettée. Retrouver notre recette ici.

Pour la version chic et ultraglamour, si vous habitez à Stockholm : passer chez Fosch ! 

 

♥♥♥ Bon appétit et excellente soirée ! ♥♥♥

A propos Sylvie R 157 Articles
En Suède depuis plus d' une trentaine d'années, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après trois décennies comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, je suis doula, coach de grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.