Le personnummer

Pancarte enneigée
© Helena Wahlman/imagebank.sweden.se

Le personnummer (numéro national d’identité) est le sésame qui ouvre toutes les portes en Suède : administrations publiques, banques, assurances, opérateurs téléphoniques, salles de sport etc., tous ne jurent que par le personnummer. C’est une sorte de numéro de sécurité sociale amélioré, que tout Suédois peut prononcer dans son sommeil, presque plus naturellement qu’un numéro de téléphone. Tout détenteur de personnummer est automatiquement inscrit à l’état civil suédois. Il donne accès à la sécurité sociale suédoise et facilite les relations avec les administrations suédoises. En résumé, sans personnummer, vous n’existez pas.

 

Un peu d’histoire

C’est à la fin du XVIIe siècle que le personnummer voit le jour. C’était alors l’église (protestante) qui se chargeait du recensement de la population, entre autre pour faciliter la collecte des impôts et pour évaluer combien de soldats pouvaient être réquisitionnés en cas de guerre. En 1749, on met en place un système plus rigoureux et centralisé grâce à la la création du premier institut de statistique officiel au monde : Tabellverket, connu aujourd’hui sous le nom de Statistiska Centralbyrån. C’est dans ce contexte-là que le personnummer voit le jour en 1946.

Ce personnummer, sous sa première mouture, n’est alors composé que de 9 chiffres : les six premiers correspondent à la date de naissance, sous la forme AAMMJJ, et les trois derniers, séparés de la date de naissance par un tiret, indiquent le lieu de naissance ainsi que le sexe juridique de la personne : impair pour les hommes, pair pour les femmes. En 1967 apparaît un dixième chiffre, calculé d’après l’algorithme de Luhn, qui permet de contrôler qu’aucune erreur aléatoire ne se glisse dans le personnummer.

Depuis le 1er juillet 1991, l’Église est séparée de l’État, qui récupéra donc la responsabilité du recensement de la population suédoise.

Pour éviter une pénurie de personnummer, les trois chiffres suivant la date de naissance ne correspondent plus aujourd’hui au lieu de naissance. Mais cela ne suffit pas : on a donc décidé de réutiliser les personnummer de personnes décédées quand besoin est.

Logo Skatteverket

Comment obtenir un personnummer

Plusieurs démarches sont possibles, selon la situation professionnelle ou la raison du déménagement en Suède. Il y a néanmoins des conditions préliminaires qui s’appliquent dans tous les cas : il faut pouvoir prouver son identité soit à l’aide d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport, attester de son statut civil (célibataire, marié, veuf…) et enfin prouver que l’on va rester au moins un an en Suède.

Si vous venez travailler dans une entreprise suédoise, il vous faudra fournir une preuve d’embauche (anställningsbevis) qui montrera que vous resterez plus d’un an.

Si vous souhaitez créer votre propre entreprise en Suède, il vous faudra en prouver l’existence dans le cas où l’activité a déjà commencé ou apporter des documents mettant en évidence les préparatifs du lancement: locations de locaux, numéro d’enregistrement à Skatteverket (Agence des impôts).

Si vous êtes étudiant, il faudra prouver que vous suivrez des cours pendant toute une année scolaire.

Si vous comptez vivre grâce à vos propres revenus (retraites, pensions…), il faudra prouver un revenu mensuel suffisant (de l’ordre de 10 000 sek, soit environ 1 100 euros/mois) ainsi qu’un relevé de compte.

Enfin, si vous rejoignez un membre de votre famille déjà installé en Suède et qui a auparavant obtenu le droit de résidence, il faudra prouver le lien de parenté.

Il n’est pas possible d’obtenir un personnummer en tant que demandeur d’emploi, car le droit de résidence est alors limité à six mois. Dans certains cas, il est possible d’obtenir un samordningsnummer. On l’accorde par exemple aux personnes étrangères qui travaillent temporairement en Suède, aux frontaliers, aux étudiants qui restent mois d’un an, aux personnes qui sont propriétaires d’une résidence secondaire en Suède ou d’une voiture portant une plaque d’immatriculation suédoise, qui ont besoin d’un permis de conduire suédois, qui sont poursuivis en justice ou en prison en Suède.

 

Le saviez-vous ?

  • On garde le même personnummer toute sa vie, même si l’on quitte la Suède pour vivre à l’étranger et puis que l’on y revienne. Il suffit alors de le réactiver.
  • Un enfant suédois reçoit son personnummer dans les minutes qui suivent l’accouchement avant même que ses noms soit déclarés à Skatteverket. (Les parents ont trois mois pour le faire.)
  • Le tiret entre la date de naissance et les 4 derniers chiffres se transforme en + quand son détenteur devient centenaire.

Plus d’information sur le personnummer ici (en anglais).

 

Cet article est une variante d’un article publié auparavant sur lepetitjournal.com/stockholm.

A propos Vincent L 4 Articles
Arrivé en Suède il y a 3 ans et demi pour un double diplôme à KTH, je travaille aujourd'hui en tant que consultant en qualité. J'aime beaucoup découvrir de nouvelles cultures et échanger sur pleins de sujets. Mes sujets favoris sont tout ce qui a trait à la technique ou la technologie ainsi que la musique ou encore les sorties, surtout gustatives.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*