Les faux-amis de la langue suédoise

La langue suédoise a beaucoup emprunté au français, aussi des mots comme restaurang ou apanage seront une aide bienvenue tant aux touristes de passage qu’aux étudiants de la langue de Strindberg.

Mais attention aux faux-amis, ces mots dont l’élocution paraît familière aux francophones mais qui en réalité ont un sens différent en suédois. Revue illustrée avec dix exemples pour éviter les impairs !

1. Disk (« disque »)

Difficile d’imaginer que ce mot bien innocent ne désigne pas dans la langue suédoise un objet de forme circulaire mais la vaisselle sale ! D’où le verbe att diska qui signifie faire la vaisselle.

Source ©https://www.maison-travaux.fr

2. Konduktör (« Conducteur »)

Dans le contexte ferroviaire suédois, un konduktör (ou tågmästare) n’est pas aux commandes de la locomotive mais en cabine où il s’occupe du bien-être des passagers et du contrôle de leurs billets.

En France on parlait autrefois de « chef de train » pour cette fonction mais aujourd’hui plus familièrement de contrôleur.

Source ©https://www.jarnvagsmuseet.se/

3. Miljö (« Milieu »)

L’homonymie du mot miljö est trompeuse car il désigne en suédois l’environment et non la position centrale qui se dit mitten. D’où le nom Miljöpartiet pour le parti politique suédois écologiste.

Source ©https://www.skogsstyrelsen.se/

4. Provision

Vous n’en trouverez ni dans le garde-manger ni dans votre épicerie, la provision en suédois désigne la commission que touche par exemple un commercial lors de l’aboutissement d’une vente.

Photo ©Anders Wiklund/TT. Source svd.se

Les comptables se méfieront eux aussi.

L’auteur de l’article peut en témoigner lorsqu’il a causé une totale incompréhension en suggérant à la trésorière d’une association de prévoir une provision (en comptabilité, une charge probable à supporter dans un avenir plus ou moins proche) pour faire face à la future franchise de l’assurance liée à un accident matériel.

La personne en question pensait que j’envisageais purement et simplement de me rémunérer sur le dos de l’association !

5. Gasol (« gas oil »)

L’ami des campeurs et du barbecue trompe son monde, gasol désigne en effet en Suède le propane liquéfié et non le carburant liquide propre aux moteurs diesel.

Photo ©Pricerunner.se

6. Jour

Ne soyez pas étonné si vous voyez en Suède les jourbilar rouler principalement de nuit. Et oui, jour en suédois signifie astreinte ! Le mot suédois qui désigne une journée est dag.

Photo ©https://www.stockholmvattenochavfall.se/

7. Kaka (hum…)

Il ne s’agit ici nullement d’un obscur penchant scatologique, le kaka suédois désigne tout simplement une petite pâtisserie ou confection.

Un sockerkaka typique. Photo ©https://www.kungsornen.se/

8. Tårta (« tarte »)

Nulle règle sans exception, la tårta suédoise n’est pas une tarte mais un gâteau composé de plusieurs couches de crème et de biscuit.

La plus connue est la fameuse princesstårta verte dont les mauvaises langues disant qu’elle requiert le plus souvent un chariot-élévateur pour l’amener à table.

Photo ©Nurlan Emir/https://www.tasteline.com/

Donc s’il n’a pas assez de couches pour en faire une tårta, un gâteau est un kaka, compris ?  Et même si la tårta contient du c..a comme celles au Daim d’IKEA en 2013, cela reste malgré tout une tårta. Vous suivez toujours ?

9. Byrå (bureau)

L’homonymie parfaite du mot byrå peut facilement piéger car il correspond en réalité à une commode !

Le byrå (commande) MALM d’IKEA qu’on ne présente plus. Photo ©IKEA.se

Pourtant on parle bien de detektivbyrå (bureau de détective) et une entreprise de pompes funèbres s’appelle en Suède un begravningsbyrå.

10. Dialekt (« dialecte »)

Voici pour finir un mot plein d’ambiguïté.

Il a étymologiquement le même sens qu’en français mais il désigne par extension l’accent régional d’un locuteur suédophone. Par exemple, on dit d’une personne de Scanie qui parle avec un accent qu’elle a un skånsk dialekt même si elle n’utilise aucun mot propre à la région.

Pour parler par exemple d’une personne étrangère qui parle le suédois avec un accent, on utilisera le mot brytning . Ce mot s’utilise quand une personne parle une autre langue que celle maternelle avec des sons, un rythme et/ou une intonation différents.

Source ©https://www.schoolido.se/

 

 

A propos Emmanuel RC 14 Articles
Français vivant à Stockholm depuis 2012, mes sujets de prédilections sont l'entrepreneuriat, la vie politique locale et internationale ainsi que le décodage de l'administration suédoise. Passionné par l'univers du vin, j'anime régulièrement à travers ma société Vinologie des dégustations et imports privés de vins français.

3 Commentaires

  1. J’ajouterais à cette liste ”servett” qui est une petite serviette en papier et non une serviette de bain (handduk)
    Il m’est arrivé de sortir de la douche et de demander ”kan du ge mig en servett?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.