Comment adapter votre CV pour le marché suédois ?

Si vous cherchez en emploi en Suède, deux outils sont essentiels : un CV et un profil LinkedIn à jour. La structure et le contenu sont globalement les mêmes pour les deux. Comment adapter votre CV au marché du travail suédois ? Qu’attendent les recruteurs locaux ? Tout d’abord, sachez que les règles de base s’appliquent également ici. Votre CV doit être clair, en lien avec le poste que vous cherchez et sans faute d’orthographe. Il y a tout de même quelques subtilités locales. Voici donc quelques conseils.

Rédigez un CV structuré, concis et plaisant à regarder

Au pays du design minimaliste, présentez un CV épuré et synthétique. Evitez les couleurs et polices multiples, marquez bien les différents paragraphes et faites bon usage de l’espace.

Les Suédois aiment la simplicité et la franchise. Ne gardez que l’essentiel, et détaillez seulement les expériences en lien avec le poste auquel vous postulez. Utilisez une liste à puces plutôt que des phrases et soyez avares de mots.

1 ou 2 pages ? Si vous avez plus de 10 ans d’expérience, vous avez sûrement suffisamment de contenu pour rédiger 2 pages. Sinon, essayez de vous en tenir à une.

Donnez un minimum d’information sur votre identité

Mettez vos coordonnées en haut de page, et limitez vous à :

  • Prénom, nom (dans cet ordre)
  • Adresse postale (si vous en avez une en Suède, sinon ne mettez rien)
  • Numéro de téléphone (de préférence un numéro suédois pour montrer que vous résidez sur place)
  • Adresse email
  • Lien vers votre profil LinkedIn

Les recruteurs n’ont pas besoin de connaitre votre date de naissance, votre âge, votre nationalité, votre situation familiale, et si vous avez le permis (sauf si c’est demandé dans l’offre).

Faut-il mettre une photo ou pas ? Les experts sont divisés sur la question. Si vous pensez que votre look ne doit pas être un critère de recrutement, n’en mettez pas. Dans tous les cas, si le recruteur veut voir à quoi ressemble votre belle frimousse, il/elle peut vous admirer sur LinkedIn (ou vous inviter à un entretien).

Mettez vos expériences professionnelles  et personnelles en valeur

Les Suédois attachent plus d’importance à votre expérience professionelle qu’à votre formation. Mettez donc vos emplois passés avant vos diplômes – sauf si vous sortez juste de l’université et avez peu travaillé.

Listez vos emplois en ordre chronologique, en commençant par le plus récent, avec les dates et le lieu. Si vous avez travaillé dans des villes inconnues hors de France, mettez juste le pays. De même, si vos employeurs passés sont méconnus en Suède, pensez à mettre en valeur les aspects importants pour votre candidature (l’industrie, le type/taille d’entreprise, le chiffre d’affaires…). Demandez-vous quelles informations pourraient être intéressantes pour le recruteur.

Utilisez un vocabulaire simple, facile à comprendre. Évitez les termes techniques et les abréviations. Détaillez seulement les postes en lien avec ce à quoi vous postulez.

En Suède, les recruteurs prennent en considération la personne dans son entièreté : vos compétences mais aussi vos qualités personnelles intéressent les entreprises. Pensez à mentionner si vous avez fait une pause pour voyager, vous occuper de vos enfants, si vous êtes bénévole dans une association ou avez d’autres responsabilités en dehors du boulot.

©pexels.com

Rédigez votre CV en anglais, et en Suédois seulement si vous le parlez

Pour travailler en Suède, vous devez au moins parler anglais. Rédigez donc votre CV en anglais.

Si vous ne parlez pas suédois, ne postulez pas à des offres où cette langue est demandée. Ne perdez pas de temps à faire traduire votre CV si vous ne pouvez pas passer un entretien en suédois.

  

Simplicité, authenticité et clarté sont donc les maitres-mots du CV en Suède. N’en faites pas trop, restez humble. Les Suédois valorisent plus la réussite collective que personnelle. Relisez notre article sur jantelagen pour en comprendre la raison.

Bon courage et bonne chance pour votre recherche d’emploi. Lorsque vous aurez décroché un entretien, prenez le temps de lire notre article sur le sujet pour vous y préparer.

 

 

Pour plus d’infos et de soutien, n’hésitez pas à me contacter : trouvez un travail épanouissant et boostez votre carrière avec un coach professionnel français, en Suède.

A propos Christelle P 19 Articles
J'ai quitté la France en 2005 et, après un long séjour en Angleterre je me suis installée à Stockholm en 2013. Vivre hors de France est riche et passionnant, et je suis ravie de partager ici mon experience. Je suis coach professionnel diplômée, et j’aide les francais et anglophones, à trouver un travail, changer de carrière ou tout simplement à s’épanouir et atteindre leurs objectifs professionnels.

5 Commentaires

  1. Il faut aussi mentionner des références de vos anciens jobs. Un recruteur risque des les contacter pour en savoir plus.

      • J’avais plus l’impression qu’il fallait le mettre directement sur votre CV avant de l’envoyer et de prévenir vos contacts qu’ils risquent d’etre appeler.

  2. Bonjour, je viens de commencer l’apprentissage seule du Suédois. Je souhaite m’installer là bas d’ici 2 à 3 ans, le temps de maîtriser la langue. Je ne parle pas très bien l’anglais par contre. Cela peut-il être un problème pour le milieu professionnel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.