Vinterviken, de la dynamite !

©Noémie Green

Vinterviken (ancienne orthographe Winterviken) est une baie d’Östra Mälaren et une vallée avec un parc associé dans le district d’Aspudden à Stockholm. La zone borde Gröndal. Le viaduc Blommensberg d’Essingeleden s’étend sur la partie est de Vinterviken. Vinterviken est dominé par les installations d’Alfred Nobel, où diverses formes d’activité industrielle ont été menées jusqu’aux années 1980. 

De 1 865 à 1921, Nobel et l’entreprise Nitro

©Noémie Green

C’est en 1865 que toute la zone a été achetée par Alfred Nobel, qui a déménagé de Södermalm parce que ces essais devenaient trop dangereux pour le public. A Vinterviken, il installe une usine et teste avant tout la fabrication de la dynamite. L’emplacement a été choisi avec soin, dans une vallée étroite entourée de hautes montagnes avec des forêts et une connexion directe au lac Mälaren. Les propriétaires des environs de Vinterviken, Aspudden, Blommensberg, Mörtviken et Örnsberg n’avaient aucune objection à ce qu’une usine d’explosifs soit construite. Une fois l’achat terminé, le matériel a été déplacé dans une écurie, une serre est devenue un laboratoire. Au début, Alfred Nobel lui-même était PDG, ingénieur d’exploitation, correspondant, trésorier et agent de publicité. Dans les années 1866-1875, Alarik Liedbeck, qui a également participé à la construction de l’installation, a servi de contremaître. Liedbeck est devenu le plus proche collaborateur de Nobel. En 1865, Nobel quitte la Suède pour Hambourg. Il découvre que le sable de Krümmel convient à la production de dynamite, il y fait construire une installation similaire à Vinterviken, ainsi que son propre laboratoire et sa résidence privée. Il  continue à visiter l’installation de Vinterviken.

Des explosions mortelles

©Noémie Green

Plusieurs graves explosions ont lieu jusqu’au tournant de 1900, malgré cela, des bâtiments d’usine, des fosses de mine (pour les expériences de dynamitage), des entrepôts, un port et des logements sont construits, ainsi qu’une grande jetée où les marchandises sont transportées sur une étroite voie ferrée. Nobel n’a jamais quitté l’entreprise de Vinterviken, il est resté en contact constant avec la direction de l’entreprise et par le biais de visites.

En juin 1868, une grande explosion se produit dans le laboratoire, tuant 14 ouvriers. L’accident est le plus important de l’histoire de Vinterviken. En 1874, l’usine explose à nouveau et 12 personnes meurent. À la fin du XIXe siècle, en raison des risques d’accidents, il a été décidé de déplacer les entrepôts de dynamite dans une zone forestière de l’actuelle municipalité de Botkyrka, rebaptisée Vinterskogen qui a été utilisée jusque dans les années 1970.

La fabrication d’explosifs s’est poursuivie à Vinterviken jusqu’en 1921, mais Nitro Nobel AB a continué quelques opérations jusque dans les années 1980. En raison des accidents survenus à l’usine, des fosses de mine ont été construites où les différentes étapes de la production de dynamite ont été divisées. Certaines de ces fosses de mine ont également été construites dans la roche. Les fosses de souffle de Nobel des années 1870 sont devenues un site antique légalement protégé en 1995. Dans les années 1950 et 1960, AB Atomenergi, alors propriété de l’État, a réalisé une certaine production de combustible nucléaire dans la région.

De 1998 à 2008 : Skulpturens Hus

Après la fermeture complète de l’entreprise, le bâtiment est tombé en ruines. Dans le cadre de l’évènement « Stockholm, capitale de la culture de 1998 « Stockholm som Kulturhuvudstad 1998″, l’ancien bâtiment « Syran » (acide en suédois) a été rénové et nettoyé par la ville de Stockholm afin d’accueillir Skulpturens Hus pendant une période d’environ dix ans.

©Noémie Green

Depuis 2008, restaurant, fêtes et conférences

©Noémie Green

Depuis 2008, le célèbre chef suédois Markus Aujalay et sa femme Erika Michael dirigent et possèdent le bâtiment qui abrite une belle salle des fêtes , un café et un restaurant (Festvåning – Café och Konferens). Ces bâtiments uniques sur le plan historique  sont désormais préservés et portent la désignation K-märkt.  Le Kulturmärkning (marquage culturel) assure la protection des bâtiments et de la zone dans les futurs plans urbains de Suède.

 

© Noémie Green

… Et autres activités

Des kayaks peuvent être loués en face du restaurant, dans la boutique Söder Kajak.

Le trädgårdscafé de Vinterviken, situé à 2 minutes de l’ancienne usine Nobel, est une oasis de verdure super agréable pour un déjeuner ou un fika.

Et depuis août 2022, un bastu a été aménagé dans la petite baie de Vinterviken. Pour prétendre à un sauna en pleine ville, encore faut-il être membre de l’association Stockholm sauna !

Comment s’y rendre ? 

En métro : 

De T.centralen, prendre le Tunnelbanans ligne rouge linje 13 en direction de Norsborg, et l’arrêt Aspudden.
Comptez environ 20 minutes dont 8 minutes de marche

En métro + bus :

Tunnelbanans ligne rouge 13 en direction de Norsborg ou ligne 14 en direction de Fruängen,
arrêt Liljeholmen puis bus 133 en direction de Ekensberg, hållplats B, descendre à Mörtviken.

En bâteau : 
Comptez environ 20 minutes (dont 3 minutes de marche).

Charterbåt de Rederi Stockholms Ström – www.stockholmsstrom.se

Départs de :

. Stadshuskajen : toutes les 30 minutes

. Nybrokajen : toutes les 90 minutes

A propos Noemie G 40 Articles
Arrivée à Stockholm en 2006 pour un Volontariat International en Entreprise, j'ai ensuite monté une école de langues, 123 Voilà ! Maman de deux franco-suédoises, j'ai à coeur de mettre à profit mon expérience et de partager mes impressions sur la Suède, conseils et idées de sorties !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.