Les 10 commandements des vacances en France

©Pixabay

À quoi ressemblent vos vacances en France ? Entre course contre la montre et dégustation gastronomique en continu (appelée communément gavage), préparez à la fois votre mental et votre estomac !

1- Un planning de ministre, tu auras : dentiste, médecin, coiffeur, amis, visites de la grand-mère à la maison de retraite, des jumeaux de un mois chez le cousin ou encore de la nouvelle cuisine de sa tante… Au secours ! Qui n’a jamais ressenti le besoin urgent de partir en vacances lors de ses vacances en France ?
La spontanéité qui vous manque tant en Suède sera le pire cauchemar de votre planning surchargé.

2- Tes kilos superflus, tu traqueras : hébergé par des amis ou la famille, laissez en Suède shampoing, gel douche et dentifrice, apprenez à voyager léger avec deux slips et deux tee-shirts et faites tourner le lave-linge. Votre objectif : un maximum de place et un minimum de kilos pour revenir les bras, ou plutôt les valises, chargées de provisions, avec vin et fromage en tête de liste. Chaque année, un Français consomme 26 kg de fromage, sachant qu’un bagage en soute est limité à 20 kg… combien de fois devez-vous aller en France au cours d’une année ?

Et…

3- Des kilos, tu prendras : croissant(s) pur beurre au petit-déjeuner, entrée/plat (en sauce)/dessert au déjeuner, apéritif, dîner arrosé. Chaque rayon du supermarché, chaque vitrine de boulangerie, chaque menu de restaurant est un appel à la tentation. Heureusement les vacances, c’est fait pour profiter de la vie, y compris des desserts Bonne Maman.

4- Les clichés, tu combattras : non il ne fait pas -40 degrés à Stockholm en hiver,  non les Suédois ne sont pas tous blonds aux yeux bleus, non vous ne mangez pas que du hareng et des boulettes, non il ne fait pas nuit à 14h en hiver… Seulement 15h !

5- Du cash, tu réutiliseras : la France est loin d’être un pays cash-free. En Suède, vous avez votre carte bancaire glissée dans la coque de votre portable, en France n’oubliez pas de ressortir/ne sortez pas sans votre porte-monnaie. À la boulangerie ou au supermarché, le paiement en carte ne sera pas autorisé en-dessous de 5€ (voire 10).

6- De grands moments de solitude, tu vivras : au cours d’une discussion avec vos amis, vous aurez parfois l’impression d’être déconnecté et de sortir d’hibernation. L’expression à la mode et l’actualité musicale ou télévisuelle française n’ont pas — heureusement — franchi les frontières : Benjamin Biolay est juré de la Nouvelle Star, Valérie Damidot a arrêté de maroufler sur M6, Bouba n’est plus « le petit ourson » de votre enfance (génération années 80) mais un chanteur de rap (avec deux o), les anges font de la téléréalité… et savez-vous ce qui est jaune et qui attend ?

7- Pour Crésus, tu te prendras : un verre de vin, un café, un plat de viande au restaurant, un gâteau… tout semble incroyablement peu cher comparé aux prix suédois. Allez, soyez généreux et payez votre tournée ! À moins que vous ayez oublié cette habitude…

8- Un ambassadeur, tu deviendras : si en Suède vous trouvez que la nourriture et la vie sociale (au hasard) sont tellement mieux en France, de retour au bercail vous retournerez votre veste — H&M — et ferez la promotion du mode de vie au royaume, à votre grande surprise. « Qu’est-ce que c’est sale ici ! » , « Pourquoi les gens sont si énervés ? », « Quoi, tu finis le boulot à 19h ? »,  « Y a pas le wi-fi dans le train ? », « Comment tu fais pour vivre avec un supermarché qui ferme à 19h en semaine et le dimanche ! », « Tu veux que je te fasse un chèque ? T’as pas Swish ?! »…

9- Ton manque de sociabilité, tu combleras : la boulangère, le serveur, le vendeur, le voisin… toute personne un peu souriante et agréable devient automatiquement un interlocuteur privilégié pour échanger quelques mots et même se permettre des plaisanteries. Le Hej poli suédois se transforme facilement en France en une discussion spontanée, que vous aurez le plaisir de faire durer !

10- À baiser, tu recommenceras : fini les kram, retour au contact buccal pour se dire bonjour et au revoir. Si en Suède vous vous demandez toujours comment réaliser correctement un « hug » — ni trop court, ni trop serré — revenu en France, votre instinct vous rappellera si vous devez faire la bise de gauche à droite et 2, 3 ou 4 fois…

Retrouvez les précédents 10 commandements :

A propos Fabrice E 85 Articles
En Suède depuis 3 ans, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

2 Commentaires

  1. T as oublié un truc qui m effare à chaque fois que je rentre : tu regardes les pubs et tu les trouves ultra sexistes 😕

  2. Ecraser par une voiture, tu te feras: tellement habitué à ce que les suédois s’arrêtent des qu’ils voient un piéton, tu t’engages sans regarder sur les passages piétons, comme d’habitude… et c’est le drame!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.