Norrköping, la Manchester suédoise vaut le détour

Norrköping
©VisitNorrköping

Norrköping, grande ville de l’Östergötland, dont la silhouette identitaire est profondément marquée par son passé dans l’industrie textile, est située à deux heures de route de Stockholm et accessible en train. Cette belle ville industrielle à l’architecture remarquable, mérite son surnom de “Manchester de Suède” et vaut le détour.

 

Ville d’eau et de textile

Le nom Norrköping induit l’existence d’un lieu de commerce (köping) situé dans le nord, à l’opposé de Söderköping (lieu de commerce du sud).

Fondée au Moyen-Âge au bord de la Baltique et sur les rives de l’embouchure du fleuve Motala ströms, source d’énergie pour les moulins à eau, Norrköping est mentionnée au XIIème siècle, grâce à l’église dédiée à Saint-Olof et obtient les droits de ville en 1384. Néanmoins, des pétroglyphes et gravures rupestres datés de l’âge de bronze et le site de tumulus de Fiskeby attestent de l’attractivité de l’endroit, bien avant.

C’est à Louis de Geer, dont la statue se dresse sur Gamla Torget, que Norrköping doit son essor au XVIIème siècle. L’homme d’affaires néerlandais crée alors un chantier naval, une usine d’armes, une usine de papier, et surtout, développe le textile, faisant de Norrköping la deuxième plus grande ville de Suède. Au XIXème siècle, plus de la moitié des vêtements en Suède sont produits à Norrköping. Mais dans les années 1970, la féroce concurrence étrangère réduit considérablement la place du textile et de ses usines.

Sommarlusthuset som Asklund flyttade 1868
©Micael Wahlberg/Norrköpings stadsmuseum

Ville historique tournée vers le futur

Le passé industriel subsiste dans l’architecture des bâtiments situés autour de Motala Ströms, offrant un paysage culturel et industriel historique, unique en Europe. Réhabilitées, ces imposantes constructions abritent maintenant le campus universitaire, un pôle scientifique d’entreprises innovantes et un centre culturel dominé par le fort intéressant Arbetets Museum, abrité dans Strykjärnet, le fer à repasser : le bâtiment, ainsi appelé vu sa forme, est situé sur une île au centre du fleuve ; il est aussi l’emblème industriel de la ville. Le bord de l’eau invite à la promenade et à la découverte du site, tout comme les nombreux petits cafés appellent à une pause méritée dans le charmant quartier de Knäppingsborg au cœur de la vieille ville.

© VisitNorrköping

Ville qui pique aussi !

Mais c’est pour la bonne cause : dans les jardins du parc Carl Johan, chaque année pendant quatre semaines en mai-juin, 25 000 cactus plantés spécialement pour honorer un événement passé, sont présentés au public depuis 1926 et attirent les curieux au-delà des frontières.

Norrköping cactus dans Carl Johans park
©VisitNorrköping

Plus d’information 

A propos Sylvie R 152 Articles
En Suède depuis plus d' une trentaine d'années, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après trois décennies comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, je suis doula, coach de grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.