Faire ses courses en Suède

Stora Coop Vastberga
© Coop

Se rendre dans un supermarché les premiers jours de son arrivée en Suède peut-être aussi déroutant qu’exotique. D’une part, car on ne connaît pas encore assez la langue pour pouvoir déchiffrer les étiquettes et les emballages, d’autre part, car on ne connaît pas les traditions alimentaires suédoises. N’ayez aucune honte : il est arrivé à tous les étrangers un jour de verser du filmjölk dans son café, et de se demander ce que pouvait bien être ce kaviar en tube. La Suède en kit vient à la rescousse pour vous tirer d’affaire !

Comment dit-on Carrefour en suédois ?

Hemköp Östermalmstorg
© Hemköp
Tout d’abord, comment s’appellent les supermarchés suédois ? Les deux chaînes les plus grandes sont ICA et Coop (ancien Konsum). Il existe différentes variantes en fonction de leur taille : ICA Supermarket, Kvantum, Nära, Maxi, et le petit dernier ICA To Go dans les gares pour acheter un truc à la va-vite avant d’attraper son train. Chez le concurrent : Coop Nära, Extra, Konsum, Forum ainsi que Lilla Coop, Coop et Stora Coop, une nouvelle « ligne » qui met le focus sur les produits bio. ICA Maxi et Coop Forum sont de très grands magasins, le plus souvent situés en bordure des grands axes de communication, pratiquement accessible seulement en voiture.

 

On trouve aussi des Hemköp et des Willys ainsi que deux chaînes discount : Netto et Lidl.

ICA et Coop proposent dans certaines boutiques aux clients de scanner leurs achats eux-mêmes grâce à des pistolets portables ; il faut avoir la carte de fidélité du magasin pour y avoir accès et le paiement ne peut se faire que par carte. Ces deux chaînes et Hemköp proposent également des caisses sans personnel, en libre-service : les clients scannent eux-mêmes leurs produits, payent par carte et peuvent ressortir du magasin en « blippant » le code-barre du ticket de caisse ; pratique pour les petits achats et si on ne veut pas faire la queue.

Le rayon pain — bröd

Pain dur levain bio
© Finn Crisp
Les « vraies » boulangeries qui vendent du pain frais au levain connaissent un essor depuis quelques années, mais jusqu’à récemment les Suédois se nourrissaient soit de pain dur, knäckebröd, du genre « pain Wasa » (que vous trouverez aussi sur les marques de Leksand, Finn Crisp, Pyramidbageriet), ou du pain « mou » emballé dans des sacs plastiques. Dans cette deuxième catégorie, on retrouve les marques Pågen, Fazer, Skogaholm, pour les pains pré-tranchés, et Polarbröd pour les pains polaires (plus ou moins épais).
La plupart des boutiques vend également du pain cuit sur place, tel des baguettes (qui risquent de vous décevoir), des ciabattas, des petites miches. Dans certains magasins un peu mieux achalandés, on peut trouver du pain au levain de chez Gateau par exemple.

Le rayon laitier — mejeri

Arla filmjölk
© Arla
Ce rayon est peut-être celui qui donne le plus le tournis au nouveaux venus. La grande marque suédoise s’appelle Arla, mais il existe aussi des marques locales. Commençons par le lait : il est pasteurisé (mais pas UHT) et homogénéisé, ne faites donc pas le plein avec 6 litres de lait d’un coup, il ne tiendra qu’une semaine et surtout, conservez-le au réfrigérateur ! Il existe un code-couleur : les briques bleues contiennent du lättmjölk, lait écrémé à 0,5 % de matière grasse, les briques vertes du mellanmjölk, du lait à 1,5 % de MG et les briques rouges du standardmjölk, à 3 % de MG. Si vous voulez absolument du lait pasteurisé UHT, cherchez celui où est inscrit långbarhet. Les briques, en Tetra Pak et dotées d’un bouchon en plastique (recyclé !), contiennent 3 dl, 5 dl, 1 l ou 1,5 l.
Les Suédois sont de gros consommateurs de lait — ils peuvent en boire aux repas — mais en même temps, nombre sont ceux qui ne tolèrent pas le lactose. C’est pourquoi vous trouverez sans problème des produits laitiers sans lactose, laktosfri, ou des laits végétaux : kokosmjölk, mandelmjölk, havremjölk, sojamjölk, pistaschmjölk etc.

Viennent ensuite les yaourts, yogurt. Gros choc culturel : les Suédois n’ont pas l’habitude de manger de yaourts comme les Français en dessert, mais plutôt le matin avec du musli, c’est pourquoi on trouve peu de pots de yaourt (marque Yoggi). La plupart se vend en brique d’un litre, et les goûts ne sont pas aussi diversifiés qu’en France. Vous en trouverez malgré tout à la fraise, jordgubb, à la vanille, vanilj, au miel, honung, à la mangue, mango, à la rhubarbe, rabarber ; mais la plupart sont en fait nature, naturel, grec, grekisk, ou turc, turkisk. Un produit courant sur la table de petit-déjeuner suédois est le filmjölk, une sorte de lait caillé ressemblant au kéfir, plus liquide que le yaourt. Il peut être aromatisé. À ne pas verser donc dans votre café du matin !

Du côté du beurre, smör, il y a le beurre normalsaltat, extrasaltat et ekologiskt. Les margarines au beurre en mélanges tartinables s’appellent : Bregott, Lätt & Lagom, Flora.

Le rayon charcuterie/viande — charkuteri/kött

Le jambon, skinka, suédois est tranché plus finement qu’en France, reconstitué et pressé, donc les tranches sont presque parfaitement rondes. Il existe cuit, kokt skinka, séché, torkad skinka, ou fumé, rökt skinka. Attention aux additifs (même du sucre) ! Pour être sur d’avoir un bon jambon, mieux vaut y mettre le prix…
La qualité des saucisses ou saucissons, korv, peut aussi varier énormément. Le pâté, pastej, se présente le plus souvent sous forme d’une pâte facile à tartiner, même si l’on peut en couper des tranches fines, traditionnellement déposées sur une tranche de pain avec des tranches de concombre ou de cornichons.

La viande de bœuf, nötkött, de porc, fläskkött, d’agneau, lammkött, ou de veau, kalvkött, se vend fraîche, soit à la coupe, soit déjà découpée, ou congelée. Si vous trouvez de la fransyska, n’en déduisez pas que les Suédois sont cannibales : il s’agit tout simplement du morceau de la longe, tranchée entre le bas de l’épaule et la queue de la bête.

Le rayon poisson/fruits de mer — fisk

Poisson
© Hemköp
C’est bien sûr là que vous trouverez du saumon, lax, sous toutes ses formes : frais (färsk), fumé à chaud ou à froid (varmrökt/kallröt), mariné (gravad). Mais aussi du sandre, gös, du flétan, hälleflundra, de l’aiglefin, kolja, de la baudroie (ou lotte ), marulk, du turbot, piggvar, de l’omble, röding, du cabillaud, torsk, du hareng, strömming ou sill etc. Les Suédois sont également friands d’oeuf de poisson, rom, et surtout du corégone blanc, löjrom ; celui provenant de Kalix, appellation protégée, est particulièrement prisé.

 

Du côté des fruits de mer, on trouve toujours des crevettes, räkor, et parfois des huitres, ostron. Ce rayon propose également des plats tous prêts, tel le traditionnel Skagenröra, et des sauces variées pour accompagner vos plats.

Le rayon fruits et légumes — frukt och grönsaker

Coop Konsum Sjöstaden
© Coop
Les Suédois sont de grands consommateurs de pommes de terre, potatis. Sachez faire la différence entre les mjölig potatis, pour la purée, les soupes, les fast potatis, pour les gratins, les pommes sautées et frites, et les bakpotatis, des pommes de terre énormes souvent préparées entières au four et fourrées d’un mélange de fromage en faisselle. Mais le tubercule préféré des Suédois est sûrement la färskpotatis, la pomme de terre nouvelle synonyme d’été et présente sur toutes les tables de midsommar.

Les choux — kål : blomkål (-fleur), grönkål (vert), rödkål (rouge), vitkål (bland), brysselkål (de bruxelles)…

Oignons et compagnie : gul lök (oignon jaune), rödlök (oignon rouge), vitlök (ail), purjolök (poireau), salladslök (oignon vert).

Parmi les fruits : äpple (pomme), päron (poire), apelsin (orange), rabarber (rhubarbe), persika (pêche), nätmelon (melon), vattenmelon (pastèque), plommon (prune).

Parmi les baies : vinbär (groseilles), krusbär (groseilles à maquereau), körsbär (cerises), jordgubbar (fraises), hallon (framboises), blåbär (myrtilles).

Les produits bio — ekologisk

L’offre bio des supermarchés suédois est très diversifiée. À part si vous cherchez des produits très spécifiques, vous n’aurez presque pas besoin de vous rendre dans les boutiques exclusivement bio (qui feront l’objet d’un prochain article), que ce soit pour l’alimentaire ou les produits d’hygiène.

A propos Audrey L 21 Articles
Française vivant en Suède depuis 1999 et travaillant dans le domaine culturel, j'aime partager mes expériences, écrire et faire la cuisine.

7 Commentaires

    • En gros, je dirais que Ica, Coop et Hemköp sont au même niveau, en haut de l’échelle, puis Willis, puis Lidl et Netto, pour le discount.

  1. Merci pour toutes ces infos.
    J’en profite :
    Est-ce qu’il y a pâtes, riz… et des conserves du type haricots verts, ratatouille… ?
    Est-ce qu’il y a des packs d’eau de source ou minérale ?
    Est-ce qu’il y a des rayons de produits sucrés avec brioches… ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*