Young Royals, le prince de Suède qui n’aimait pas les princesses

©Netflix

Après Young Wallander, Netflix nous offre une nouvelle série surprenante made in Sweden : Young Royals. En seulement six épisodes pour la première saison de cette fiction, nous suivons l’arrivée du jeune prince suédois dans un prestigieux internat et ses premiers émois amoureux envers un autre garçon, issu d’un milieu modeste. Young Royals est un cocktail parfois étourdissant des thèmes qui ont fait le succès d’autres séries Netflix : la famille royale et le poids des traditions (The Crown), la jeunesse dorée et l’éducation (Elite), les tourments de l’adolescence et la découverte de la sexualité (Sex Education). Sans vous dévoiler l’intrigue, nous allons vous donner 10 raisons de regarder cette série suédoise coup de cœur dont la deuxième saison est d’ores et déjà annoncée…

Voici les 10 raisons (sans spoiler) pour lesquelles vous devriez regarder Young Royals :
  • Pour suivre la relation naissante, tendre et attachante entre deux adolescents, deux garçons qui seraient libres de s’aimer en Suède si l’un d’entre eux n’était pas mal né : le prince. Le scénario pour le moins original, bouleverse le schéma classique des histoires de princes et princesses, et traite l’homosexualité sous un angle différent : pourquoi un Suédois devrait encore aujourd’hui avoir honte de ce qu’il est ?
  • Pour voir de « vrais » ados, boutonneux — ce qui est rare à la télévision ! — maladroits, perdus, complexés…
©Netflix
  • Pour réaliser que l’argent ne fait pas le bonheur et que des ados privilégiés sont confrontés aux mêmes problèmes que des ados au quotidien plus ordinaire, voire pire.
  • Pour réfléchir aux relations familiales à notre époque en suivant trois milieux très différents : la famille royale, la bourgeoisie suédoise, le milieu plus défavorisé d’une mère immigrée qui élève seule ses deux enfants en banlieue.
©Netflix
  • Pour le personnage et l’acteur qui incarne l’amoureux du Prince. Né au Vénézuela, Omar Rudberg est surtout connu pour ses talents de chanteur, il a notamment participé au Melodifestivalen en 2017.
  • Pour sa sœur, qui elle aussi vole la vedette aux pensionnaires de l’école. À travers ce personnage complexe, la série aborde le sujet des troubles du comportement et de l’autisme, clin d’œil à Greta Thunberg et aux moqueries qu’elle subit ?
  • Pour découvrir un autre visage, ou plutôt des autres visages de la Suède grâce à un casting renonçant (volontairement ?) à des blonds aux yeux bleus, pour les deux ados de banlieue mais aussi parmi les enfants issus de l’élite suédoise.
©Netflix
  • Pour les quelques jolies images de la Suède à l’occasion des séances d’entraînement à l’aviron notamment, et la célébration de Lucia. Le pensionnat fictif de la série est le château de Kaggeholms slott, à Ekerö, près de Stockholm. Les scènes avec la famille royale ont elles été tournées au château de Stora Sundby, à Eskilstuna.
  • Pour apprendre le suédois ! La série a été tournée dans la langue du pays et de ses acteurs.
  • Pour le traitement de thèmes ancrés dans l’actualité : les réseaux sociaux et leur impact, les scandales, la vie privée et son étalage sur les réseaux sociaux, parfois à son insu… Le Prince est confronté dans la série à de difficiles choix de vie, payant le prix malgré lui de son image publique et de sa célébrité. Ce dont rêvent pourtant nombre d’adolescents.
©Netflix

Et si on devait émettre quelques bémols ?

La série dresse un tableau un peu trop caricatural avec d’un côté les « riches » qui sont méchants, manipulateurs et des vies de familles compliquées ou inexistantes, et de l’autre côté les « pauvres » qui sont honnêtes, gentils, naïfs, et ont de bonnes relations familiales (une fois le père suédois violent, alcoolique et drogué écarté…).

Pour en voir + sur la Suède à la télé, (re)lisez nos articles :

A propos Fabrice E 183 Articles
En Suède depuis quelques années, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.