Young Wallander, la série anti-clichés

©Johan Paulin/Netflix

Young Wallander — ou Jeune Wallander — est une série télévisée dramatique policière britannico-suédoise diffusée depuis septembre sur Netflix. Sans vous dévoiler l’intrigue, nous allons vous donner 10 raisons de regarder cette série anti-clichés sur la Suède…

Young Wallander est une série sur la genèse du célèbre enquêteur Kurt Wallander, personnage emblématique de la littérature policière suédoise. Après avoir été témoin d’un meurtre au pied de son immeuble, le jeune policier est invité à participer à l’enquête.

Voici les 10 raisons pour lesquelles vous devriez regarder la série :

  • Pour le scénario, écrit par Ben Harris, et qui est une adaptation du personnage des romans suédois Kurt Wallander de Henning Mankell. L’intrigue ne faiblit pas, les dialogues et les personnages sont brillamment construits.
  • Pour la quasi absence de personnages stéréotypés suédois : hasard ou intention des créateurs de la série, seuls la victime et le personnage principal sont blonds/châtains aux yeux bleus. Un autre, ou plutôt des autres visages de la Suède moderne, marquée par l’immigration.

  • Pour montrer une autre partie de la Suède, loin de l’image idyllique de sa capitale Stockholm et de ses petites maisons en bois rouge. L’histoire se passe à Malmö, et plus précisément dans une banlieue assez sinistre, avec violence et trafic de drogue au pied des barres d’immeubles.
  • Pour montrer la difficulté de la vie des demandeurs d’asile à leur arrivée en Suède.
  • Pour oser aborder la question de l’immigration et de l’identité en Suède, et de la montée des mouvements d’extrême droite et nazis.

  • Pour le clin d’œil à l’histoire de Zlatan Ibrahimović, né à Malmö, d’un père bosniaque et d’une mère croate qui émigrèrent en Suède. La légende du football grandit dans la même banlieue que la série, Rosengård, connue pour son importante communauté d’immigrés. À l’âge de quinze ans, Zlatan intègre le centre de formation du club de football Malmö FF (Fotbollförening). Beaucoup de ressemblance avec le jeune joueur de football de la série… qui s’appelle d’ailleurs Ibra !
  • Pour le personnage principal, incarné par Adam Pålsson. Outre son jeu d’acteur, vous admirerez chez le Suédois de 32 ans sa gueule d’ange et ses abdos qu’il ne manque pas d’exhiber (son chauffage doit être mal réglé).

  • Pour le format idéal avec 6 épisodes de 41-52 minutes, soit 3 soirées télé haletantes !
  • Pour la langue, puisque la série a été tournée en anglais, avouez que c’est plus facile que le suédois ! Avec un casting international, les différents accents donnent d’ailleurs un drôle de cocktail…
  • Pour la photographie, soignée et souvent sombre, qui donne une vraie ambiance à la série et utilise le climat pluvieux de Malmö comme véritable composante de l’histoire.
Et si on devait mettre quelques bémols ? Quelques invraisemblances comme ces voisins qui se connaissent et discutent entre eux (!) ou les voitures de luxe des policiers…

Retrouvez nos autres articles média / films / TV

A propos Fabrice E 180 Articles
En Suède depuis quelques années, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.