Le vin du mois : revisitez l’apéritif avec un chenin blanc de la Loire

Le clocher de l'église de Notre-Dame et Saint Jean-Baptiste
Le clocher de l'église de Notre-Dame et Saint Jean-Baptiste entouré de vignes au-dessus de Vouvray. ©Valdeloire.org

La Suède en Kit continue son voyage œnologique en mettant à l’honneur un vin vendu par Systembolaget, avec un thème différent chaque mois. Seconde édition autour d’une bouteille qui vous permettra de (re)découvrir une pépite de la Loire. Article destiné à un public âgé de plus de 25 ans.*

La Loire est la troisième plus grande région viticole de France. Elle offre une extraordinaire variété de vins blancs et rouges à prix doux, d’une qualité hélas inégale.

Les blancs secs de la Coulée de Serrant et de Chavignol ou bien encore les somptueux vins liquoreux de Quarts de Chaume et Bonnezeaux voisinent ainsi avec des produits semi-industriels, vins rouges aux tanins bien trop verts ou encore vins “moelleux” bas de gamme…

En raison de cette grande diversité, la région ligérienne est une mine d’or pour l’amateur averti. Pas simple cependant de s’y retrouver en l’absence de classement des terroirs comme l’Alsace a su en établir un en 1975 pour ses grands crus ou de hiérarchie historique comme le classement de 1855 à Bordeaux.

Ce n’est par ailleurs pas une région très connue des Suédois qui s’y aventurent rarement pour autre chose que du Sancerre ou un Crémant de Loire. Vous pouvez consulter ce guide exhaustif de la région Loire si vous voulez en apprendre plus sur la mosaïque d’appellation qui la compose.

L’appellation Vouvray

Ce vignoble situé à l’est de la ville de Tours est planté dans sa grande majorité en chenin blanc, complétée par le très confidentiel cépage orbois, et qui ne produit donc que des vins blancs.

Ces derniers se partagent entre vins effervescents (environ 60 %) et vins tranquilles qui se déclinent eux-même de sec à liquoreux en passant par demi-sec et moelleux.

Le chenin blanc est un cépage versatile qui s’accommode bien des sols du bassin de la Loire et de son climat océanique dégradé. Les automnes ensoleillés favorisent la surmaturité des raisins, les bonnes années permettent même l’apparition de la pourriture noble, un phénomène accentué par l’humidité issue de la Loire et qui donne naissance à de fabuleux vins liquoreux. Les viticulteurs doivent donc encore plus qu’ailleurs s’accommoder des caprices de la nature.

La culture de la vigne à Vouvray remonte au 4ème siècle et les vins de Vouvray, de grande renommée, étaient servis à la table de Louis XIV. Ce n’est cependant qu’en 1936 qu’est créée l’appellation d’origine contrôlée.

Le Domaine des Aubuisières

Situé à Vouvray, le Domaine des Aubuisières est géré par Bernard Fouquet qui s’est lancé dans le métier de viticulteur en 1982. Il exploite 30 hectares de chenin blanc exclusivement dans l’appellation Vouvray.

Bernard Fouquet (photographie par Chris Kissack)

Le domaine n’est pas certifié bio mais privilégie l’agriculture raisonnée, par exemple en maintenant l’enherbement des vignes, ce qui réduit le recours aux pesticides. D’autre part, des choix techniques judicieux permettent de limiter l’apport de dioxyde de soufre, un antioxydant indispensable pour protéger ce vin blanc.

De l’avis du domaine, le choix de ne pas rechercher la certification bio est le fruit de la volonté de s’affranchir de la liste restrictive des entrants au profit d’une utilisation limitée et raisonnable d’une plus large palette de produits phytosanitaires. En revanche, le Domaine des Aubuisières s’est engagé dans la démarche visant à obtenir dès 2021 la mention “Haute valeur environnementale” qui garantit que les pratiques agricoles utilisées sur l’ensemble de l’exploitation préservent l’écosystème naturel et réduisent au minimum la pression sur l’environnement (sol, eau, air, paysage…).

De ses vignes plantées sur des terrains argilo-siliceux, le domaine produit la Cuvée de Silex, un vin blanc tranquille dont le nom évoque également l’influence du terroir sur le raisin. On retrouve ainsi au nez des notes de pierre à fusil (ou molette de briquet BIC pour une analogie plus accessible mais moins poétique) ou de silex frottés.

Cuvée de Silex – Numéro 76953 chez Systembolaget – 159 kr

Ce vin présent dans le beställningsortiment (l’assortiment sur commande) n’est pas disponible dans les rayons du Systembolaget mais il suffit de le commander par Internet ou auprès d’un employé dans n’importe lequel de leur magasin pour qu’il soit livré gratuitement au Systembolaget de votre choix quelques jours plus tard. Il est aussi possible de se faire livrer à domicile contre paiement des frais de port.

La dégustation

La robe jaune pâle est d’une intensité moyenne.

Le nez est typique d’un beau chenin blanc. C’est vif et leste, les notes d’agrume légèrement amère se fondent subtilement avec celle de la pêche blanche. En agitant légèrement le verre (faites-le tourner en laissant le pied sur la table pour éviter les éclaboussures !), de discrètes notes de pierre à fusil se font jour.

Une fois une bouche, l’acidité naturelle typique du cépage est immédiatement présente mais heureusement équilibrée par une belle minéralité. Le léger sucre résiduel (6 à 7 g/litre) participe par ailleurs à l’équilibre général du vin en lui donnant du corps et de l’allonge tout en contrebalançant tout soupçon d’acidité excessive. On est loin des abus de certains vins de Loire des années 90 dont l’acidité exagérée agaçait parfois les dents…

La finale est longue et complexe, remarquable pour cette catégorie de prix.

Comment servir ce vin ?

Faites une faveur à ce vin (et à ses dégustateurs !) en le servant entre 10 et 12 degrés, c’est à dire après un séjour au réfrigérateur d’environ deux à deux heures et demie si la bouteille était à température ambiante.

Si vous le servez à 4°C après une période prolongée au réfrigérateur, vous n’obtiendrez qu’un vin plat et sans arôme. Donnez-lui une seconde chance en attendant dix minutes après le service pour permettre à la température de remonter un peu.

Que manger avec ce vin ?

C’est un parfait vin d’apéritif qui se suffit à lui-même mais qui n’aura pas peur d’aller tutoyer de belles entrées à table comme une salade de chèvre chaud. L’association parfaite est un secret bien gardé mais d’une simplicité biblique,  une baguette fraîche croustillante et tartinée d’un bon beurre salé AOP.

La Cuvée de Silex fera aussi honneur à des coquilles Saint-Jacques ou à un poisson accompagné d’une sauce au beurre blanc, les cuisiniers pressés ou fainéants l’achèteront surgelée chez Picard.

Bonne dégustation !

* Conformément à la alkohollagen suédoise kap.7 §1 : Marknadsföring får inte rikta sig särskilt till eller skildra barn eller ungdomar som inte har fyllt 25 år. Lag (2019:345).

A propos Emmanuel RC 7 Articles
Français vivant à Stockholm depuis 2012, mes sujets de prédilections sont l'entrepreneuriat, la vie politique locale et internationale ainsi que le décodage de l'administration suédoise. Passionné par l'univers du vin, j'anime régulièrement à travers ma société Vinologie des dégustations et imports privés de vins français.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.