Pettson & CO. Une vache sur la balançoire

© Jennifer Dupuy

De mars à septembre, Kulturhuset met en scène et en mouvement les créations de Sven Nordqvists, célèbre auteur et illustrateur suédois de littérature jeunesse. C’est l’occasion de faire connaissance avec Mamma Mu, Minus, Nasse, Lisa, Pettson et Sven bien sûr.

© Jennifer Dupuy

On aime : le bureau du dessinateur sur lequel on peut observer comment en quelques traits les personnages prennent vie (les plus grands peuvent se munir d’un papier et d’un crayon et imiter l’artiste). Les feux d’artifices autour de la maison de Pettson (qui s’amuse aussi à créer des fusées). Le bus où les petits peuvent conduire Lisa (qui habite là où le bus ne passe que toutes les heures) vers de nouvelles aventures. La balançoire de Mamma Mu (la vache un peu folle). Le tableau magnétique (où chaque enfant dérobe les pièces du précédent pour écrire son propre prénom).

© Jennifer Dupuy

 

Pour les enfants à partir de 2 ans et les amoureux de l’illustration (en particulier Var är min syster?)

Le prix ? 40 kr par adulte (plus de 25 ans). Gratuit pour les enfants dans la limite de 4 enfants par adulte. Les moins de 12 ans doivent être accompagnés d’un adulte.

 

 

Billets : réservation ici (bas de page) ou achat sur place (bornes automatiques ou guichet). Drop-in possible mais selon disponibilité (110 places 3 fois par jour). Les enfants doivent être munis d’un billet gratuit (j’ai eu le droit à une leçon en suédois sur l’importance du respect des capacités d’accueil).

 

Où ? Kulturhuset , 5ème étage (poussette à déposer au sous-sol). Métro Sergel Torg.

 

A propos Jennifer D 8 Articles
Voilà deux ans et demi j'arrivais dans un pays dont je ne connaissais rien. Après un long congé maternité qui m'a donné tout loisir de percer à jour la ville et ses trésors, me voici désormais à enseigner le français et à découvrir le monde du travail suédois. Sans oublier d'écrire sur les sujets qui me tiennent à cœur : les sorties en famille et la vie culturelle stockholmoise.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*