Comment développer son réseau professionnel en Suède quand on ne connaît personne ?

©Vecteezy

Vous venez d’arriver en Suède et cherchez un travail ? Sachez qu’entre 70 et 90% (selon les sources) des postes sont pourvus par relation et non par annonce. De plus, contrairement à la France, on mettra rarement en doute vos compétences lors de l’entretien d’embauche. Ce sera plutôt qui vous connait ou peut vous recommander qui fera la différence. Créer et développer son réseau est donc essentiel pour faciliter votre intégration. Vous débarquez en Suède et ne connaissez personne ? Vous êtes introverti(e) et détestez vous mettre en avant ? Voici quelques pistes pour créer et développer votre réseau.

 

Une relation à double-sens

‘Réseauter’ n’est pas supplier qu’on vous offre un poste ou être pistonner. C’est créer des relations crédibles avec des personnes qui ont un intérêt professionnel commun. Vous êtes dans un échange — d’informations, de compétences, de connaissances. Soyez ouvert, honnête et curieux. Soyez prêt à donner autant qu’à demander. Qu’avez-vous à offrir ? Bien entendu vos compétences (profitez-en pour clarifier lesquelles) mais aussi vos idées, votre expérience et point de vue d’étranger.

©unsplash.com

Un réseau, pas seulement pour trouver un boulot

Le but ultime de développer votre carnet d’adresses est, bien sur d’être en première ligne quand un poste se libère ou se crée mais pas seulement. Voici d’autres raisons :

  • Approfondir vos connaissances du milieu. Surtout au début, il vous faudra comprendre comment s’organise votre secteur d’activité en Suède. Quels sont les principaux acteurs ? Quelles sont les entreprises qui recrutent ou pas ? Quelles sont les compétences demandées ? Ces connaissances vous permettront de mieux vous positionner et communiquer vos points forts. Même si cela vous parait contraignant, vous gagnerez en temps et en crédibilité.
  • Recevoir du feedback sur votre profil. Malheureusement, lorsque vous postulez à des offres d’emploi et que votre candidature est rejetée, vous recevez rarement d’information sur les raisons et sur vos opportunités d’amélioration. Rencontrer d’autres professionnels de votre secteur de manière informelle vous permettra de tester votre parcours et  d’avoir des réponses à vos questions.
  • Partager votre savoir et vos contacts. Même si vous pensez avoir peu à offrir, soyez attentifs aux besoins (réels ou potentiels) de vos interlocuteurs et soyez généreux : vos précédentes expériences peuvent les intéresser. Les Suédois sont souvent curieux de ce qui se passe à l’extérieur de leur pays.

 

Planifier pour être efficace

Comment vous y prendre ? Par où, quoi, qui commencer ?

  1. Définissez votre projet. Avant de prendre contact, soyez clair sur ce que vous avez à offrir et ce que vous cherchez : quelles sont vos expériences passées, vos compétences ? Quel type de postes, d’entreprises, de secteurs d’activités vous intéressent ? Ayez votre CV et profil LinkedIn mis à jour en adéquation avec votre projet.
  2. Répertoriez vos besoins :
    • d’informations, sur un secteur d’activités, une entreprise, un poste ;
    • d’intermédiaires pour rencontrer un recruteur, transmettre votre CV, vous connecter à une personne dans une entreprise/industrie qui  vous intéresse, servir de référence, écrire un mot de recommandation sur LinkedIn ;
    • de soutiens : vous donner des conseils, soutenir le moral, vous aider à utiliser LinkedIn par exemple.
  3. Faites la liste de vos connaissances par catégories : famille, amis, collègues, anciens collègues, relations plus éloignées (commercants, voisins, personnes rencontrées dans vos loisirs, connections LinkedIn), relations indirectes (parents d’amis de vos enfants, amis d’amis, ancients clients). N’hésitez pas à ratissez large. Puis repérez ce que vous pouvez demander à chacun. Priorisez et prenez contact.
  4. Préparez vos rencontres (virtuelles ou réelles). Comment vous présentez ? Quelles questions allez-vous poser ? Comment pouvez-vous intéresser votre interlocuteur ?
©thestreet.com

En Suède, LinkedIn est un allié précieux

Les Suédois sont très protecteurs de leur espace personnel (même au boulot) et sont rarement réceptifs à la spontanéité. Ne vous pointez pas à leur bureau et ne les appelez pas sans préavis, vous serez rarement bien recu (sauf peut-être si vous venez recommander par quelqu’un de proche). Privilégiez plutôt les contacts écrits, surtout pour une première mise en relation.

LinkedIn est un outil particulièrement apprécié en Suède. Il vous permet d’identifier les personnes qui vous intéressent, de vous faire recommander si vous avez des contacts communs et d’envoyer un court message (exprimant clairement votre besoin et l’intérêt pour votre interlocuteur). Celui-ci pourra derrière la protection de son écran, se faire une idée de qui vous êtes (en lisant votre profil LinkedIn), vous ignorer sans conséquences ou vous répondre. Une première prise de contact via LinkedIn vous permettra de poursuivre la conversation par téléphone ou autour d’un fika.

Sortez et faites de nouvelles rencontres

Si vous pouvez commencer à tisser votre toile derrière votre ordi, il est tout de même plus efficace (et sain) de sortir. Les Suédois ne sont pas les rois du ‘chit-chat’ (ou conversations polies) et leur réserve naturelle ne vous facilitera pas la tâche. C’est à vous de faire le premier pas. Et pour faciliter l’entrée en matière, trouvez-vous des intérêts communs (loisirs ou professionnels). Voici quelques idées pour passer à l’action :

  • Dans les grandes villes, les conférences et groupes professionnels fleurissent et sont souvent gratuits (et certains sont en anglais). Inscrivez-vous à ceux qui vous permettront d’atteindre vos objectifs et préparez-vous avant les évènements.
    • Eventbrite 
    • Eventful
    • Groupes Meetup
    • Chambres de commerce
    • Salons professionnels
    • Yrkesdörren (site de mise en liaison professionnel d’un suédois avec un étranger, en anglais ou suédois)
  • Volontariat
  • Prenez des cours  (de langue, de dessin, de musique..)
  • Participez à un club de sport, de loisirs 
  • Se rencontrez entre Français
    • Stockholm Accueil
    • Groupes Facebook : Les Francais de Stockholm, French Connection Stockholm, Jeunes expats Français de Stockholm, Les Français en Suède

 

Parmi toutes les propositions, choisissez celles qui vous conviennent le mieux. Si vous êtes introverti(e), commencez par établir des relations avec une personne ou en petit groupe plutôt que d’aller à des conférences. Donnez-vous des petits challenges (« je parle à 2 personnes ») et préparez-vous afin de gagner confiance en vous. Dans tous les cas, construire son réseau prend du temps. Soyez patient et persévérant, vous ne savez pas quand votre investissement paiera. Bonne chance !

 

Nos articles sur le même thème :

Pour plus d’infos et de soutien, n’hésitez pas à  me contacter : un coach professionnel Francais, en Suède.

A propos Christelle P 20 Articles
J'ai quitté la France en 2005 et, après un long séjour en Angleterre je me suis installée à Stockholm en 2013. Vivre hors de France est riche et passionnant, et je suis ravie de partager ici mon experience. Je suis coach professionnel diplômée, et j’aide les francais et anglophones, à trouver un travail, changer de carrière ou tout simplement à s’épanouir et atteindre leurs objectifs professionnels.

2 Commentaires

  1. Pour le sport regarder du côté de Korpen. C’est un moyen sympathique de développer son réseau en faisant du sport.

  2. Vraiment intéressant et finalement fonctionne partout. Merci pour les liens c’est vraiment bien ! j’ai hate d’entendre Christelle en podcast. merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.