Un week-end de ski à Åre, la « capitale alpine de Scandinavie »

©Fabrice Edde
Åre est une destination réservée aux passionnés de ski, en manque de poudreuse et de montagnes. Ce ne sont pas les Alpes mais plutôt une grosse colline dans un paysage quasi plat, mais une fois sur les pistes, concentrez vous sur vos spatules et retrouvez les plaisirs de la glisse !

Le temps d’un week-end, embarquez en bus, train ou avion, pour la « capitale alpine de Scandinavie » (autoproclamée), une petite station de sports d’hiver — pour un Français — aux allures de ville de campagne manquant de charme : quelques maisons en bois rouge, de gros chalets et petits immeubles hétéroclites, tournés plein sud vers le lac, et même un Max et un Espresso House.

©Niclas Vestefjell/imagebank.sweden.se
Motivation et bon niveau sont requis pour profiter pleinement de deux jours de ski dans des conditions pouvant se révéler très extrêmes pour des non-scandinaves, avec des températures atteignant les –20 degrés. Moins de pauses vous ferez, plus vous apprécierez les plaisirs de la glisse et oublierez vos doigts, orteils, oreilles et nez congelés. Choisissez bien le moment et le cadre pour sortir votre téléphone et prendre un selfie souvenir !
Les pistes dans la forêt offrent une ambiance magique de carte postale avec les sapins recouverts d’épais manteaux blancs. Et si vous avez la chance de pouvoir prendre le Kabinbanan (Å29) — souvent à l’arrêt en raison du vent et de la glace — vous découvrirez un paysage silencieux, balayé par le vent glacial, transformant pylônes et bâtiments en sculptures de glace géantes :
©Fabrice Edde

Comment y aller ?

Depuis Stockholm :

  • en avion. Le plus cher et le plus rapide, seulement 1h de vol… mais Åre Östersund Airport se trouvant à 80km de la station, prenez en compte le temps de transfert en navette, soit 2h25 (et le prix, 295 kr l’aller)Pour plus d’informations, cliquez ici.
  • en bus. Le moins cher (445 kr laller) et le moins rapide (9h avec conditions de route correctes). Pour plus d’informations, cliquez ici.
  • en train. Deux possibilités : soit prendre un train rapide qui vous emmène en 6h (départ de Stockholm Central à 17h, wifi à bord) pour passer votre première nuit à Åre sous votre couette et être en forme le lendemain matin ; soit économiser l’hôtel et prendre le train de nuit avec couchettes (départ de Stockholm Central à minuit) pour arriver presque au pied des pistes à 8h15. Pour plus d’informations, cliquez ici. Ambiance colonie de vacances, la bière coule à flots. Pour le train de nuit, départ le vendredi (et le jeudi pendant les vacances d’hiver de février). Compter au minimum 7h pour rentrer à Stockholm, le samedi ou le dimanche, avec des départs à partir de 15h50. Pas de wifi et ambiance frigorifique près des portes… pensez à prendre votre anorak pour vous rendre au wagon bar :

Tout schuss !

Pour profiter au mieux de votre week-end, pensez à réserver votre équipement de location en ligne sur skistar.com ou areskidsport.se par exemple. Les magasins de sport sont vite, trop vite, débordés, avant l’ouverture des pistes. Compter environ 660 kr pour 2 jours de location avec assurance.

©Niclas Vestefjell/imagebank.sweden.se

En pistes !

  • 101 km de pistes pour l’ensemble du domaine regroupant Åre by, Duved et Björnen
  • 90 pistes (dont 52 pistes vertes et bleues)
  • 41 remontées mécaniques (presque exclusivement des télésièges à Åre by)
  • Horaires des remontées : 9h30–15h jusqu’à début février puis 9h–16h30
  • altitude maximum : 1274 m
  • la station ouvre normalement le 1er décembre et ferme le 1er mai

Pour télécharger le plan en pdf, cliquez ici.

Pistes larges et très larges, globalement peu difficiles malgré le classement habituel par couleurs. Les télécabines étant rares, vous aurez le temps de vous transformer en surgelé si vous n’êtes pas bien vêtu, vous êtes prévenu !

Pour réserver votre forfait en ligne et connaître tous les tarifs, cliquez ici. Compter 970 kr pour un forfait de 2 jours avec assurance.

Pour connaître la météo, l’enneigement et le nombre de pistes ouvertes en temps réel, cliquez ici.

©Fabrice Edde

Fika et lunch

Une dizaine de bars et restaurants sur les pistes, à choisir selon votre appétit et le temps que vous souhaitez consacrer à votre pause. Pour en savoir + avant de partir, cliquez ici.
Pour les petits budgets, profitez des salles hors-sac (avec micro ondes !) ou au pire du Max, au pied du bergbanan.

©Tuukka Ervasti/imagebank.sweden.se

Après l’effort…

Pour un après-ski suédois, restez sur les pistes et rendez-vous au bar de l’Hotell Fjällgården et assistez à un concert (toutes les dates ici) en sirotant un vin chaud (servi dans un verre à pied !) ou une bière. Retour en station par le funiculaire bergbanan, jusqu’à 22h.

© fjallgarden.com
Pour les budgets confortables : passez la soirée dans une grange « d’altitude » avec pour particularité l’arrivée en chenillette à neige (incluse dans le prix du menu). Prévoir un trajet en taxi depuis Åre. Avec sa cheminée et ses poutres en bois, le restaurant Buustamons Fjällgård offre une ambiance plus charmante que dans le centre de la station. Très fréquenté par les groupes.
© buustamonsfjallgard.se

Plus d’informations

skistar.com

aresweden.com

Article écrit après un séjour début février 2018. 

Autre idée de sortie ski

A propos Fabrice E 60 Articles
Seulement en Suède depuis 2 ans, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d' humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*