Octobre rose/Rosa bandet : Boobs story

Chaque année, plus de 61 000 personnes en Suède effectuent un dépistage, dont 8 000 sont diagnostiquées avec un cancer du sein. Celui-ci est le plus fréquent chez les femmes ; raison de plus pour se mobiliser !

Combat contre le cancer

Octobre Rose/Rosa Bandet a su s’imposer comme un rendez-vous grand public permettant de sensibiliser et de mobiliser contre le cancer du sein. Cette année, c’est l’ancien basketteur pro Ben Gorham, devenu une figure iconique de la parfumerie et de la cosmétique branchée, qui a dessiné le fameux ruban vendu dans de nombreux points de distribution. “Le cancer n’étant pas réservé au seul mois d’octobre, le grand-père de mes enfants est mort du cancer l’année dernière, ca touche tout le monde ! J’ai voulu que mon ruban puisse être porté toute l’année, il est inspiré par le cordage d’escalade, une de mes passions. Pour inclure un segment plus masculin, j’ai également décliné ce ruban en bracelet. La recherche avance et les traitements sont de plus en plus performants, c’est un immense espoir” confie le fondateur de Byredo. Depuis 2003, cette opération a permis de récolter 843 millions de couronnes pour subventionner la recherche.

©Ben Gorham Cancerfonden Fotograf Klas Sjöberg

Si vous aussi vous souhaitez soutenir la campagne, vous pouvez acheter le Rosa Bandet ou acheter des produits qui sont sponsorisés par différentes marques durant le mois d’octobre.

Faites une bonne action avec seulement quelques couronnes : 40 pour le ruban, 100 pour le bracelet.

À vos seins !

Octobre rose est surtout une opération de prévention. Une femme sur 8 est touchée au cours de sa vie par un cancer du sein, alors un petit rappel numéro 1, dès 20 ans, auto-palpation :

Choisissez une date fixe en dehors de la période des règles. Il existe des applications pour smartphone, qui vous aident à vous rappeler du jour où vous avez programmé votre auto-palpation. Observez votre poitrine devant un miroir, bras levés, puis collés au corps. Le but est de chercher toute anormalité : une différence au niveau de la peau, du mamelon, une rougeur ou un ganglion suspect. Pour la palpation, trouvez un moment de la journée où vous êtes à l’aise, sous la douche ou en vous mettant de la crème par exemple. Commencez par pincer votre mamelon pour vérifier qu’il n’y a aucun écoulement. Puis massez le sein par mouvements rotatifs avec trois doigts, dans tous les sens. N’oubliez pas de vérifier également la zone entre le sein et l’aisselle.

Petit rappel numéro 2 : les hommes aussi peuvent être touchés.

A propos Sylvie R 113 Articles
En Suède depuis plus d' une trentaine d'années, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après trois décennies comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, je suis doula, coach de grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.