CSN, l’aide de l’État suédois pour les étudiants !

Étudiante dans une biblitothèque universitaire
©Simon Paulin/imagebank.sweden.se

En Suède, l’étudiant perçoit une aide mensuelle de la part de l’Etat sous forme d’allocation-prêt, communément appelé le CSN. Le CSN n’est pas réservé exclusivement aux étudiants de nationalité suédoise. Si vous souhaitez faire ou reprendre des études en Suède, cet article est pour vous !

En 2018, l’État suédois a versé 37 milliards de couronnes en allocation-prêt étudiant. « À la fin du lycée, nous considérons chaque individu comme une entité indépendante, responsable de subvenir à ses besoins », explique Carl-Johan Stolt, expert auprès de CSN. « Ce serait sûrement moins cher si on prenait en compte la situation des parents. Mais notre système repose sur le principe que tout le monde a le droit à la même chance, et nous ignorons quel est l’état des relations entre l’étudiant et ses parents. »*

Université d'Umeå
Université d’Umeå ©Jonatan Stålhös/imagebank.sweden.se

 

100 ans d’aides financières pour les étudiants 

Déjà en 1919, les étudiants suédois pouvaient contracter un studiestöd (prêt) de 1 500 kr/an, à rembourser dans les 10 ans. À partir de 1957 fut mise en place l’allmän studiebidrag (allocation étudiante générale) de 34 kr/mois pour les élèves de 16 à 18 ans. Avant 1957, il était possible de toucher diverses bourses, stipendier, en fonction de l’aptitude aux études.

Puis en 1964 fut créé le CSN, Centrala Studiehjälpsnämnden (rebaptisé Centrala Studiestödsnämnden en 1974), une administration publique en charge d’attribuer l’allocation-prêt étudiant. En 1975, une réforme accorde aux adultes le droit de faire des études par exemple au komvux (école communale pour adultes) et de toucher une aide financière équivalente à l’allocation-chômage. Une nouvelle réforme en 1989 octroya une allocation aux Suédois étudiant à l’étranger. En 2006 fut rajouté une allocation pour les étudiants avec enfant(s) à charge.

Université de Lund Université de Lund ©Aline Lessner/imagebank.sweden.se

 

CSN aujourd’hui

Aujourd’hui, CSN administre les aides suivantes :

  • studiehjälp : pour les lycéens, de 16 à 20 ans (416 000 lycéens en 2018) ;
  • studiemedel : pour les étudiants adultes suivant les cours dans les komvux, les universités populaires (folkhögskola), les hautes écoles (högskola) et les universités (universitet) (476 000 étudiants en 2018) ; 
  • studiestartsstöd : pour les chômeurs qui ont besoin de suivre une formation au niveau lycée (4 900 étudiants en 2018) ;
  • Rg-bidrag : bourse de déplacement et de logement pour les élèves handicapés inscrits dans des établissements spécialisés (645 élèves en 2018) ;
  • TUFF-ersättning : une compensation pour les parents qui doivent apprendre le langage des signes pour pouvoir communiquer avec leurs enfants (160 parents en 2018) ;
  • lärlingsersättning : une compensation pour les repas et les déplacements pour les lycéens en formation d’apprentissage (16 000 lycéens en 2018).
KTH, l'Institut Technique Royal KTH, l’Institut Technique Royal ©Ulf Lundin/imagebank.sweden.se

 

L’allocation-prêt étudiant

Cet article se concentre sur le studiemedel, l’aide financière pour les études supérieures en Suède (högskola et universitet), qui se compose de deux parties :

  • une allocation, studiebidrag,
  • un prêt, studielån, à rembourser une fois les études terminées.

L’aide financière est versée uniquement pour le nombre de semaines d’études, c’est-à-dire que l’étudiant ne reçoit rien pendant les vacances d’été et de Noël. Si vous étudiez à plein temps, la partie allocation s’élève à 823 kr/semaine et la partie prêt à un maximum de 1 892 kr/semaine soit un total de 2 715 kr/semaine, 10 860 kr/mois ou 54 300 kr pour un semestre (= 20 semaines d’études). L’aide financière est versée toutes les 4 semaines. L’aide financière est valable un an maximum par demande et peut être renouvelée jusqu’à 5 fois. 

Si vous étudiez à 75 % ou 50 %, vous touchez 75 % ou 50 % de cette somme. Vous pouvez demander à réduire la partie prêt si vous le souhaitez ou ne prendre que l’allocation (mais vous “consommez” quand même les semaines et ne pourrez pas demander la partie prêt plus tard). 70 % des étudiants demandent à toucher l’allocation et le prêt.

Sur la partie prêt, le taux d’intérêt était fixé à 0,16 % en 2019 — un taux beaucoup plus avantageux que pour un prêt bancaire. Le prêt n’exige pas de promesse de garantie, mais vous devez prouver que vous faites des études (il faut envoyer une studieintyg en début de semestre) et valider vos crédits. Le prêt étudiant de CSN vous donne aussi accès au SGI (sjukpenninggrundande inkomst), ou revenu admissible aux prestations de maladie : si vous tombez malade ou devenez parent pendant vos études, vous avez droit aux aides de Försäkringskassan. 

Aula Magna, université de Stockholm Aula Magna, université de Stockholm ©Cecilia Larsson Lantz/imagebank.sweden.se

 

Le remboursement du prêt étudiant

Vous devez commencer à rembourser la partie prêt, au plus tôt 6 mois après la fin de vos études, que vous travailliez ou non. La somme minimum à rembourser est fixée à 569 kr/mois. Pour des études universitaires, vous pouvez demander le CSN pour un maximum de 240 semaines, soit 6 ans d’études à plein temps. Si vous prenez l’aide financière sur la période entière, vous toucherez 651 600 kr au total, et vous devrez rembourser 467 828 kr. Vous avez 25 ans pour rembourser le prêt ; la première année, vous rembourserez 1 281 kr/mois (si vous avez pris le prêt dans sa totalité) et cela augmentera progressivement, jusqu’à 1 922 kr/mois la 24ème année (chiffres valables pour 2020). En cliquant sur ce lien, vous pouvez simuler combien vous pouvez emprunter en fonction de la durée de vos études ainsi que la durée de remboursement. 

À noter que lorsque vous faites une demande de prêt immobilier, il faut déclarer le montant mensuel de votre remboursement CSN.

 

Travailler et étudier en même temps ?

Vous pouvez travailler en même temps que vous étudiez et toucher le CSN, mais jusqu’à un certain seuil, appelé fribelopp. Si vous étudiez à plein temps, soit 20 semaines (5 mois) dans un semestre, le seuil est fixé pour 2020 à 91 624 kr (ce qui équivaut à un salaire mensuel de 18 015 kr/mois). Au-delà de ce seuil, l’allocation-prêt diminue. Vous devez également déclarer à CSN si vous faites une plus-value sur la vente d’un appartement ou si vous faites un bénéfice en vendant des actions. Les héritages et les dons n’étant pas imposables, cela ne rentre pas en compte dans votre déclaration de revenus auprès de CSN.

Bibliothèque de l'université d'Uppsala Bibliothèque de l’université d’Uppsala ©Cecilia Larsson Lantz/imagebank.sweden.se

 

Quels sont les critères pour toucher le CSN?

  • La formation que vous suivez doit donner droit au CSN : la plupart des formations d’études supérieures en Suède se qualifient pour CSN, y compris les études à distance. Plus d’infos ici.
  • Vous devez être inscrit à votre ou vos cours/programmes, c’est-à-dire, envoyer une studieintyg que CSN contrôlera avant de vous faire le premier versement.
  • Vous devez étudier au minimum à 50 % pendant 3 semaines.
  • Vous devez avoir moins de 57 ans ; sachez qu’à partir de 47 ans, le nombre de semaines pour lesquelles vous pouvez prendre le prêt étudiant baisse. Plus d’info ici.
  • Vous n’avez pas droit au CSN si vous touchez déjà certaines aides versées par Försäkringskassan ou Arbetsförmedlingen ou encore une allocation, bourse ou prêt étudiant de l’étranger. Si vous êtes en congé-maladie à 50 %, vous avez droit au CSN à 50 %. Par contre, vous pouvez toucher des allocations sociales (försöjningsstöd), logement (bostadsbidrag) ou enfant (barnbidrag) et le CSN en même temps.
  • Si vous avez déjà fait des études avec le CSN, vous devez avoir validé les crédits pour pouvoir continuer à étudier et à toucher le CSN.
  • Si vous souhaitez reprendre des études avec le CSN, après l’avoir déjà reçu auparavant, vous ne devez pas avoir de retard de remboursement.

En tant qu’étudiant ressortissant de l’Union européenne, vous avez droit au CSN, si : 

  • vous avez une connexion durable avec la Suède en y travaillant depuis au moins 2 ans, êtes sambo ou marié en Suède depuis au moins 2 ans, ou si vous aviez moins de 20 ans quand vous êtes arrivé en Suède et que l’un de vos parents y habite et y travaille.
  • vous travaillez vous-même (au moins 10 h/semaine pendant au moins 10 semaines) ou êtes auto-entrepreneur (F-skattesedel) en même temps que vous étudiez, ou que vous êtes parent avec une personne qui remplit ces conditions.
  • Si vous ne remplissez aucune des conditions ci-dessus, vous avez accès au CSN à partir du moment où vous avez le droit de résidence permanent (PUT) : en tant qu’européen, vous l’obtenez automatiquement au bout de 5 ans de résidence légale en Suède.

Les citoyens de Norvège, Islande, Liechtenstein ou Suisse qui ont le statut de résident permanent ont aussi droit au CSN.

Pour les citoyens du Royaume-Uni, voici comment le Brexit peut influencer votre droit au CSN.

Biblitohèque de l'université de Stockholm Biblitohèque de l’université de Stockholm ©Cecilia Larsson Lantz/imagebank.sweden.se

 

Quel budget étudiant ?

Si vous bénéficiez d’un logement en résidence étudiante, comptez environ 30 % pour votre loyer, 24 % pour la nourriture (évitez le restaurant…), 6 % pour les vêtements, 10 % pour les produits d’hygiène et les loisirs, 7 % pour les livres de cours (privilégiez les livres d’occasion) et enfin, 16 % pour les abonnements (téléphone, électricité, télé, internet, journaux), les assurances, les transports publics, etc. N’hésitez pas à faire une demande d’allocation logement, si vous y avez droit, cela peut ajouter environ 1 000 kr/mois à votre budget.

 

Le saviez-vous ?

Si vous êtes au chômage, avez entre 18 et 47 ans et devez passer votre permis de conduire, CSN peut vous faire un prêt de 15 000 kr, qui s’appelle körkortslån. Plus d’info ici https://www.csn.se/bidrag-och-lan/korkortslan.html

 

Plus d’info sur CSN en anglais et en français.

Re-lisez nos articles sur les études universitaires en Suède et comment s’y inscrire.

 

* Propos recueillis par Anne-Françoise Hivert et publiés dans son article “Heureux comme un étudiant en Suède”, Le Monde, 17 décembre 2019

A propos Audrey L 97 Articles
Française vivant en Suède depuis 1999 et travaillant dans le domaine culturel, je souhaite faire part de mon expérience et de mes connaissances de la société suédoise pour aider mes compatriotes à s'installer en Suède.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.