RANDO — Kullaberg naturreservat, une pointe à l’entrée de l’Öresund

©Mathilde G

Cette boucle d’environ 9 km, à effectuer en un peu plus de deux heures et demi de marche, vous emmène à la découverte de la péninsule de Kullaberg. Entre forêts, grottes, panoramas et animaux, elle offre des paysages somptueux, et marque l’entrée de l’Öresund. Proche d’Helsingborg, vous pouvez l’inscrire sur votre liste de lieux à visiter en Scanie. 

Comment s’y rendre ?

L’un des moyens les plus simples sera de prendre votre voiture, la péninsule disposant de nombreux parkings.

Il sera également possible de vous y rendre en bus grâce au réseau de la région : Skånetrafiken (bus 222 entre Höganas et Mölle). De là, une balade de 5 kilomètres vous attend jusqu’au phare. En été, il vous sera possible de prendre le bus 202 de la gare routière de Mölle jusqu’au phare.

Le parcours

Le trajet décrit commence au parking du golf de Kullaberg [1]. Il est toutefois possible de commencer la boucle depuis les différents parkings indiqués sur la carte. Ils sont tous gratuits. Au fond du parking, vous trouverez les indications des chemins bleu et orange, qu’il faudra prendre sur la gauche. Vous allez maintenant longer la côte en passant sur les hauteurs, dans la forêt, d’où il vous sera possible d’admirer le bleu de la mer entre deux branches d’arbres.

©Mathilde G

Vous allez ensuite arriver dans la zone du phare. [2] En continuant tout droit vers le bout de l’île, vous aurez la possibilité de monter sur un petit belvédère pour une vue plongeante sur la bout de la péninsule. Si vous souhaitez descendre, emprunterez le chemin de gauche, qui descend, que vous avez dû apercevoir en allant sur le point de vue. Ce chemin mène a un petit phare blanc entouré de rochers. De là, vous avez une vue sur tout le Danemark devant vous, le phare de la péninsule derrière et Helsingborg sur votre gauche.

 

💡 LE SAVIEZ-VOUS ? 

Le phare de Kullen est l’un des plus puissants de Scandinavie, et indique l’entrée du détroit de l’Öresund. Il éclaire ainsi les lieux depuis le XVIe siècle. À cette époque, il s’agissait uniquement d’un panier de fer en suspension contenant du bois ou du charbon. Il est encore visible à côté du phare actuel.

©Mathilde G

Pour continuer notre boucle, il faudra passer devant le glacier et le Naturum du phare, puis désormais suivre les indications rouge et orange. De là, plusieurs indications de petites grottes/criques vous seront indiquées et vous ferons descendre jusqu’à la mer. Si vous souhaitez vous y baigner, vous pouvez les suivre, sinon il vous fera rester sur les hauteurs du chemin. De là, vous allez traverser plusieurs grillages et champs où vous croiserez peut-être moutons et vaches. Des points de vue sur toute la partie sud seront assez régulièrement présents. Vous arriverez ensuite à un croisement, [3], où l’indication Visit grottan sur la gauche vous ramènera au parking de départ. Le trajet continue ici en suivant les indications rouge et orange.

©Mathilde G

En continuant le circuit, vous passerez par un point de vue sur le petit village de pécheurs de Mölle. Le chemin continuera comme toujours en montant et en descendant dans la forêt et dans les champs. Vous finirez par arriver à un parking [4], où vous pouvez reprendre la route, puis au croisement sur votre gauche pour retourner au parking du golf. 

En continuant sur les chemins rouge et orange, vous croiserez bien vite une indication sur la gauche pour rejoindre Josefinelust. En suivant le chemin, vous traverserez la route avant d’arriver au croisement de chemins suivants, avec les repères bleu et orange. [5] Vous pouvez, si vous le souhaitez descendre à Josefinelust, une charmante petite crique. Vous devrez ensuite reprendre les chemins bleu et orange pour vous permettre de regagner le parking du golf. [1] 

 

💡 LE SAVIEZ-VOUS ? 

Il existe une vingtaine de grottes sur la péninsule. Les plus connues sont Silvergrottan et Lahibiagrottan près du phare de Kullen, mais également Visitgrottan et Större Josefinelustgrottan sur la partie nord. 

La République royale de Ladonia

Perdue au bord de mer sur le côté Nord de la péninsule, se cache une micronation à l’histoire bien singulière. Lorsque l’artiste Lars Vilks commença en 1980 la construction de ses deux immenses sculptures Nimis et Arx, respectivement faites de bois et de pierre, il ne se doutait pas qu’elles le mèneraient à un combat juridique avec la commune voisine. Les considérant comme étant des bâtiments, aux vues de leur hauteur, la commune souhaite leur destruction. Au cours de la bataille juridique visant à leur protection, Lars Vilks crée en 1996 la micronation de Ladonia, et déclare les sculptures comme monuments nationaux pour empêcher de ce fait leur destruction. Le site devient très rapidement une attraction touristique dans la région.

Bien que n’étant reconnue par aucune nation, la République Royale de Ladonia compte actuellement 23 000 citoyens issus de divers pays, mais aucun habitant sur son territoire.

Plus d’informations

  • Retrouvez ici les informations en suédois du site de la réserve naturelle.
  • Pour avoir accès aux cartes détaillées, disponibles en pdf et selon le type d’activités que vous souhaitez faire, c’est ici qu’il faut se rendre.
  • Réseau de bus Skånetrafiken.
  • La République Royale de Ladonia, en anglais.

Nos autres idées de sorties dans la région

A propos Mathilde G 12 Articles
Jeune diplômée fan de voyages et découvertes, il m'est impossible de passer un weekend à ne rien faire. Entre les randos, les balades, les visites, les musées, et les fikas, je peux très vite m'improviser guide pour des amis pour leur faire découvrir la vie ici.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.