Melodifestivalen 2017, le spectacle continue !

©Stina Stjernkvist/SVT

Pour cette deuxième soirée, qui s’est déroulée à la pointe sud de la Suède, à Malmö, les artistes sont toujours aussi éclectiques mais originalité ne rime pas forcément avec qualité… Entre folklore et fausses notes, le spectacle continue !

Les deux seules prestations réellement intéressantes ont logiquement été récompensées d’une qualification directe en finale. Pour rappel, les vidéos des candidats encore en lice ne sont pas disponibles avant la finale, pour des raisons d’équité.

Nouvelle photo de famille Adams agrandie, avec, dans l’ordre de passage :

  • Le produit marketing. La recette Eurovision appliquée à la lettre : un refrain facile à retenir, une musique entraînante, une belle prestation sur scène avec 4 danseurs-acrobates et une touche d’originalité avec cette chanteuse blanche à rastas… Retour gagnant pour Mariette qui a fini 3ème en 2015 et se retrouve cette année encore en finale.
©Stina Stjernkvist/SVT

 

  • Un grand-père avec barbe de Père Noël et costume folklorique qui arrive sur scène sa torche à la main… Malgré les apparences, Roger Pontare a déjà gagné 2 fois le concours et représenté la Suède à l’Eurovision en 1994 et 2000 (sans l’emporter) :

  • L’avocate qui n’aurait pas dû voyager en Jamaïque. C’est à l’occasion d’un voyage au pays de Bob Marley que cette étudiante en droit a décidé de changer de carrière. Vous avez le droit de couper la vidéo après quelques secondes (le stress du live certainement) :

  • Le chanteur qui s’est trompé de concours. Comme il le reconnaît lui-même, sa chanson hip hop n’est pas adaptée à Melodifestivalen. De star, Allyawan n’a que son tatouage sur le visage (oui, oui) après cette semi-finale : le public l’a relégué à la dernière place.

  • Les 4 garçons en jupe. Sur sa page facebook, le groupe de rock engagé pour la cause LGBT « déclare la guerre aux normes et à l’oppression ». Le vote des amateurs de Tim Burton — pour le look — et de Placebo — pour la voix du chanteur — ont certainement pesé et les quatre rockers reviendront pour la Seconde Chance.

  • Mini Barbie est de retour. Gagnante à seulement 16 ans du concours Idol, Lisa Ajax finit 7ème du Melodifestivalen l’année dernière. Agée de 18 ans, la chanteuse hyper maquillée a des allures de Paris Hilton avec son chihuahua. Sa prestation sur scène marque le grand retour du K-way dans une version transparente-strass alors que l’écran géant derrière elle diffuse des images de la starlette sous tous les angles. Une partie du public a été sensible à son exercice de séduction et lui give a second chance :

  • Après Barbie…Ken. Avec ses cheveux parfaitement ondulés, le chanteur danse, chante, se déhanche avec un étrange pantalon taille haute. Mais le fan de Michael Jackson se défend plutôt bien, et apporte fraîcheur et bonne humeur avec un titre à la Bruno Mars.
©Stina Stjernkvist/SVT
A propos Fabrice E 130 Articles
En Suède depuis quelques années, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.