LA RUBRIQUE MYTHOLOGIQUE — Ginnungagap et le commencement

Ritual stone - Odin
©Nordiska museet, Stockholm

Le vide. Puis un jour, c’est l’explosion, ce que l’on appelle dans le monde moderne le Big Bang. Et si l’Univers avait été créé autrement ? Nous nous faisons parfois une fausse idée des histoires nordiques. Ce second volet vous décrira le Ginnungagap, le grand vide qui donna naissance à la Terre et aux Hommes.

C’est dans son récit le plus connu, l’Edda en prose que Snorri Sturluson, écrivain islandais du 12ème/13ème siècle, décrit de la manière la plus détaillée, les légendes asgardiennes de la création du monde selon les croyances de l’époque. Dans le chapitre Gylfaginning, Snorri décrit le voyage vers Asgård qu’entreprend Gylfi, roi de Suède, afin de comprendre les mystères de la vie. Arrivé sur la terre des Aesirs, Gylfi rencontre Odin lui-même, qui lui conte notamment le commencement des temps.

L'Edda en prose
Couverture originale du manuscrit de Snorri Sturluson (XIIIème siècle)

Entre Nifelheim et Muspelheim

Il est écrit que bien longtemps avant la création de la Terre, subsistaient deux mondes :

  • Nifleheim, au sud, une terre isolée où règne le froid et l’obscurité. On raconte qu’en son centre est l’origine de toutes les rivières de l’Univers.
  • Muspellheim, au nord, une terre où brulent les flammes les plus ardentes jamais rencontrées.

Ces deux mondes seraient séparés par un grand vide appelé Ginnungagap. On raconte qu’en s’éloignant de sa source au cœur de Nifelheim, la rivière Elivagar commença à geler et à former un bloc de glace grandissant au coeur de Ginnungagap. Alors que la région sud du grand vide était froide et sombre, la région nord bordant Muspelheim était chaude et lumineuse. Les flammes reflétaient leur lumière sur la glace qui se mit à fondre.

L’apparition de la vie

Ymir est le nom de la première forme de vie apparue au cœur de Ginnungagap. On raconte qu’il naquit de la fonte des glaces proches de Muspelheim, profitant du pouvoir de la chaleur. Ymir donna naissance à toute une civilisation, les géants des glaces, le plaçant ici comme un Dieu créant la vie. Cependant selon Snorri, « Il [Ymir] n’est en aucun cas considéré comme un Dieu. Il est le démon ainsi que tous ces descendants [les géants de glace] ».

Suivant le même processus de création, il est écrit que de la fonte des glaces apparut Audhumla, une vache nourricière dont les quatre rivières de lait coulant de son pie nourrirent Ymir. Snorri raconte qu’Audhumla se nourrissait des blocs de glace qu’elle trouvait ici et là. Selon l’Edda, leur érosion fit apparaitre un nouvel homme du nom de Buri. Ce dernier eut un fils, Bor qui donna naissance à trois fils, Odin, Villi et Ve.

Villi et Ve sont des figures très peu décrites dans la mythologie nordique au profit d’Odin. Cependant, Snorri décrit les trois frères comme égaux et étant les grands maitres de l’Univers, régnant sur Terre et dans les cieux.

La création de la Terre et des premiers Hommes

Il est écrit que les fils de Bor (Villi, Ve et Odin) tuèrent le géant Ymir.  Transporté au cœur de Ginnungagap, le corps d’Ymir servit à la création du monde tel que nous le connaissons. La Terre aurait été façonnée de sa chair, les montagnes de ses os, les cailloux et le sol de ses dents. Du sang d’Ymir surgirent les océans placés tout autour de la Terre, la maintenant en place. La tête du géant fut placée au dessus de la Terre créant le ciel, de son cerveau furent produits les nuages. Odin plaça un nain aux quatre coins du crâne afin de la maintenir en place. Ces derniers répondent au nom de Nord, Sud, Ouest et Est.  La terre fut éclairée par les étincelles émanant de Muspelheim. Placées par-ci par-là, elles formèrent le soleil et les étoiles qui illuminent le ciel et la terre.

Ymir tué par les fils de Bur
Ymir tué par Odin est ses frères, illustration de Lorentz Frølich (1845)

Par delà les océans, les fils de Bor donnèrent refuge aux géants. Cependant, afin de protéger la Terre et de maintenir la paix, ils construisirent une forteresse entre la terre des géants (aussi connu sous le nom de Jötunheim) et la Terre. Cette forteresse se trouvant entre deux mondes fut baptisée Midgård, ou terre du milieu (nom souvent attribué – à tort – à la terre des Hommes). Les Hommes furent créé à partir de souches d’arbres, trouvées sur la terre du milieu par les trois frères. Le premier fils donna le souffle et la vie aux souches tandis que le deuxième leur offrit l’intelligence et le mouvement. Quant au troisième, il leur fit don de la vue, de l’ouïe et de la parole. De cet homme (appelé Ask) et cette femme (appelée Embla) naquit la race des Hommes vivant sur Terre et protégée des géants par les murs de Midgård.

Ainsi, concernant le commencement et la création des mondes, de nombreuses similitudes entres les textes nordiques et ceux issus des religions modernes, émergent. Cependant, davantage de personnages interviennent dans la mythologie scandinave/viking, ébranlant les préjugés que la culture moderne a pu introduire dans nos esprits, comme cela est le cas avec les films Marvel. En effet, dans cette dernière, Odin y est décrit comme le père de toutes choses, et il n’est nullement fait mention de ses deux frères, Villi et Ve, dont la description reste certes évasive dans les textes originaux, mais qui méritent le crédit de leurs actions.

Un peu de lecture

  • L’Edda, récit de mythologie nordique – Snorri Sturluson
  • Histoire des rois de Norvège – Snorri Sturluson (Tome 1 et Tome 2)

Nos articles sur la même thématique

A propos Ben 18 Articles
Fraichement arrivé dans la région d'Uppsala. Rando, vélo, fika sont mes maîtres mots. Explorer les environs, mon credo. Passionné de photographie, je ne me sépare jamais de mes boitiers afin d'immortaliser mes périples. Instagram: pycture.digitale & pycture.argentique

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.