Valborg, Valborgmässoafton et Walpurgis, mais qu’est-ce qu’on fête ?

Feu de Valborgmässoafton à Stockholm
©Ola Ericson/imagebank.sweden.se

Valborgsmässoafton – que fête-t-on et que fait-on au cours de cette fête d’origine païenne symbolisant la fin de l’hiver ?

Le 30 avril, c’est Valborg !

Valborgsmässoafton, communément nommée Valborg, se célèbre dans la nuit du 30 avril au 1er mai. C’est une fête traditionelle, néo-païenne à l’origine, puis catholique, venue d’Allemagne au Moyen-Âge, donnée en l’honneur de Walpurgis (Walburge en français), mère supérieure du VIIIème siècle et cannonisée le 1er mai 799.

Son nom fût associé aux fêtes viking du printemps. On y allumait des feux et on faisait du bruit, pour éloigner les loups bien réels et les créatures malfaisantes surnaturelles, afin de pouvoir dès le lendemain, sortir les bêtes à la pâture pour la belle saison. Lors de ces festivités, les jeunes gens passaient de ferme en ferme en chantant et en ornant les toits de rameaux bourgeonnants pour recevoir quelques vivres et boissons pour fêter le printemps.

Le temps des étudiants !

Au XIXème siècle, à Uppsala, ville de longue tradition universitaire, Valborg devient la fête estudiantine et commence dès potron-minet par un petit déjeûner arrosé de vin mousseux. Des radeaux construits par les étudiants descendent les rapides de la rivière et offrent un spectacle haut en couleurs, c’est le forsränning. Le silllunch, repas d’un assortiment de harengs et pommes de terre, pris dans les différentes facultés, s’accompagne de nombreux skål.

Université d'Uppsala
©Cecilia Larsson Lantz/imagebank.sweden.se

Du balcon de Carolina Rediviva, la grande bibliothèque de l’université, le discours du doyen de l’Université précède le mouvement émouvant et pittoresque d’un millier d’étudiants se coiffant au même moment de la fameuse casquette blanche lors du fameux mösspåtagning à 14h. Puis, si le temps le permet, on s’allonge sur les pelouses pour écouter les concerts donnés avant d’aller finir cette longue journée printanière autour des feux.

Feux de Valborg à Lund
©Aline Lessner/imagebank.sweden.se

La fête pour tous !

De nos jours, c’est surtout la fin de l’hiver et le retour de la lumière et du printemps que l’on célèbre en se rassemblant en famille autour des grands feux. De nombreuses chorales présentent des chants traditionnels et les badauds entonnent spontanément ces airs du patrimoine musical suédois, véritable ciment culturel intergénérationnel. Les associations locales organisent dans les parcs de Drottningholm, Hågelby, Gribbylund, Ulriksdal dans la région de Stockholm comme aux quatre coins de la Suède, du nord au sud, de nombreux majbrasor, feux de mai.

Le feu est embrasé vers 20h au son du choeur de Valborg. Même si le majbrasa permet de mêler sa voix à celles de ses voisins dans les quartiers résidentiels de la capitale, c’est à Skansen que depuis 1894, le tout Stockholm se retrouve dès 15h pour la remise des casquettes aux étudiants. L’après-midi et jusque tard dans la soirée, fanfares, formations musicales et chorales se succèdent autour du grand feu. De nombreuses activités sont proposées aux visiteurs pour cette grande fête populaire à partager et apprécier sans modération.

A propos Sylvie R 80 Articles
En Suède depuis 33 ans, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après une trentaine d'années comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, j'ai créé ma petite entreprise de coaching grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.