Uppsala Franska Filmfestival 2017, du 23 au 26 novembre

Uppsala Franska Filmfestival

Du 23 au 26 novembre aura lieu la 7ème édition du Uppsala Franska Filmfestival 2017, au Slottsbiografen.

Un festival pour le cinéma français nouvelle génération

Dani Kouyaté, réalisateur burkinabé, est l’invité de l’année. Primé par l’Académie du Film Africain et résidant à Uppsala, il ouvrira le festival avec des documentaires sur la condition de la femme : Femmes entièrement femmes (sur l’excision) et Souvenirs encombrants d’une femme de ménage. Il présentera également une fiction plus optimiste Ouaga Saga, ”un hommage à Ouagadougou, sa folie, son dynamisme et sa vitalité”.

Ouaga Saga

On rendra également hommage au maire de la Nouvelle Vague, Jean-Luc Godard, en projetant Le Mépris et Pierrot le fou.

Le Mépris

La sélection des courts et longs métrages présente une nouvelle génération de réalisateurs, femmes et hommes, français, qui abordent des sujets aussi variés que la migration, le handicap, le racisme et la condition féminine.

Les courts métrages 

  • Les Filles (2015) d’Alice Douard, 29 min, avec Solène Rigot, Salomé Richard, Emmanuel Salinger : Charly adore le football et partage son été entre un boulot à un péage d’autoroute et les entraînements.
  • Maman(s) (2015) de Maïmouna Doucouré, 21 min, avec Maïmouna Guèye, Eriq Ebouaney, Abdoulaye-Azize Diabate : Aida, 8 ans, vit à Paris avec sa mère et son frère quand son père revient du Sénégal avec une deuxième épouse et un bébé.
  • Un grand silence (2016) de Julie Gourdain, 30 min, avec Nina Mazodier, Clarisse Normand, Amélie Porteu de La Morandière : en 1968, Marianne, enceinte à 19 ans, est envoyée dans une maison pour jeunes filles.

Max&Lenny

Les longs métrages

  • Mac & Lenny (2015) de Fred Nicolas, 85 min, avec Camélia Pand’or, Jisca Kalvanda, Adam Hegazy, Alvie Bitemo : Lenny, 17 ans et mère célibataire de deux enfants, vit avec son frère à Marseille et exprime à travers le rap les difficultés de son quotidien. Maxine est fascinée par sa voix et la puissance de ses paroles.
  • Bébé tigre (2015) de Cyprien Vial, 87 min, avec Harmandeep Palminder, Elisabeth Lando, Vikram Sharma : Many, un jeune Indien de 17 ans, en France depuis deux ans, réussit à l’école, veut devenir ingénieur et s’intègre de manière exemplaire, mais ne respecte pas la tradition d’envoyer de l’argent à ses parents, restés en Inde.

Bébé Tigre

  • Je ne suis pas un salaud (2016) d’Emmanuel Finkiel, 11 min, avec Nicolas Duvauchelle, Mélanie Thierry, Driss Ramdi : Eddie accuse faussement Ahmed de l’avoir agressé ; Ahmed fait la dure expérience d’une justice implacable, tandis que Eddie se remet petit à petit… et finit par regretter ses fausses accusations.
  • Coup de chaud (2015) de Raphaël Jacoulot, 102 min, avec Jean-Pierre Daroussin, Karim Leklou, Grégory Gadebois : Dans un petit village apparemment tranquille, étouffé par l’été caniculaire, Josef Boubou est désigné comme la source de tous les problèmes des habitants.

Uppsala Franska Filmfestival - Programme

Informations pratiques :

Toutes les projections sont en français et sous-titrées en anglais.

Plein tarif : 350 kr pour le passfestival, puis 80 kr par film, 200 kr pour 3 films ; les étudiants payent 300 kr pour le pass, 70kr/film, 180 kr pour 3 films.

Adresse : Slottsbiografen, Nedre Slottsgatan 6B, Uppsala.

Site internet

Lisez aussi ces articles !

A propos Audrey L 65 Articles
Française vivant en Suède depuis 1999 et travaillant dans le domaine culturel, j'aime partager mes expériences, écrire et faire la cuisine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.