Que signifient les noms de famille suédois ?

Archipel suédois
©Jonas Ingman/imagebank.sweden.se

Lindberg, Bergström, Sandberg, Björk, Falk etc. Avez-vous remarqué que bon nombre de noms de famille suédois ont un rapport avec la nature ? Selon Statistiska centralbyrån (SCB, l’équivalent suédois de l’INSEE), un tiers des Suédois porte en effet un nom de famille qui fait référence par exemple à un arbre ou à un animal. 

Les noms en —son

C’est une idée reçue : la majorité des Suédois ne porte pas de noms de famille finissant en —son (qui signifie ”fils de”). Seuls 2,7 millions (sur 10 millions de Suédois) ont un nom à suffixe patronymique. Sur les 100 noms de familles suédois les plus répandus, seulement 41 finissent par —son.

Historiquement, c’était une manière courante de prendre un nom : les fils de Hans Andersson (lui-même fils de Anders) s’appelaient Hansson et ses filles Hansdotter (—dotter : ”fille de”). À la fin du XIXème siècle, on commença à hériter du nom de famille de ses parents, sans le changer. C’est à peu près à la même époque que les femmes commencèrent à prendre le nom de famille de leur mari, ce qui explique petit à petit la disparition des noms en —dotter. 

Dans les familles nobles, au XVème siècle, on préférait des noms faisant référence à l’héraldique figurant sur les armoiries. Quelques exemples : Anckarswärd (épée d’ancre, par ailleurs une famille d’origine française), Gyllenstierna (étoile dorée), Bielke (pour bjälke = faisceau), Uggla (hibou), Leijonhufvud (tête de lion).

Hibou en vol
©Anders Tedeholm/imagebank.sweden.se

Les noms ”naturels”

Selon SCB, 3,4 millions de Suédois (soit 35 %) portent des noms de famille faisant référence à la nature. Ces noms de famille commencèrent à être populaires au XVIIIème siècle. Ces noms de famille suédois ”naturels” peuvent désigner des arbres, des animaux, des phénomènes naturels. Quelques exemples : Berg = montagne (21 600 Suédois en 2014), Lind = tilleul (20 100), Holm = ilôt (14 300), Björk = bouleau (14 100), Lund = bosquet (10 800), Ström = courant d’eau (10 600), Falk = faucon (9 800), Ek = chêne (9 400), Blom = fleur (9 000), Dahl = vallée (8 500). 

Forêt automnale, bouleaux
©Alexander Hall/imagebank.sweden.se

Mais les noms de famille composés de deux noms ”naturels” sont encore les plus courants… et les plus poétiques : Lindberg = montagne des tilleuls (27 600, en 17ème place sur les 100 noms de familles suédois les plus répandus), Lindström = cour d’eau des tilleuls (25 000), Lindqvist = brindille de tilleul (23 000), Lindgren = branche de tilleul (22 900), Bergström = courant de la montagne (21 200), Lundberg = montagne du bosquet (21 200), Lundgren = branche du bosquet (20 600), Lundqvist = brindille du bosquet (20 100), Berglund = bosquet de la montagne (19 200), Sandberg = montagne de sable (17 700). Notez qu’on peut ainsi combiner les mots dans un sens ou dans l’autre (Lundberg/Berglund) ou jouer sur l’orthographe des mots (kvist, qvist, quist signifient tous les trois ”brindilles”).

Il n’est pas non plus étonnant de combiner un nom ”naturel” avec un tout autre mot, en suffixe ou en préfixe : Nyström = nouveau courant, Söderlund = bosquet du sud, ou encore Sundman = homme du détroit. Certaines combinaisons de noms ”naturels” peuvent en revanche devenir illogiques : Granlöv = feuille de sapin, Sandgren = branches de sable, Rosberg = montagne de rose. Les possibilités de combinaison sont illimitées et certains nouveaux couples mariés n’hésitent pas à trouver de tout nouveaux noms de famille pour ainsi éviter que la femme prenne le nom du mari ou le mari celui de la femme. Que diriez-vous de Björnfot (= pied d’ours) par exemple ?

À savoir aussi que les noms de famille ”naturels” sont plus courants dans le Nord de la Suède. À Malå, Arvidsjaur et Skellefteå, cela vaut pour 60 % de la population, contre 30 % dans le Sud du pays. 

Torrent dans la forêt
©Christoffer Collin/imagebank.sweden.se

Des noms de soldat

D’autres noms de famille suédois font référence à des surnoms que l’on donnait autrefois à des soldats : Käck = fringant, Rask = rapide, Glad = joyeux, Frisk = en bonne santé, ou plus militaires : Klinga = lame, Lantz = lance. Là aussi, certains noms ”naturels” sont en fait des noms de soldat : Ask = frêne, Berg = montagne, Grahn = sapin, car ils font référence aux lieux où les soldats posaient leur soldattorp, petite cabane, une fois rentrés de campagne militaire.

Des noms de famille d’origine étrangère  

Des noms latinisant (Wallenius) ou grécquisant (Leander) étaient courant dans le clergé au XVIIème siècle. Au XVIIIème siècle, les noms en —in ou —en étaient d’inspiration francaise : Dalin, Franzén, tandis que ceux commençant par ny— ou finissant par —er étaient d’origine germanique : Nyman (pour Neumann) ou Linder.   

Montagnes suédoises
©Anders Ekholm/imagebank.sweden.se

À Haparanda et Övertorneå, deux villes dans le Nord, la plupart des noms de famille sont d’origine finlandaise, tandis qu’à Botkyrka, la majorité des noms de famille est d’origine extra-européenne.

Sur le site de SCB, vous pouvez faire des recherches pour savoir combien de personnes en Suède portent tel ou tel nom de famille (efternamn) ou prénom (tilltalsnamn). 

Lisez aussi ces articles !

A propos Audrey L 69 Articles
Française vivant en Suède depuis 1999 et travaillant dans le domaine culturel, j'aime partager mes expériences, écrire et faire la cuisine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.