Portrait : La triple vie délicatement déterminée d’Anne Rougnaux

Anne Rougnaux
© Stéphane Chivet

Frêle comme le roseau qui courbe mais ne se brise pas, cette toute menue brunette s’est adaptée aux différents pays qu’elle a traversés : au Maroc où son savoir-faire pédagogique a fait merveille auprès des écoliers de Casablanca, au Brésil où elle a peaufiné ses compétences linguistiques lors d’une mission humanitaire ou à La Ciotat en rendant lecteurs les petits élèves récalcitrants aux lettres. Enseignante innovante à Stockholm le jour, cette violoniste autodidacte, a délaissé l’archet pour se consacrer à ses cordes vocales en soirée, revisitant de son joli grain de voix la chanson française avec ses musiciens. Super woman, Anne Rougnaux conjugue épanouie, les 3 M de Maman, Maîtresse et Musicienne, jonglant brillamment avec enfants, enseignement et le répertoire de Gainsbourg. Portrait.

Anne Rougnaux © Stéphane Chivet

La Suède en Kit : Pourquoi et comment es-tu arrivée en Suède ?

J’avais envie de vivre de l’intérieur ce modèle social et sociétal tant vanté, d’expérimenter cet art de vivre bienveillant au quotidien et m’imprégner de cet état de bien-être scandinave, alors j’ai postulé en tant que professeur des écoles à Oslo et Stockholm. Et en 2007, c’est le Lycée français Saint-Louis (LFSL) qui m’a recrutée. Au début, je connais la galère logement et finis dans une collocation qui durera 3 ans avec un collègue nouvellement arrivé, dans un petit appart de Lilla Essingen. J’intègre au LFSL une équipe sympa et dynamique dans laquelle je me sens bien, j’ai un excellent contact avec mes collègues et mes élèves.

Je prends des cours de violon, j’aiguise mon oreille aux sons du folk suédois et j’apprends un peu la langue. Après avoir participé à Math en Jean, piloté différentes activités de remédiation au LFSL et insufflé la toute première fête de la Musique à Stockholm, j’ai envie d’ailleurs, d’autres aventures. Je rêve de partir en mission humanitaire et donc en 2010, je contacte deux ONG que mon profil intéresse pour un projet en Inde, malheureusement ma hiérarchie s’oppose fermement à mon départ.

Anne Rougnaux et ses enfants © Stéphane Chivet

Et c’est tant mieux ! Je viens de rencontrer un Français charmeur et charmant à Stockholm, je reste au LFSL et c’est le début de ma plus belle aventure : la parentalité ! Deux magnifiques garçons qui ont profité à fond du congé parental suédois de leur papa : voir mes fils passer du temps avec leur père est une grande chance pour eux et pour moi. J’en suis à jamais reconnaissante à la Suède, tout comme j’apprécie d’avoir le droit de voter aux élections locales et l’accès au SFI gratuit. Bien sûr, je suis raide dingue de la nature et je viens d’acquérir un van qui permet à toute la famille de jouir de cet immense terrain de découvertes et de jeux que représentent les lacs, le littoral, les forêts et la campagne de Suède. Ski, kayak, rando tout est accessible.

Anne Rougnaux © Stéphane Chivet

Et puis, je renoue avec le partage culturel du répertoire de la chanson française que j’avais commencé au Brésil, lors d’une tournée caritative pour un orphelinat. La chanson me rapproche de mon pays, cette attache culturelle et identitaire me manquait. Ce partage et en même temps la découverte du patrimoine culturel populaire français me tiennent particulièrement à coeur. Brel et Barbara étant trop connotés à l’interprète Rikard Wolf, Boomerang revisite Gainsbourg : nous répétons tous les dimanches et proposons notre second concert ce mercredi 1 9 décembre.

Boomerang är ett franskt band som tolkar Gainsbourg (Je t'aime moi non plus, Poupée ce cire…). Missa inte spelningen på Southside den 19 dec.

Publicerat av Vincent Demargne Lördag 8 december 2018

La Suède en kit: Où seras-tu et que feras-tu dans 5 ans/10 ans ?

Tant que mes enfants sont encore petits, je reste en Suède. Plus tard, cela va dépendre du réchauffement climatique, si les conditions météo ne deviennent que bruine et brume et si la neige n’est plus que pluie et grisaille, j’aviserais.

Lisez aussi ces articles !

A propos Sylvie R 90 Articles
En Suède depuis plus d' une trentaine d'années, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après trois décennies comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, je suis doula, coach de grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.