Noël chez Svensson ? C’est comme ça !

Julbord, table de Noël
© Carolina Romare/imagebank.sweden.se

La maison est astiquée, les rideaux rouges remplacent les habituels, les angelots et les étoiles sont en place, il y a des jacinthes blanches dans la cuisine et des amaryllis rouges au salon, une fragrance de cannelle et d’orange accueille les invités, le compte à rebours commencé, l’Avent est terminé. C’est Noël et ça se passe comme ça chez les Svensson !

 

Le 24 décembre, Julafton ou dopparedagen

14h00 Arrivée des convives habillés en rouge et noir pailleté. Les petites filles ont des souliers vernis et un gros noeud dans les cheveux, les petits garcons endimanchés portent cravate et mocassins. On se chausse à l’intérieur ; à Noël, on ne déambule pas en chaussettes dans la maison.

15h00 Kalle Anka, le canard culte

Depuis 1960, les festivités débutent lorsque quatre millions de Suédois (les autres sont en Thaïlande) se calent sur le divan du salon devant l’incontournable « séquence du jeune spectateur » Kalle Anka och hans vänner, une cavalcade de dessins animés archi-connus de la fabrique Disney. On ne déroge pas à la tradition.

16h00 Disney est terminé et comme l’année dernière, un célibataire masculin de la famille est pris d’un besoin irrésistible de sortir acheter le journal.

Tomten, le Père Noël
© Carolina Romare/imagebank.sweden.se

16h10 Tomten
On frappe à la porte d’entrée. Hohoho, c’est Tomte, un hybride local du Père Noël, qui demande si la maisonnée compte quelques enfants sages et décharge les paquets contenus dans le sac de jute, crânement jeté sur son épaule… On lui offre des pepparkakor et du julmust, sa corpulence svelte faisant pitié aux enfants. Il aurait préféré une bonne bière.

16h30 Tonton, c’est ballot, revient sans journal et a encore raté l’arrivée du Père Noël. Le jeune perspicace de la famille fait immanquablement remarquer que Tonton et Tomte ont les mêmes chaussures et le même after-shave.

16h40 Danse autour du sapin de Noël
En gros même répertoire de chansons gestuelles que pour la danse autour du mât de midsommar.

Danse de Noël
© Carolina Romare/imagebank.sweden.se

17h00 Déballage des cadeaux
Les enfants sont comblés en premier. Il y a les mjuka paket, l’amère déception assurée des ados de la famille : paire de gants, énième écharpe tricotée ou série de chaussettes en souvenir de la tradition des julklappar fabriqués maison. Les hårda paket ont davantage la cote surtout s’ils ne contiennent pas de livres. Les adultes résolvent la charade/devinette/énigme, que le généreux Tomte a concocté et écrit sur le paquet, avant de s’extasier sur son contenu.
En aparté, on s’assure de l’existence du ticket de caisse qui facilitera l’échange ou mieux d’un öppet köp qui permet le remboursement du cadeau dès le 26 décembre.

18h00 Julbord
Oubliez vins fins et mets délicats, la julbord c’est bombance. La julbord traditionnelle comptait cinq services. Premier passage : les poissons, au milieu des différents saumons et harengs à toutes les sauces, un gros pavé blanc de lutfisk (morue à la lessive) gélatineux trône, entouré de ses petits pois. Second passage : un petit peu plus de saumon, cette fois bien arrosé d’une belle rasade de schnaps. Le troisième tour : côté viandes c’est gibier, agneau et cochon, cochonnailles dans tous leurs états, pâtés, saucisses, boulettes, pieds en gelée et fromage de tête, avec en majesté le jambon. C’est Noël, donc pas de jambon DDR (découenné, dégraissé, reconstitué), mais du vrai jambon entier. Quatrième tour : côté légumes et salades, c’est pauvre. Patate, chou, betterave puis le fameux Jansons frestelse. Dernier tour : côté desserts, si l’appétit des convives le permet encore, on trouve du riz au lait, des compotes, du knäck (caramel collant adoré des dentistes) et une boîte de chocolat Aladdin.

Vu le nombre croissant de végétariens et la déferlante végane sur la capitale, la julbord s’adapte avec en pseudo-jambon, de la rave braisée, des boulettes de pois chiche, salades, avocat et chou-cale.

Jambon de Noël
© Helena Wahlman/imagebank.sweden.se

22h00 On sirote un punsch (liqueur d’arrak), déguste un dernier pepparkaka, et en déclinant le dernier chocolat de la boîte, puis on va au lit.

Le 25 décembre, juldagen

6h00 Julotta, la messe de Noël à l’église. Sinon, pour les autres, c’est grass’mat’ et pour le déjeûner et le diner, on « re-julborde ».

 

Le 26 décembre, annandag jul ou Staffansdag

On finit le jambon et les saumons et direction le centre commercial, ce sont les soldes et on peut échanger les merveilleux cadeaux de l’avant-veille.

 

God Jul!

 

Lisez aussi ces articles !

A propos Sylvie R 87 Articles
En Suède depuis plus d' une trentaine d'années, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après trois décennies comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, je suis doula, coach de grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.