Les 10 commandements du suédois… coquin (la langue !) — Épisode IV

©Pixabay

Sans être suédophone, votre oreille aura sûrement remarqué et identifié un certain nombre de mots qui animent votre environnement sonore au travail, dans la rue… ou dans votre lit. Petit lexique amusé et amusant (à vous de juger), pour apprendre ou simplement décrypter quelques expressions coquines de la sexualité parfois surprenante en Suède. Le suédois, on en parle… à défaut de le parler !

1 – Apoknullyps : baiser (knulla) comme si l’apocalypse (apokalyps) était pour demain, comme si c’était votre dernier jour… et la dernière fois que vous vous envoyiez en l’air. Un dernier coup pour la route ?

2 – Gyllene kuk : se dit d’un homme qui pense pouvoir — grâce à son pénis — « soigner » une lesbienne, et la convertir en hétérosexuelle. Autrement dit, un mâle homophobique blessé dans son orgueil.
Littéralement = « bite en or »

3 – Pantsex : remettre le couvert avec un ex. En bon citoyen vous « recyclez (panta) le sexe », comme les bouteilles de plastique, mais vous ne récupérez pas 1 kr.

4 – Festivalområdet : désigne votre endroit préféré pour s’éclater le soir… en dessous de la ceinture.
Littéralement = « la zone de fête »

©Pixabay

5 – Hallongrotta : une image gourmande du sexe féminin… mangez des fruits !
Littéralement = « la grotte de la framboise »

6 – Tivoliknappen : le clito, déclencheur de plaisir. En avant les sensations fortes et les montagnes russes du sexe ! N’attachez pas votre ceinture.
Littéralement = « le bouton du tivoli » (tivoli est un parc dattractions)

7 – Fodralspöke : un partenaire sexuel masculin qui n’assure pas longtemps. À peine rentré, déjà ressorti.
Littéralement = « fantôme de la pénétration »

8 – Lägga min korv i ditt korvbröd : lorsque vous voulez rassasier votre partenaire avec votre saucisse. N’oubliez pas la sauce.
Littéralement = « mettre ma saucisse dans ton pain à saucisse/hotdog »

9 – Olla : hispanophones, prenez garde, ne saluez pas d’un hola un Suédois ! Un faux-ami pour le moins étrange, à utiliser avec tact, qui signifie « toucher un objet avec le bout de son pénis »… mais qui a eu besoin de créer ce mot ?

10 – Busskuk : messieurs les Suédois, cachez donc votre excitation provoquée par les secousses du bus ! Le plaisir est aussi là où on ne l’attend pas…
Littéralement = « bite du bus »

 

Retrouvez les précédents 10 commandements :

A propos Fabrice E 86 Articles
En Suède depuis 3 ans, toujours curieux et intéressé par les différences culturelles France-Suède. Mes sujets de prédilection sont billets d'humeur, architecture, pop culture, médias, sorties culturelles et randonnées. Retrouvez mes photos sur instagram : fabisverige

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.