L’École Buissonnière a fait le mur

Mur des émotions 1
©Nac Marschall Kaminski

Au coeur de Södermalm, les 39 enfants scolarisés dans l’association FLAM l’École Buissonnière ont fait le mur : un mur colorié et coloré par leurs émotions.

Exprimer ses émotions par le dessin…

Durant 18 semaines, encadrés par leurs enseignantes et guidés sur le chemin de la création par l’artiste poète Nac, une trentaine de petits franco-suédois ont porté à bout de crayon ce beau projet sur le thème des émotions. Ils ont manié feutres et pinceaux en découvrant différentes techniques picturales, joué avec la matière et les lignes pour enfin présenter avec fierté cette splendide fresque murale dans le parc Fatbursparken. Les enfants ont également travaillé autour du graffiti comme moyen de communication, s’appropriant petit à petit une belle panoplie de style de lettrage. Chacun a participé en soignant ses dégradés ou en fignolant les détails de son personnage, pour qu’il s’en dégage émotion et poésie.

Mur des émotions 2
©Nac Marschall Kaminski

 

… et par les mots

« Mur-mur des émotions », c’est aussi un projet sur la maîtrise de la langue française. Enrichir son lexique et pouvoir traduire ses ressentis en mot et en français au travers des activités proposées a permis aux enfants de grandir. Dans les débats passionnants sur l’empathie, les émotions positives, négatives et leur utilité, ils ont joué sur les mots/maux avec humour et poésie, sous la houlette de Nac. Ces productions écrites se retrouvent dans les bulles des personnages du mur. Touchantes et émouvantes, elles reflètent les univers oniriques et vécus des enfants.

Mur des émotions 3
©Nac Marschall Kaminski

Le mur est le fruit coloré et fantastique d’une collaboration réussie entre différents acteurs francophiles et francophones. La dotation au titre de la réserve parlementaire de Christophe Prémat a permis la réalisation financière du projet « Mur-mur des émotions » tandis que le soutien de l’Institut Français et le partenariat avec la ville de Stockholm dans le cadre de sa politique d’aménagement de l’espace urbain a offert aux enfants et leurs enseignants le support graphique nécessaire.

Art de la rue, art éphémère

La fresque de 7 mètres de bulles et d’illustrations a été inaugurée le 19 février. Comme toute piste graphique d’art éphémère soumise aux caprices du Roi Bore, l’exposition est limitée dans le temps. Plonger dans la poésie urbaine créée par nos petits, c’est pousser les nuages, arroser les fleurs de vos yeux et mouiller le soleil de vos larmes de joie… Dixit les poètes et illustrateurs en herbe de l’École Buissonnière.

 

(Re)-lisez le portrait de Nac et sa soeur ici : Mélanie et Nac, les jumeaux de la passion !

A propos Sylvie R 79 Articles
En Suède depuis 33 ans, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après une trentaine d'années comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, j'ai créé ma petite entreprise de coaching grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.