La tendance « plogging » : la course aux déchets

plogging

Qui ne s’est jamais plaint d’une rue un peu trop sale ? Et qui ne s’est jamais senti apaisé de marcher dans un quartier sans déchets ? Erik Ahlström a été le premier à initier cette tendance pour la moins originale. Le plogging, qui a pris son envol au courant de l’année 2016 en Suède, touche désormais de nombreux adhérents partout dans le monde.

Mais le plogging, c’est quoi ?

Le plogging, un des nouveaux mots de 2018 issu de la contraction entre jogging et du suédois plocka upp (= ramasser), est une combinaison entre la course à pied et le ramassage de déchets. L’idée est de courir tout en rendant son environnement plus propre.

Dans une société où les citoyens sont de plus en plus préoccupés aussi bien par leur propre santé que par la santé de la planète, cette tendance a rapidement connu un véritable succès. En effet, cette activité combine les deux : supporter une bonne cause tout en faisant une bonne action pour son corps.

© ilovesupersport_ufa

Comment ça marche ?

Rien de plus simple : il suffit de se rendre au point de rendez-vous avec une tenue de sport et une grande dose d’énergie positive. Si certains adhérents ramènent leurs propres sacs plastiques, les organisateurs peuvent aussi en distribuer. Le sac plastique subit ainsi une seconde utilisation avant de finir à la poubelle. Je conseillerai par ailleurs d’utiliser des gants pour éviter de toucher de curieux déchets. Après s’être ainsi préparé, il suffit juste de ramasser des déchets tout en faisant son sport de la journée ! C’est d’ailleurs aussi un bon moment pour faire de nouvelles rencontres.

De nombreux sites, applications et groupes Facebook ont émergé sur tout le globe pour organiser cette activité. Ainsi, il suffit de prendre connaissance de l’évènement et de noter le lieu et la date dans son agenda. L’activité peut se faire sur de longues ou plus courtes distances, en plein centre-ville ou au bord de la plage. À Malmö par exemple, le départ peut être prévu sur la plage jusqu’à l’université : soit environ 3 kilomètres.

Une tendance intrigante

Il est vrai que cette activité, pour la moins originale, soulève quelques doutes et questionnements. Des débutants confessent : « J’avoue que j’étais un peu hésitant au début mais il y avait beaucoup d’énergie positive dans le groupe ». Et malgré l’inquiétude, compréhensible, « c’est amusant de courir en ayant ce sentiment d’aide », nous confie une autre adhérente. Car finalement le plogging, c’est un mouvement citoyen qui allie le sport, l’écologie et les rencontres. Après tout, faire son sport de la journée ou de la semaine tout en alliant l’aspect écologique du ramassage des déchets, c’est original mais astucieux, non ?

Équipe plogging
© Team plogging denver

Une activité pour tous

Le plogging est en plein essor, vous pouvez donc facilement trouver si votre ville organise de tels évènements. Et puis, si ce n’est pas encore le cas mais que l’idée vous plaît : pourquoi ne pas vous-même en organiser ?

De plus pour ceux qui courent de manière régulière, cela peut être une façon agréable de changer sa routine, non ? Car grâce au plogging tout le corps est sollicité : on peut aussi s’amuser à faire des squats afin de ramasser les déchets (une bonne façon de ne pas se faire mal au dos aussi). Et même si cette activité à l’air de s’adresser plus aux sportifs, la marche fonctionne aussi. Il n’y a pas de compétition, il suffit d’aller à son rythme finalement.

Protéger en prennant soin de son environnement et de son corps c’est en tout cas le principal objectif du plogging. À vous de jouer !

A propos Juliette G 3 Articles
En Suède depuis peu, je suis désormais étudiante à Malmö. J'aime découvrir de nouvelles façons d'appréhender ce qui m'entoure, et je trouve très intéressant d'être imprégnée dans une culture différente. C'est une ouverture directe sur le monde!

1 Rétrolien / Ping

  1. Bougez écolo : faites du plogging ! - Envea

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.